Mourir peut attendre : Daniel Craig s'exprime sur la mort de James Bond

Mourir peut attendre : Daniel Craig s'exprime sur la mort de James Bond

Daniel Craig est intervenu pour la toute dernière fois dans la peau de l’agent 007. Après 15 ans de bons et loyaux services, le comédien britannique a rendu son costume dans « Mourir peut attendre ». L’acteur est récemment revenu sur la conclusion de ce dernier tour de piste.

Mourir peut attendre : la dernière balle dans le barillet

Le 6 octobre 2021, les fans de la franchise 007 ont pu découvrir Mourir peut attendre. Réalisé par Cary Joji Fukunaga, ce cinquième film James Bond porté par Daniel Craig marquait la dernière apparition du comédien dans la peau du célèbre agent secret. Le cinéaste, à qui l’on doit notamment la série Maniac, a emmené le célèbre agent au service de sa majesté dans ses pires retranchements. Il a en effet proposé une conclusion sombre et dramatique. Une prise de risque récompensée puisque Mourir peut attendre a rapporté plus de 774 millions de dollars de recettes au box-office.

Mourir peut attendre décide de tuer son personnage principal. Dans les derniers instants du film, James Bond perd la vie, une première dans l’histoire de la licence. Lors d’une récente interview avec le podcast Best of Today de BBC Radio 4 (relayée par Variety), Daniel Craig a donné son avis sur ce dernier acte de Mourir peut attendre.

« Il n’est pas vraiment mort »

Daniel Craig assure n’avoir aucun regret de laisser la franchise James Bond derrière lui. Il a également précisé que la mort de 007 était prévue depuis bien longtemps, et que Barbara Broccoli (la productrice de la licence) lui avait révélé ce twist historique dès l’époque de Casino Royale :

J'ai eu 17 années incroyablement chanceuses. Je l'ai laissé là où je voulais qu'il soit. Et j'ai eu la chance de le faire avec ce dernier film.

Daniel Craig - Mourir peut attendre
Daniel Craig - Mourir peut attendre ©Universal Pictures France

Daniel Craig a poursuivi son intervention en revenant évidemment sur la mort de James Bond dans Mourir peut attendre. Bien sûr, le comédien a expliqué que Bond n’est pas définitivement mort. Après tout, c’est un personnage immortel et il va évidemment revenir à un moment donné sur le devant de la scène :

Il n'est pas vraiment mort. Je suis parti, mais à la toute fin de Mourir peut attendre, il est précisé que Bond reviendra, donc il va revenir à un moment donné.

La genèse de cette mort culte

Cette mort tragique du héros britannique a marqué les esprits. Cary Joji Fukunaga a mis en scène la chute d’une figure emblématique du septième art. Pourtant, cette idée de tuer Bond ne date pas d’hier, comme l’a révélé Daniel Craig :

J'ai dit à Barbara il y a longtemps, en 2006 : « Si je fais tous ces films et que nous réussissons, pouvons-nous le tuer ». Et elle m’a répondu : « Oui, on peut ». Et je pensais à moi, à ma carrière et j'essayais de penser à comment tout ceci fonctionnerait. Je pensais également à ce qu’ils pouvaient faire avec Casino Royale. Ils ont eu la chance de se réinventer avec ça parce qu'ils sont retournés au début. Maintenant, ils peuvent de nouveau tout réinitialiser. Ça semble être une excellente décision.

La mort de James Bond va donc rester dans les annales. À l’heure actuelle, la licence semble être en pleine restructuration. Les producteurs cherchent a priori, dans l’ombre, un remplaçant à Daniel Craig. Pour le moment, aucun comédien n’a été officiellement annoncé. Mais il se murmure que Aaron Taylor-Johnson pourrait être en pole position pour reprendre le costume de l’agent 007.

 

Voir aussi

Gerard Butler a failli tuer Hillary Swank sur le tournage de P.S : I Love You

Gerard Butler a failli tuer Hillary Swank sur le tournage de P.S : I Love You

Dans "P.S. : I love you", Gerard Butler campe le regretté époux du personnage d'Hilary Swank. Selon les dires de ce dernier, la réalité a bien failli rencontrer la fiction lors d'un incident sur le plateau de tournage.