07 février 2018 : On va voir quoi au ciné cette semaine ?

Cette semaine au cinéma, papi Clint Eastwood fait de la résistance et livre un nouvel hommage aux grand héros américains avec « Le 15h17 pour Paris ». De leur côté, Thomas vient mettre un terme à WICKED dans le dernier opus du « Labyritnhe », tandis que Jake Gyllenhaal tente de se remettre physiquement et psychologiquement d’un attentat dans « Stronger ». Et puis il y a la fin du calvaire avec « Cinquante Nuances plus claires », alors que dans « Revenge » Coralie Fargeat dévoile une héroïne badass décidé à se venger de son viol. Tout un programme ! Voici nos choix.

Ce qu’il ne faut pas manquer, les ressorties à (re)découvrir… Chaque mercredi, on fait le point sur les sorties cinéma de la semaine.

Jusqu’à la garde : une entrée dans la violence conjugale ★★★★

voir notre critique 

Dans Jusqu’à la garde, comme son nom l’indique, il est question de garde d’enfants. C’est ce que réclame le personnage de Léa Drucker, qui livre une performance de haute volée. Elle trouve face à elle un tout aussi excellent Denis Ménochet dans le rôle du père. Ce dernier, accusé de violences par sa femme, obtient pourtant de la juge en charge du dossier une garde partagée.

Dans ce premier film de Xavier Legrand, tout passe par les silences et les non-dits.

En cela le réalisateur fait preuve d’un vrai talent, se servant avant tout de sa caméra pour faire passer l’émotion avec subtilité. Il met de plus l’accent sur la complexité de la situation et des points de vue – le père n’ayant pas conscience de sa violence. En ressort un très bon premier long-métrage, dur, mais important.

Voici la bande-annonce :

 

Le Labyrinthe : le remède mortel : la fin d’une saga de bonne facture ★★★

– voir notre critique –

Après avoir vu son tournage être décalé suite à la blessure de l’acteur Dylan O’Brien, Le Labyrinthe : le remède mortel sort enfin. Ce troisième opus vient conclure la saga adaptée des romans d’aventure pour adolescents. Mais tandis que les deux premiers épisodes s’avérèrent de très bonnes surprises, ce dernier épisode laisse plus mitigé. La faute à un manque de rythme et de vraies longueurs.

Cependant, il faut bien prendre en compte le fait que Le remède mortel se doit de conclure la saga en répondant à bon nombre de questions.

Le sentiment de trop-plein est alors presque logique. De même que le film se doit d’aller plus loin dans le spectaculaire. Mais ce qui ressort le mieux du Labyrinthe, cela reste ses personnages. Il est alors appréciable de voir le récit se recentrer davantage sur Teresa. Le réalisateur Wes Ball parvient alors à terminer sur une touche d’émotion qui manquait encore cruellement à sa saga.

Voici la bande-annonce :

 

Revenge : nouvelle réussite du cinéma de genre français ★★★

voir notre critique 

Revenge faisait parti des grosses attentes de Gérardmer cette année. Une semaine après sa présentation au festival du film fantastique, le voilà en salle.

L’histoire est celle de Jen, une jeune fille qui accompagne trois riches chefs d’entreprise – et est la maîtresse de l’un d’entre eux. Les choses dérapent, et Jen se fait violer par l’un des hommes avant d’être abandonnée et laissée pour morte. Mais Jen se réveille, et compte bien se venger.

Un tel sujet aurait pu facilement déraper. Pour autant, si Coralie Fargeat évite de le minimiser, elle parvient à ne pas sombrer dans le pathos mais à garder une forme d’horreur comique. La réalisatrice s’amuse, se permet des plans iconiques et offre à son interprète, Matilda Lutz, un rôle absolument jouissif. Au final Revenge est un film puissant et parfois épuisant qui en vaut bien la peine !

Voici la bande-annonce :

 

The Ride : un documentaire enrichissant sur la transmission de la culture indienne ★★★★

voir notre critique 

Plutôt que de vous proposer une ressortie, cette semaine, on mettra l’accent sur une autre nouveauté, un documentaire. Avec The Ride, Stéphanie Gillard s’intéresse à une troupe de cavaliers sioux qui part chaque hiver à travers les plaines du Dakota pour rejoindre Wounded Knee où leurs ancêtres ont été massacrés.

La réalisatrice dévoile ainsi leur culture qu’ils tentent de préserver. Et avec The Ride, elle montre une double transmission.

Celle de ce groupe d’indiens avec la jeune génération qui les succédera. Et celle de l’objet en lui-même, qui fait découvrir cet univers, cette culture et ces valeurs à un « grand public ». Il en ressort un film passionnant de par son sujet pour le moins méconnu. Si vous êtes un brin curieux, il serait dommage de passer à côté.

Voici la bande-annonce :

Voir aussi

Le Bureau des légendes saison 4 : on sait quand Malotru reviendra

"Le Bureau des légendes , la série phare de Canal+, reviendra dans quelques mois. Un premier indice sur la saison 4 a été dévoilé.