Accueil > News > Cinéma > Guide des sorties > 17 octobre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

17 octobre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

Cette semaine au cinéma : « The Predator », « Le Jeu », « First Man », « Le Flic de Belleville », « The House That Jack Built » ou encore « Capharnaüm » sont au programme. Voici nos choix !

Ce qu’il ne faut pas manquer, les ressorties à (re)découvrir… Chaque mercredi, on fait le point sur les sorties cinéma de la semaine.

First Man : la face cachée de Neil Armstrong

★★★★★

voir notre critique

L’histoire : Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

En filmant la mission Apollo 11 du point de vue de Neil Armstrong, Damien Chazelle a réalisé un superbe biopic, à la fois intime et universel, sur les combats et les sacrifices d’un homme brisé devenu héros de tout un peuple. Le meilleur rôle de Ryan Gosling à n’en pas douter.

First Man de Damien Chazelle avec Ryan GoslingClaire Foy et Corey Stoll

Voici la bande-annonce :

The House that Jack Built : hurlement en faveur du Mal

★★★★

voir notre critique

L’histoire : États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L’histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d’art en soi. Alors que l’ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide – contrairement à toute logique – de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle,

ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d’explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.

Derrière le pitch provocateur et la violence aliénée qui semble régner dans The House That Jack Built, se cache une thérapie intimiste émouvante. Jack, comme Von Trier, sont deux artistes damnés, dont les pulsions, meurtrières comme artistiques, semblent régies selon leur incapacité commune à se libérer de leurs propres névroses.

The House that Jack Built de Lars von Trier avec Matt DillonBruno Ganz et Uma Thurman

Voici la bande-annonce :

The Predator : plus grand, plus fort, plus méchant

★★★★

voir notre critique

L’histoire : Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Quand un jeune garçon déclenche accidentellement leur retour sur Terre, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

Suite directe des deux premiers films, The Predator réussit le pari risqué de remettre au goût du jour une saga culte en lui apportant une dose de modernité et de créativité.

Avec ce film, Shane Black a démontré que dépoussiérer une saga vieille de 30 ans était non seulement possible, mais qu’il pouvait la relancer en y apportant un œil neuf tout en respectant son héritage. Bien sûr il y a l’inévitable fan service mais qui ne prend pas le pas sur la créativité apportée au récit.

The Predator de Shane Black avec Boyd HolbrookOlivia Munn et Jacob Tremblay

Voici la bande-annonce :

Le Jeu : comédie grinçante sur l’addiction au portable

★★★

voir notre critique

L’histoire : Le temps d’un dîner, des couples d’amis décident de jouer à un “jeu” : chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et chaque SMS, appel téléphonique, mail, message Facebook, etc. devra être partagé avec les autres. Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que ce “jeu” se transforme en cauchemar.

En prenant le prétexte de dresser le portrait d’une société addict aux téléphones portables, Le jeu invite à une

réflexion grinçante sur le temps qui passe au sein d’un couple et d’un groupe d’amis, et donc sur l’intimité, la confiance et la tolérance.

Le Jeu de Fred Cavayé avec Bérénice BejoSuzanne Clément et Stéphane De Groodt

Voici la bande-annonce :

Voir aussi

Sans un bruit : un silence de mort en Blu-ray

Chut ! Si « Sans un bruit » a plongé les salles de cinéma du monde entier dans le mutisme, ce n’est pas ce qui l’a empêché de faire parler de lui. Ce thriller d’épouvante rayonne ainsi parmi le cru de l’année pour sa prise de risques rare et est désormais à savourer chez soi en Blu-ray et DVD.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis