Accueil > News > Cinéma > #LCDLS : SuperGrave

#LCDLS : SuperGrave

Sortie en 2007, la comédie américaine « SuperGrave » s’est rapidement imposée comme l’un des plus gros succès de l’année. Ayant notamment permis de découvrir les deux acteurs Jonah Hill et Emma Stone, ce film réalisé par Greg Mottola s’inscrit désormais comme un véritable classique du cinéma. Analyse !

Le 31 octobre 2007 sortait SuperGrave (Superbad, en VO), une comédie US embarquée par Jonah Hill et Michael Cera. Très vite, le film signé Greg Mottola a bénéficié d’un engouement certain auprès du grand public. Et pour cause, produit avec un « modeste » budget de 20 millions de dollars, le long-métrage aura finalement rapporté près de 170 millions de dollars au terme de son exploitation à l’international. Pas mal !

Vous ne vous souvenez plus de cette comédie déjantée ? On vous le rappelle sans plus tarder :

Evan et Seth sont deux amis pas très futés qui ne peuvent pas se passer l’un de l’autre. Pourtant, il va bien falloir qu’ils apprennent, parce que cette année, ils sont inscrits dans deux universités différentes ! Evan est craquant, plutôt intelligent et constamment terrifié par la vie – et les filles en particulier. De son côté, Seth parle trop, ne tient pas en place et s’intéresse aux aspects de la reproduction humaine… Pour ces deux-là, il est temps d’affronter l’existence, les filles et leur destin, mais pour cela, ils doivent d’abord survivre à cette nuit fatidique, leur première nuit, celle qui vous excite, vous terrifie et dont vous vous souviendrez toute votre vie !

Vous l’aurez compris : les thématiques reprises dans SuperGrave n’ont pas grand chose d’original. N’étant pas sans nous rappeler American Pie et autres Very Bad Trip, le bébé de Mottola a pourtant su se démarquer…

UN CASTING AU TALENT CERTAIN

Ainsi, malgré un scénario typique, SuperGrave a su se différencier des nombreuses autres comédies sorties cette année-là par un casting d’exception. Et quand on voit les prestations de Jonah Hill (Seth) et de Michael Cera (Evan), force est de constater que les directeurs de casting ont bien fait leur travail !

A la fois délirants et attachants, les deux personnages incarnés par les jeunes acteurs ont très largement contribué au succès du film.

#LCDLS : SuperGrave

Autre atout séduction : Emma Stone qui, à bien des égards, a été révélée par cette comédie. Brillante dans son rôle de Jules, cette dernière a réussi à séduire par son talent et sa beauté naturelle.

#LCDLS : SuperGrave

Parmi les autres membres du casting, on retrouve Christopher Mintz-Plasse, Bill Hader, Aviva Baumann ou encore Seth Rogen. Du beau monde pour ce film né dans la tête d’adolescents. En effet, comme le révélera Seth Rogen – également scénariste de l’œuvre – au moment de la promotion, l’écriture du script a commencé alors que celui-ci n’avait que 13 ans :

Nous voulions seulement savoir si nous étions capable d’écrire un film.

Voilà qui permet probablement d’expliquer certaines scènes…

#LCDLS : SuperGrave

UNE VULGARITÉ OMNIPRÉSENTE

Outre son aspect « bon enfant », SuperGrave reste avant tout un film au langage libre. Ainsi, dans sa version originale, le mot « Fuck » est prononcé à 186 reprises, dont 84 fois par Seth. Le record de « Fuck » est pour l’heure détenu par le film Casino de Martin Scorsese, qui contient ce fameux « F word » 362 fois.

#LCDLS : SuperGrave

Près de dix ans après sa sortie, SuperGrave s’inscrit plus que jamais comme l’une des meilleures comédies US de ces dernières années. Un film à voir ou à revoir pour tout fan du genre qui se respecte !

Voir aussi

Cannes 2017 : Kristen Stewart, Ben Stiller, Isabelle Huppert… les stars dans les coulisses du Palais des Festivals

Alors que le Festival de Cannes 2017 bat son plein, CinéSérie a réussi à tourner des séquences où apparaissent quelques unes de nos stars favorites ! Regardez plutôt ...