ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

GoldenEye : le télescope d'Arecibo, décor du film, s'est effondré

GoldenEye : le télescope d'Arecibo, décor du film, s'est effondré

2020 détruit tout dans sa course, et ne laisse même pas les décors intacts ! Le télescope géant d'Arecibo, qui a servi de décor spectaculaire à des films comme "Contact" et "GoldenEye", s'est effondré.

C'était à la fois un instrument majeur de la recherche astronomique, et un décor de cinéma inoubliable. Étrange mais précieux comme, parfois, une "simple" construction d'acier, béton et autres matières a priori inertes peut générer autant d'affection, de souvenirs et de rêveries. Le téléscope d'Arecibo, dont la construction fut achevée en 1963, est resté jusqu'en 2016 la plus grande antenne convergente incurvée au monde, avec la plus grande capacité de collecte d'ondes électromagnétiques.Un outil essentiel dont chaque astronome du monde pouvait demander une fraction du temps pour conduire ses recherches. Et pour ceux que l'astronomie laisserait indifférents, cette construction spectaculaire aura servi de décor à plusieurs productions dont les films Contact et GoldenEye, et dans une moindre mesure La Mutante. Le 1er décembre 2020, des câbles de la partie supérieure du téléscope ont cédé et entraîné d'importants dégâts structurels définitifs, après plusieurs chutes d'éléments survenue au mois d'août. L'effondrement final était attendu, et le site entièrement fermé depuis la mi-novembre.

Lieu de l'affrontement final de GoldenEye

Le téléscope d'Arecibo symbolisait bien l'espace et ses dimensions hors normes prêtaient volontiers à la mégalomanie et aux échappées dans le champ de la science-fiction. Que ce soit dans Contact ou dans The Arrival, il sert de décor dans des fictions très réussies qui mettent en scène des rencontres extraterrestres différentes mais également majestueuses. À la fois logique et fabuleux, ce choix répété renforce le symbole du télescope comme canal de communication avec l'espace.

Arecibo
Goldeneye © United Artists

Mais sa grande célébrité, il la doit à GoldenEye, où il est le décor de l'affrontement final entre 007 (Pierce Brosnan) et Alec Trevelyan (Sean Bean). Tous les méchants de James Bond doivent avoir leur base secrète - la plus originale et impressionnante possible - et celle-ci est entrée directement dans la légende. Après 57 ans de bons et loyaux services rendus à l'astronomie et au cinéma, on ne pourra donc plus y accéder ou voir de nouveau à l'écran la grande parabole de 305 mètres, fierté nationale de Porto Rico et construction mondialement connue.

 

Voir aussi

The Impossible : cette scène coupée dévoile le sort de ce personnage

The Impossible : cette scène coupée dévoile le sort de ce personnage

Sorti en 2012, le film "The Impossible" relate l'histoire vraie d'une famille prise au piège dans l'enfer du tsunami qui a dévasté une partie de l'océan indien en décembre 2004. Si les membres de cette famille ont survécu à ce cauchemar, ça n'est pas le cas de tous les personnages, comme nous l'apprend cette scène coupée poignante (disponible en fin d'article).