Miyazaki a besoin d'un coup de main

Nous évoquions dernièrement (voir news « Les Studios Ghibli préparent les biberons » du 5 août), la volonté du maître de l’animation japonaise de renouveler son équipe en lançant un grand appel à candidatures pour intégrer les Studios Ghibli. Hayao Miyazaki est revenu sur le sujet à l’occasion de la présentation de son dernier film Ponyo Sur La Falaise, Près De La Mer en compétition à la Mostra de Venise.

Il a ainsi affirmé « avoir besoin de la nouvelle génération » pour continuer à faire des films « en continuant de se servir d’un crayon » à l’heure du tout-numérique. Il a insisté sur la nécessité pour l’animation actuelle de se servir de la main de l’homme. Dans le même temps, il a tenu toutefois à exprimer sa « grande amitié pour les gens de Pixar » qui utilisent eux exclusivement le numérique. Ce fut l’occasion pour lui de revenir sur ses sources d’inspiration. S’il avoue avoir vu beaucoup de dessins animés américains dans son enfance après la seconde guerre mondiale, il « n’ont pas eu une grande influence sur (son) travail ».

Celui qui fêtera en 2009 ses trente ans de carrière, tient à continuer à travailler avec ses collaborateurs actuels mais aussi à rajeunir l’équipe. « J’ai 67 ans et je pense que j’aurai besoin de la prochaine génération » a-t-il ainsi confié.

Le rajeunissement commence déjà sur les écrans avec son dernier film Ponyo Sur La Falaise, Près De La Mer, un film clairement destiné aux enfants malgré de précédentes réalisations destinés également aux adultes et aux messages universels comme Princesse Mononoke ou encore Le voyage de Chihiro.

=> Voir toutes nos photos inédites de Miyazaki à Venise !!!

B.E ( le 1er septembre 2008 – Avec AFP)

 

Voir aussi

Bienvenue à Bord : un tournage compliqué pour Valérie Lemercier

Bienvenue à Bord : un tournage compliqué pour Valérie Lemercier

En 2011, Eric Lavaine réunit Frank Dubosc et Valérie Lemercier pour la comédie "Bienvenue à Bord". Pour l’occasion, le cinéaste pose ses caméras sur un véritable paquebot de croisière. Une expérience compliquée pour Valérie Lemercier qui a le mal de mer.