Accueil > News > Cinéma > Guide des sorties > 19 septembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

19 septembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

Cette semaine au cinéma : « La Nonne », « Les Frères Sisters », « L’Amour est une fête », « Climax », « Leave No Trace » ou encore « Le Poulain » sont au programme. Voici nos choix !

Ce qu’il ne faut pas manquer, les ressorties à (re)découvrir… Chaque mercredi, on fait le point sur les sorties cinéma de la semaine.

Les Frères Sisters : la magnifique conquête de l’Ouest d’Audiard

★★★★★

voir notre critique

19 septembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ? Les frères sisters

L’histoire : Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents… Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Avec son premier film « américain », Jacques Audiard réussit un très grand western, à l’équilibre entre classicisme et modernité, tout en y appliquant sa fibre d’auteur aux thématiques persistantes. Avec Les Frères Sisters, le cinéaste, dont on ne compte plus les César et autres récompenses, a de toute évidence quelques vues légitimes sur une certaine statuette qui manque à sa collection.

Les Frères Sisters de Jacques Audiard avec John C. ReillyJoaquin Phoenix et Jake Gyllenhaal

Voici la bande-annonce :

Climax de Gaspar Noé : naissance d’une nation

★★★★

voir notre critique

19 septembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ? Climax

L’histoire : Dans les années 90, la France danse. C’est la fête. On célèbre la vie. On s’entortille au rythme de la french touch et des basses qui emportent les pistos ringards de l’époque. Dans une salle des fêtes – ou dans le hall d’une école – un groupe de jeunes danseurs procède à l’ultime répétition d’un spectacle impressionnant, aboutissement du travail accompli.

On ne le soupçonnait pas capable de pouvoir faire ça et pourtant il l’a fait : avec Climax, Gaspar Noé livre une synthèse de son cinéma transpirant un discours d’amour-haine sur une France en crise. Une célébration !

Climax de Gaspar Noé avec Sofia BoutellaRomain Guillermic et Alaia Alsafir

Voici la bande-annonce :

Leave No Trace : naturalisme quand tu nous tiens

★★★

voir notre critique

19 septembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ? Leave no Trace

L’histoire : Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s’adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie. Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l’amour filial et ce monde qui l’appelle ?

Leave No Trace a l’intelligence (scénaristique) de renverser la typification et l’identification que l’on retrouve généralement dans le cinéma indépendant américain. À ce titre, il dépasse largement la majorité d’une production souvent décevante.

Leve No Trace de Debra Granik avec Ben FosterThomasin McKenzie et Jeff Kober

Voici la bande-annonce :

Vaurien : surprenante prise d’otage à Pôle Emploi

★★★

voir notre critique

L’histoire : Après cinq ans d’études supérieures, Red est toujours à la recherche d’un travail et lutte chaque jour contre l’exclusion. Lentement, il s’éloigne d’Anna, l’amour de sa vie. Suite à une lettre lui signifiant sa radiation, il se rend à l’Agence pour l’Emploi, où on lui refuse un rendez-vous. N’ayant plus rien à perdre, il prend alors en otage le personnel et le public. Comme un ultime appel à l’aide, il est décidé à sauver ce qu’il lui reste de dignité.

Vaurien offre un huis clos saisissant et brosse le portrait d’un homme désespéré qui prend en otage usagers et employés d’une agence Pôle Emploi. Sa réussite est qu’il se garde bien de choisir un camp et de s’acharner sur des responsables. Il dénonce surtout un système déshumanisé, à la manière de Ken Loach dans Moi, Daniel Blake ou de Stéphane Brizé dans En guerre.

Vaurien de Mehdi Senoussi avec Romane BohringerCarlo Brandt et Pascal Elbé

Voici la bande-annonce :

Voir aussi

Que devient David Boreanaz ?

L’acteur américain de 49 ans en aura fait saliver plus d’un(e) avec sa gueule d’ange et son regard de chien battu dans la série fantastique Buffy contre les vampires de Joss Whedon. Angel et sa Buffy, Buffy et son Angel, autrement dit les feux de l’amour façon suceurs de sang. Mais David Boreanaz c’est aussi Bones et de nombreux autres projets, entre production et réalisation.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis