Accueil > News > Cinéma > Le cinéaste iranien Jafar Panahi honoré à Cannes par le Carrosse d’Or

Le cinéaste iranien Jafar Panahi honoré à Cannes par le Carrosse d’Or

Après Clint Eastwood, Nanni Moretti, David Cronenberg, Jim Jarmusch et Agnès Varda, le cinéaste iranien Jafar Panahi, condamné et retenu dans son pays, a été distingué à Cannes par le Carrosse d’or, prix de la Société des réalisateurs de films (SRF).

En présence du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, et à l’occasion d’une table ronde sur le travail des cinéastes sous une dictature, son prix a été symboliquement remis jeudi soir à la cinéaste française Agnès Varda, précédente lauréate du Carrosse d’or (en référence au film de Jean Renoir). Les réalisateurs Costa Gavras et Olivier Assayas (France), Reza Serkani (Iran) et Oussama Mohammed (Syrie) étaient présents.

Sous le coup d’une peine d’emprisonnement de six ans et de 20 ans d’interdiction de tourner, Jafar Panahi, assigné à résidence en Iran, sera malgré tout à Cannes grâce à son dernier long métrage, « In Film Nist » (Ceci n’est pas un film), réalisé dans des « conditions semi-clandestines » et présenté le 20 mai en « Séance spéciale » de la sélection officielle.

Par ailleurs, La 43ème Quinzaine Des Réalisateurs a programmé l’un de ses films, « Offside » (Hors-Jeu), tourné en 2005. La chaîne Canal+ le diffusera vendredi soir.

« Lorsqu’on empêche un créateur de s’exprimer, lorsqu’un artiste ne peut plus faire connaître ses oeuvres, il est du devoir du ministre de la Culture de faire entendre la voix de la Liberté », a déclaré Frédéric Mitterrand, estimant que Jafar Panahi a été condamné arbitrairement dans son pays.

« Jafar Panahi s’est abîmé sur les récifs de l’aveuglement et de l’intolérance (…) Je considère que le traitement dont il est l’objet est une atteinte inacceptable à la liberté de pensée et à la liberté de création », a ajouté le ministre.

« Bé Omid é Didar » (Au revoir), le long métrage d’un autre jeune réalisateur iranien, Mohammad Rasoulof, lui aussi condamné à 6 ans de prison, devait être montré vendredi dans la sélection Un Certain Regard du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011.

=> Toutes les infos sur Jafar Panahi
=> Voir notre site Cannes 2011

(13 Mai 2011 – AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Voir aussi

La Huitième Femme de Barbe Bleue : l’amour vache en Blu-ray

Exclusivement disponible en Blu-ray sur le territoire français, « La Huitième Femme de Barbe Bleu » a récemment débarqué en Blu-Ray. Cette comédie romantique signée Ernst Lubitsch a envahi les salles sombres en 1938, et symbolise le chant du cygne du partenariat entre le réalisateur et Paramount.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis