Accueil > Dossiers > Toplists > Les 5 films d’horreur à ne surtout pas regarder avant d’aller dormir

Les 5 films d’horreur à ne surtout pas regarder avant d’aller dormir

Ces quelques films d’épouvante vous ôteront toute sérénité tandis que vous vous dissimulerez sous vos draps…

Il y a les films qui nous font légèrement frissonner, et puis il y a ceux qui nous laissent immobiles et terrorisés sous la couette, entraînant sueurs froides et appréhension. Même si l’on ne croit plus aux monstres dissimulés sous le lit, il est difficile de s’endormir paisiblement après avoir vu ces 5 films d’horreur. Il devient même compliqué de se rendre de la chambre aux toilettes sans allumer toutes les lumières et en chantonnant pour se donner du courage. Chers spectateurs, préparez vos somnifères !

Suivant Précédent

1- The Conjuring

Dès l’introduction, vous êtes mis en garde. The Conjuring est inspiré de faits réels. Voilà de quoi vous mettre dans le bain dès le départ. Vous ne pourrez pas vous rassurer en vous disant que tout ça n’est que le fruit de l’imagination d’un réalisateur un peu perturbé. Non, non, ces phénomènes paranormaux ont bel et bien eu lieu ! Ils sortent tout droit des dossiers Warren. Le scénario a directement été inspiré des témoignages des chasseurs de démons Ed et Lorraine Warren qui auraient expérimenté des phénomènes très étranges dans les années 70.

Ce film d’horreur américain a été réalisé par James Wan, avec les acteurs Vera Farmiga et Patrick Wilson, et a eu beaucoup de succès lors de sa sortie en 2013. Le scénario, très bien ficelé nous sert sur un plateau des sensations d’effroi comme on en raffole. Sursauts, suspens, créatures démoniaques, phénomènes inexpliqués et j’en passe.

Des phénomènes qui ont vraiment eu lieu

Ed Warren était démonologue et sa femme Lorraine Warren était médium. Après plus de 4000 cas de phénomènes paranormaux, certains les ont marqués, dont un en particulier, le cas de la famille Perron qui est celui dont s’inspire le film. En novembre 1971, la famille Perron, Roger, Carolyn et leurs cinq filles, emménage dans une maison isolée du Rhode Island. Peu de temps après, des phénomènes étranges se produisent. Leur chien meurt brutalement et des bruits de coups se font entendre dans la maison. Leur fille Cindy, quant à elle,  fait des crises de somnambulisme à répétition. Chaque nuit, à 3h07 du matin, des phénomènes paranormaux se produisent, obligeant les parents à faire appel à l’expertise des Warren. Une fois les spécialistes sur place, le verdict tombe. Il y a plus d’un siècle, une sorcière qui pratiquait des rites sataniques habitait dans la maison. Après avoir commis un acte terrible, sa présence hante les lieux. Les Warren se retrouvent alors confrontés au cas le plus terrifiant de leur carrière…

2- Veronica

Toujours dans le même esprit, ce film espagnol réalisé par Paco Plaza relate des phénomènes paranormaux dont est victime une jeune fille et sa famille. Seulement voilà, ce film n’est pas un cas de figure classique du cinéma d’horreur. Veronica raconte l’histoire du seul cas d’activité paranormale officiellement reconnu par la police espagnole.

Pour résumer, le film se passe à Madrid. Veronica décide avec ses amies de réaliser une séance de spiritisme à l’aide d’une planche Ouija dans la cave de l’école. La jeune fille qui vit avec sa mère et ses frères et sœurs, devient alors victime de phénomènes étranges dans son appartement. À première vue, le scénario semble assez classique. Pourtant, sa particularité saura vous glacer d’effroi car cette histoire a bel et bien eu lieu au début des années 1990.

Une histoire vraie

Le film s’inspire de l’affaire Vallecas, un cas qui a laissé la police perplexe au moment des faits. En 1991, le grand-père de la jeune Estefania Gutierrez, lui annonce sur son lit de mort qu’il va lui rendre la vie impossible après son décès. Mais la famille ne le prend pas au sérieux car ce n’est pas la première fois que le grand-père tient des propos insensés. Quelque temps après, Estefania se livre à une séance de spiritisme avec ses amies chez elle. Plus tard, Estefania commence à apercevoir des silhouettes noires et à entendre des voix murmurer son prénom. Après plusieurs convulsions et marques sur son corps, ses parents décident de la faire examiner. Mais les médecins ne peuvent établir de diagnostic. La jeune fille meurt peu de temps après, d’un arrêt cardiaque. Après sa mort, les phénomènes paranormaux s’intensifient dans la maison des Gutierrez. Notamment jusqu’au jour où les objets de la cuisine se mettent à léviter et une photo portrait d’Estefania prend feu. Lorsque la police se rend sur les lieux, elle ne trouve aucune explication rationnelle. Elle conclut en des manifestations paranormales.

3- Sinister

Sinister est probablement l’un des films d’horreur aux images les plus réalistes et les plus sordides. Aussi glaçant que ces images d’archives où l’on assiste à des meurtres en direct. Bonne chance pour aller se coucher détendu après avoir visionné ce film !

Ellison est père de famille et auteur de romans policiers qui s’inspirent d’histoires qui ont réellement existé. Fasciné par les meurtres et autres faits divers, il décide d’emménager avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont tous été retrouvés pendus. En explorant les lieux, l’auteur découvre alors des bobines de film. Lorsqu’il les visionne, il tombe nez à nez avec des images de meurtres d’autres familles qui ont vécu dans cette maison. Celui qui a filmé ces horribles meurtres semble être une entité surnaturelle qui apparaît parfois sur les vidéos. Ellison doit alors protéger sa famille.

Le film a été réalisé par Scott Derrickson en 2012 avec Ethan Hawke en personnage principal. L’intrigue nous tient jusqu’au bout, surtout lorsque l’on bascule du réaliste au surnaturel où là cela devient carrément flippant. Au-delà d’une ambiance glauque et morbide, le film parvient surtout à nous mettre très mal à l’aise. Le spectateur finit par endosser le rôle de voyeur face à ces horribles images de Super 8.

4- Mama

Andy Muschietti nous livre ici un beau travail cinématographique et scénaristique qui risque de plaire aux amateurs de cinéma d’horreur. Petit plus, Mama a été produit par le grand Guillermo Del Toro qui a pu apporter sa patte et nous offrir un rendu visuel très qualitatif. Mais cette Mama n’est pas vraiment celle qui viendra tendrement vous border le soir…

Il y a cinq ans, deux jeunes sœurs, Victoria et Lily, disparaissent le jour où leurs parents sont tués. Depuis, leur oncle (Nikolaj Coster- Waldau) et sa compagne Annabel (Jessica Chastain) tentent désespérément de retrouver les deux petites. Elles sont finalement retrouvées dans une cabine au milieu des bois, et vivent dans des conditions déplorables comme deux sauvageonnes. Le couple essaie alors de les réhabituer à la vie normale. Mais il semblerait que les deux sœurs soient suivies par une présence maléfique qu’elles surnomment « Mama ».

Cette entité sombre et spectrale a de quoi nous glacer le sang, sa présence constante nous pèse et nous intrigue. Le plus terrifiant est ce contraste entre l’affection que lui portent les deux petites et le physique atrocement effrayant de cette créature fantomatique. Armez-vous de courage, car Mama n’est jamais très loin, dans un placard sombre ou à travers un murmure inquiétant.

5- The Mirror (Oculus)

Si vous avez toujours l’impression que la dame blanche va surgir de derrière lorsque vous êtes seuls face à un miroir, The Mirror risque de vous marquer pour un petit moment. Vous devrez bientôt poser des draps sur toutes vos glaces et miroirs afin de vous sentir rassurés. Ce film, réalisé par Mike Flanagan, n’est pas passé inaperçu lors de son passage au festival de Toronto en 2013. Bien loin d’être un film au scénario banal, l’histoire s’axe surtout sur une forte tension psychologique. Sont-ils fous ou est-ce le miroir ?

Après avoir été interné suite au décès brutal de ses parents, Tim Russel retrouve sa sœur Kaylie qui attend sa libération depuis de nombreuses années. La jeune femme est persuadée que la mort de ses parents et directement liée à un miroir maléfique qui aurait été responsable de leur démence. Kaylie convainc son frère de se rendre dans leur ancienne maison familiale avec le fameux miroir qu’elle a pu racheter aux enchères. Équipés de caméras de surveillance et de protections, le frère et la sœur sont prêts à évaluer le pouvoir surnaturel de l’objet. Des faits étranges se produisent alors, ressemblant beaucoup à ceux du passé.

Ce miroir n’est qu’un morceau de verre immobile, et pourtant cet objet est plus qu’inquiétant. On en vient même à se demander si les évènements sont vraiment surnaturels. Ou si tout ne se passe pas dans la tête de Tim et Kaylie qui agissent parfois de façon très étrange. L’atmosphère devient alors plus qu’anxiogène et l’on ne sait plus quoi croire. Une chose est sûre, ne faites pas toujours confiance à votre reflet…

Suivant Précédent

Avis aux plus courageux

Si vous êtes friands d’histoires sombres et mystérieuses vous trouverez votre compte dans cette liste. Mais attention, bien que vous vous sentiez téméraires et prêts à affronter ces images d’horreur bien au chaud dans votre canapé et avec un énorme bol de pop-corn, n’oubliez pas que regarder ces films avant d’aller dormir n’est pas la meilleure idée ! Une fois que tout est sombre, ces histoires nous semblent soudain plutôt crédibles…

 

Voir aussi

Taxi 5 : on vous donne trois bonnes raisons d’aller voir le film

Le taxi blanc le plus connu de Marseille passe la cinquième et on vous donne trois bonnes raisons d’aller le découvrir au cinéma.