ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le maillot de bain rouge de Farrah Fawcett entre au musée à Washington

Le célèbre maillot de bain rouge une pièce porté par l'actrice Farrah Fawcett sur une affiche de 1976, réalisée pour la promotion de la série Drôles de dames, est désormais exposé aux côtés de la cape de Superman au Musée de l'Histoire américaine de Washington.

Le maillot de bain fait partie d'un ensemble d'une demi-douzaine d'objets se rapportant à l'actrice décédée en 2009 et que son ancien compagnon, l'acteur Ryan O'Neal, a offert mercredi à l'institut Smithsonian qui gère le musée.

"Elle était unique", a lancé Ryan O'Neal lors d'une cérémonie organisée le jour où Farrah Fawcett aurait dû fêter ses 64 ans.

L'actrice est décédée des suites d'un cancer du côlon le 25 juin 2009, le même jour que Michael Jackson.

La photo utilisée pour produire l'affiche a été réalisée quelques mois avant que Drôles de dames ne fasse ses débuts sur le petit écran aux Etats-Unis en septembre 1976.

Six mois après la diffusion du premier épisode, cinq millions d'exemplaires de l'affiche avaient été vendus.

"Je ne pense pas que Farrah avait saisi l'effet que ce poster allait avoir dans le monde", a expliqué Ryan O'Neal mercredi.

=> Toutes les infos sur Farrah Fawcett

(2 Février 2011 - Afp)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

 

Voir aussi

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Le 16 octobre dernier, Netflix a mis en ligne le deuxième film d'Aaron Sorkin : « Les Sept de Chicago ». Le long-métrage retrace le procès qui a suivi les célèbres manifestations en marge de la convention démocrate de 1968. Ses organisateurs sont accusés de conspiration et d'incitation à la violence. Voici quelques différences entre le film et le véritable procès.