Danis Tanovic tourne un court-métrage sur le 11 septembre

Dans le cadre d’un projet commun initié récemment à Cannes, onze réalisateurs du monde entier, ayant reçu une récompense pour un de leurs films, vont réaliser chacun un court-métrage sur les attentats terroristes à New York et Washington et sur leurs répercussions.
Le réalisateur bosniaque Danis Tanovic, lauréat de l'Oscar 2002 du meilleur film étranger pour NO MAN'S LAND, a commencé samedi dernier à Sarajevo le tournage d’un de ces onze films. Dans son court-métrage, le réalisateur établit un lien entre les attaques du 11 septembre 2001 et le massacre de Srebrenica (le 11 juillet 1995), choix qu’il a expliqué lors d’une conférence de presse : "La fin du XXème siècle a été marquée par la tragédie de Srebrenica, la terreur de Srebrenica, le début du XXIème siècle a été marquée par la terreur des attaques sur les Etats-Unis (...) et le concept du film se cache derrière cela."

Avec pour titre "11'09"01: ONZE MINUTES, NEUF SECONDES, UN CADRE (ELEVEN MINUTES, NINE SECONDS, ONE FRAME)", cette série de courts-métrages produite par Vivendi Universal sera diffusée dans le monde entier le 11 septembre prochain, un an après les terribles attentats. On retrouve parmi les autres cinéastes participant au projet Sean Penn (Etats-Unis), Ken Loach (Grande-Bretagne), Idrissa Ouedraogo (Brukina-fasso), Samira Makmalbaf (Iran), Claude Lelouch (France), Youssef Chahine (Egypte), Amos Gitai (Isrël), Shohei Imamura (Japon), Alejandro Inarritu (Mexique) et Mira Nair (Inde).

A.C. (3 juin 2002)

 

Voir aussi

Captain America Civil War : les frères Russo ont failli abandonner le film

Captain America Civil War : les frères Russo ont failli abandonner le film

S’ils font partie des grands artisans du succès du MCU depuis une bonne décennie, Joe et Anthony Russo ont connu quelques déboires durant la production de « Captain America : Civil War ». Des difficultés qui ont failli leur faire quitter le navire.