MENU
Accueil > News > Cinéma > Guide des sorties > 26 décembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

26 décembre 2018 : on va voir quoi au cinéma cette semaine ?

Cette semaine au cinéma : « Bumblebee », « Mia et le Lion Blanc », « Au bout des doigts », « Unfriended: Dark Web », « Seconde chance », « Miraï, ma petite soeur », « Monsieur » ou encore « L’Homme Fidèle » sont au programme. Voici nos choix !

Ce qu’il ne faut pas manquer, les ressorties à (re)découvrir… Chaque mercredi, on fait le point sur les sorties cinéma de la semaine.

Bumblebee : la parenthèse attendrissante de Transformers

★★★

voir notre critique

L’histoire :  1987 – Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.

Travis Knight aura su trouver la bonne formule, un équilibre entre humour, action à échelle humaine, et tendresse. Une agréable surprise pour cette fin d’année et pour offrir un peu de fraîcheur au sein de la franchise Transformers.

bumblebee de Travis Knight avec Hailee SteinfeldDylan O’BrienJohn Cena

Voici la bande-annonce :

Miraï, ma petite sœur : ou l’initiation poétique de Mamoru Hosoda

★★★

voir notre critique

L’histoire : Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite soeur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-magique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière-grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite soeur adolescente !

En s’éloignant du fantastique spectaculaire, elliptique et critique (sur le monde contemporain notamment) de ses précédents films, Hosoda privilégie le lyrisme de la vie réelle à l’image de l’initiation et des rituels qui l’entoure. Avec Miraï, ma petite sœur, il livre une vision poétique de la vie réelle qui, au delà de l’apaiser, la ré-enchante de manière merveilleuse.

Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda avec Moka KamishiraishiHaru KurokiGen Hoshino

Voici la bande-annonce :

La Vie comme elle vient : le cœur d’une mère

★★★★

voir notre critique

L’histoire : Dans la banlieue de Rio, Irene est la mère infatigable d’une famille de 4 enfants. Sa vie, c’est les siens. Malgré la maison qui tombe en ruine, un mari rêveur et une sœur au bord de la crise de nerfs, Irene garde tout sous contrôle. Jusqu’au jour où son fils Fernando, 17 ans, est recruté par une équipe professionnelle de handball et doit partir s’installer en Europe : le monde d’Irène vacille.

Si le bonheur familial devait ressembler à un film, ce serait sans nul doute à La vie comme elle vient de Gustavo Pizzi. La famille brésilienne de Irène et Klaus, et de leurs quatre garçons Fernando, Fabiano, Thiago et Matheus respire en effet une telle joie de vivre communicative, que le spectateur n’a d’autre choix que de la partager et d’en faire son miel.

La vie comme elle vient de Gustavo Pizzi avec Karine TelesOtávio MullerAdriana Esteves

Voici la bande-annonce :

Voir aussi

Jerzy Skolimowski : « le cinéma social est important à toutes les époques »

À l'occasion du festival Toute la Mémoire du Monde qui se tenait du 13 au 17 mars 2019 à la Cinémathèque Française à Paris, nous avons rencontré le cinéaste Jerzy Skolimowski. Du haut de ses 80 ans, le réalisateur nous a parlé du cinéma social d'hier et d'aujourd'hui, des nouveaux médias et de ses trois œuvres de chevet.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis