Accueil > News > Cinéma > Mickey contre Pierrot, un poisson-clown bien convoité !

Mickey contre Pierrot, un poisson-clown bien convoité !

Franck Le Calvez, auteur français du livre pour enfants, Pierrot le poisson-clown, assigne Disney pour contrefaçon. Il reproche aux studios américains de s’être fortement inspirés de son héros aquatique, Pierrot dans Le Monde de Nemo.
Le créateur du, désormais célèbre, poisson clown avait pourtant pris des précautions. Après avoir publié son livre fin 2002, il avait déposé le scénario dès 1995 auprès de la Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques (SACD) et déposé la marque à l’Institut National de la Protection Industrielle (INPI). Peine, perdue…Franck Le Calvez doit maintenant affronter le géant américain et demande l’interdiction de la diffusion de certains produits dérivés ressemblant étrangement à son héros. Il accuse aussi Disney d’avoir plagié l’univers de Pierrot le poisson clown : « On y retrouve les mêmes personnages secondaires avec un poisson chirurgien et une crevette nettoyeuse ». Ce passionné d’aquariophilie juge que la similitude est assez troublante pour qu’on demande des explications à Disney. Devant le silence des studios, une procédure judiciaire a été engagée.
Franck Le Calvez a de quoi être jaloux du succès de Nemo ! Cet auteur qui a financé lui-même l’édition de son livre continue de revendiquer ses droits. Il explique que de nombreux libraires ont refusé de prendre son ouvrage à cause du poisson-clown de Disney. Vindicatif, il souligne même que seulement 600 des 2000 exemplaires de Pierrot ont été distribués.
Franck Le Calvez entend bien récupérer quelques bénéfices du film d’animation qu’il a fortement inspiré et qui a déjà séduit plus de 2,1 millions de spectateurs pour sa première semaine d’exploitation fin novembre.

I.G ( le 29 décembre 2003 avec AFP).

Voir aussi

5 Westerns à voir entre deux parties de Red Dead Redemption II

Que vous jouiez ou pas aux jeux-vidéo, la sortie récente du jeu "Red Dead Redemption II" ne vous a sûrement pas échappé. Et pour cause, le nouveau jeu de Rockstar (à qui on doit la série des GTA) est un véritable événement culturel, capable d’écouler 17 millions d’exemplaires en une dizaine de jours. Un jeu fleuve, qui nous immerge pendant d’innombrables heures dans un far-west au tournant du siècle, dans lequel les hors-la-loi et autres cow-boys sont sur le déclin.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis