MENU
Accueil > Dossiers > Toplists > Top 5 des films cultes sur les amours adolescents

Top 5 des films cultes sur les amours adolescents

Après la sortie de « After – chapitre I », nous avons pensé qu’un top sur les coups de cœurs de jeunesse serait le bienvenu. Nous découvrons via l’histoire d’Anna Todd une sorte d’ange féminin soumise au charme vénéneux masculin, pas si cruel que cela toutefois, bien plus romantique qu’il n’y parait dans le fond. Un dilemme amoureux se met en marche sachant que le fiancé de toujours fait pleinement parti du décors…

Adaptée du roman éponyme écrit par Anna Todd et publié en 2014 sur Wattpad, la romance dramatique After – chapitre I signée Jenny Gage est sorti le 17 avril dernier dans nos salles. Pour la petite histoire, nous faisons la connaissance de Tessa Young (Josephine Langford) qui, depuis son plus jeune âge, est promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours, Noah (Dylan Arnold). Jusqu’à sa rencontre avec Hardin Scott (Hero Fiennes-Tiffin) à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle… Bon. Rien de bien extraordinaire à première vue mais pourtant tout y est. Les ingrédients réunis sont savamment dosés pour faire chavirer les demoiselles et rendre leurs moitiés fous de jalousie. Nul doute que chacune voudra après cela dénicher « son Hardin », puisque « plus rien ne sera jamais comme avant »… Méfions-nous toutefois de la domination physique et/ou psychologique quand on est trop jeunes pour réaliser que mieux vaut se méfier de l’enveloppe corporelle pour mieux privilégier l’esprit. Derrière un physique avantageux, se cache bien souvent un esprit torturé tandis qu’un homme plus ordinaire dissimule généralement de très belles qualités… Sauf si notre héros a tout pour plaire, ce que le 7éme art peut faire !

1) Cinquante nuances de Grey

La trilogie retrace la relation entre une jeune diplômée en littérature, Anastasia Steele, et un homme d’affaires, Christian Grey. Anastasia (campée par Dakota Johnson) accepte de remplacer sa colocataire malade pour interviewer l’homme d’affaires et milliardaire Christian Grey (Jamie Dornan). Jeune PDG séduisant et mystérieux, ce dernier l’intimide. À sa grande surprise, il vient la voir au magasin où elle travaille, prétextant des achats. À mesure que leur relation progresse, la jeune et innocente Ana est confrontée à un tout nouvel univers aux côtés du riche homme d’affaires, adepte de domination et de soumission. Très attirée par lui, elle se verra rapidement devenir sa soumise. Pour cela un contrat va être rédigé pour permettre de définir les règles de ce jeu dangereux. Les lecteurs et spectateurs ont ainsi pu découvrir des pratiques sexuelles impliquant la servitude, la discipline et différentes déclinaisons du sadisme et de l’initiation à la soumission sexuelle.

Sachant que les cinq romans écrits par Anna Todd (After, After We Collided, After We Fell, After We Rise et After Ever Happy) sont considérés comme le digne successeur de Fifty Shades of Grey, cela coule de source de débuter notre top par cette saga érotique écrite par E. L. James (Cinquante nuances de Grey étant suivi par Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires) et adaptée dès 2015 par Sam Taylor-Johnson. Précisons qu’Anastasia a dans le premier tome 21 ans et Christian 27. Notre héroïne est donc plus une jeune adulte qu’une ado mais face aux pratiques de son amant, elle devient aussi crédule et inculte qu’une jeune vierge effarouchée, qu’elle est par ailleurs ! À voir donc jusqu’où ira Hardin avec l’innocente Tessa… Le 1er juin 2015, E. L. James a pour rappel annoncé la sortie du quatrième tome de la saga, intitulé Grey, qui raconte l’histoire du premier tome du point de vue du célèbre milliardaire.

2) Twilight

Bella Swan (campée par Kristen Stewart) déménage pour aller vivre chez son père à Forks, dans l’État de Washington. Là, elle tombe sous le charme d’un jeune homme mystérieux de son âge, Edward (Robert Pattinson). Elle va découvrir qu’Edward et sa famille sont en fait des vampires. Nullement effrayée, la jeune fille est fascinée, d’où le titre du premier tome Fascination. S’en suivit Tentation, Hésitation et Révélation. Une intrigue riche en rebondissements plus ou moins prévisibles qui a largement alimenté les prédictions des fans et étanché leur soif d’amour toujours.

Pour la petite anecdote, la trilogie Cinquante nuances de Grey a d’abord été une fanfiction basée sur l’univers de Twilight. Les personnages centraux étaient à l’origine Edward Cullen et Bella Swan, issus de Twilight de Stephenie Meyer qui se vit adaptée dès 2008 par Catherine Hardwicke. Mais après avoir reçu des avertissements concernant le contenu explicitement sexuel du texte, E. L. James a supprimé l’histoire de ces sites et l’a publiée sur son propre site, FiftyShades.com. C’est plus tard que l’auteure modifie le titre original et renomme ses personnages Christian Grey et Anastasia Steele, ce en prévision de la publication. Certes Hardin ne prévoit pas de boire le sang de Tessa mais, au même titre qu’Edward, va méchamment lui faire perdre la tête. Le gentil et prévenant Jacob devient Noah, fidèle serviteur présent depuis toujours qui se fera doubler par le charme ténébreux du gars dangereux pour la belle.

3) Grease

À la fin des vacances d’été, les amoureux Danny Zuko (John Travolta) et Sandy Olsson (Olivia Newton-John), une jeune Australienne de bonne famille, doivent se séparer. À son retour au lycée Rydell, le jeune homme retrouve sa bande, les T-birds, blousons de cuir et cheveux gominés. Les parents de Sandy ayant décidé de s’installer aux Etats-Unis, la demoiselle intègre la même école… Passée la surprise des retrouvailles et pour faire bonne figure devant ses copains, Danny adopte une attitude désinvolte qui laisse la jeune fille totalement désemparée. Sandy rejoint alors les Pink Ladies, le pendant féminin des T-Birds. S’ensuit un jeu du chat et de la souris entre les deux tourtereaux, le tout rythmé par les événements de leur vie de lycéens : démarrage de la saison de football américain, bal de promotion, course de voitures, soirées entre filles, entre garçons, au fast-food, au drive-in…

L’année 1978 fut marquée par la sortie de la comédie musicale Grease, signée Randal Kleiser. Une comédie romantique devenue culte tant le jeu du « je t’aime moi non plus » de Danny et Sandy nous a fait vibrer, ce toutes générations confondues. Ce film coloré et survitaminé est une véritable bombe de bonne humeur alliant situation banale et retournement audacieux. Quand la jeune fille de bonne famille se transforme en rockeuse décolorée, le bad boy au grand cœur ne peut que craquer.

4) Dirty Dancing

Dans les années soixante, Frances aka Bébé (Jennifer Grey) passe des vacances familiales monotones jusqu’au jour où elle découvre qu’un groupe d’animateurs du village estival forment un groupe de danse. Pour la jeune fille sage, c’est le début de l’émancipation grâce au « dirty dancing », cette danse ultra-sensuelle, et la rencontre avec Johnny Castel (Patrick Swayze), le professeur de danse…

C’est en 1987 qu’Emile Ardolino nous offrait sa romance musicale Dirty Dancing. Devenu culte, le film nous entraînait aux côtés d’une jeune fille de bonne famille, sage et un peu gauche, qui se laissait peu à peu dévergonder par le mal/mâle personnifié. L’homme en cuir autrement dit, le séducteur invétéré, Johnny. Les musiques endiablées et autres chansons sentimentales sont devenues cultes elles aussi, véritables hymnes à la passion pour la danse et l’amour imprévisible.

5) Titanic

Southampton, 10 avril 1912. Le Titanic, le paquebot le plus grand et le plus moderne du monde, appareille pour son premier voyage. Quatre jours plus tard, il heurte un iceberg. A son bord, Rose DeWitt Bukater (Kate Winslet) et Jack Dawson (Leonardo DiCaprio) tombent amoureux. Promise à un homme qu’elle déteste, la jeune fille issue de bonne famille s’ennuie fermement dans sa vie quand l’artiste certes pauvre mais libre de ses envies la fait littéralement chavirer.

James Cameron délivrait en 1998 son drame romantique Titanic. Une œuvre incontournable relatant le naufrage du paquebot présumé insubmersible. Un amour interdit déroulé au cœur d’un tombeau flottant, entre une riche héritière et un vagabond sans repère. De quoi coller le frisson au plus grand nombre, alors que l’incandescence des sentiments se heurte à un iceberg géant. Là encore le titre « My Heart Will Go On » de Céline Dion est devenu culte, au même titre que la réplique « Je vole, Jack ! ».

Autant de films qui nous ont à la fois fait rêver et trembler, rire de joie et pleurer toutes les larmes de nos corps. Quand la jeune fille de prime abord bien rangée croise le bad boy en apparence, bien plus complexe dans ses tréfonds… Et vous, d’autres chefs d’œuvres qui vous auraient collé la larme à l’œil tout en accélérant le rythme de votre palpitant ? À vos commentaires !

Voir aussi
Toronto 2019 : notre classement (Joker, Jojo Rabbit) et le vlog coulisses

Nous avons passé six jours riches en émotion au 44e Festival de Toronto. Découvrez tous nos coups de cœur (et nos déceptions) du Festival International du Film de Toronto 2019 ainsi qu'un vlog coulisses de nos aventures torontoises.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis