ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Quatre nouvelles rumeurs pour Batman vs. Superman

Quatre nouvelles rumeurs pour Batman vs. Superman

Alors que le tournage de Batman vs. Superman devrait enfin commencer, les fouineurs continuent de fouiner, et les spéculateurs de spéculer. Et tout ça nous donne un beau paquet de nouvelles infos !

La première, c'est que Lex Luthor ne sera pas le seul méchant à en avoir après nos superhéros ! Il serait apparemment rejoint par un autre acteur du Mal… Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, et c'est la deuxième nouvelle, celui-ci ne sera pas un des adversaires de Batman… Ni Sphinx, Pingouin ou autre Joker donc.
Ensuite, les sources prétendent que le rôle de Gal Gadot, Wonder Woman, devrait prendre plus d'importance que prévu… Deux superhéros n'étaient peut-être pas assez finalement, et les sources parlent d'un "caméo-plus"… Cela dit, le protagoniste restera bien Superman, même si, bien sûr, le Batman campé par Ben Affleck tiendra une place majeure. D'ailleurs certains s'amusent à dire qu'en plus d'introduire la ligue des Justiciers, Batman vs. Superman devrait permettre à la Warner de préparer le terrain pour un Batman et une Wonder Woman en solo.
La dernière info, qui n'est, elle, pas une rumeur, c'est que Jason Momoa est en train de batailler pour être de la partie. La presse américaine vient d'annoncer qu'il ne jouera ni le limier Martien, ni Aquaman. Ce qui ne nous avance pas vraiment, puisqu'aucun de ces personnages n'est dans le film de Zack Snyder...
Le tournage débutera le mois prochain dans le Michigan. Vivement les premières images !

Julia Hu (7 Janvier 2014 avec Collider)

 

Voir aussi

Sexcrimes sur OCS : ces scènes de nu qui ont posé problème

Sexcrimes sur OCS : ces scènes de nu qui ont posé problème

En 1998 sortait sur les écrans "Sexcrimes" de John McNaughton avec Neve Campbell, Denise Richards, Matt Dillon et Kevin Bacon. Un thriller sulfureux qui marqua les esprits par ses scènes de nudité. Des séquences pas forcément évidentes à tourner et qui auraient même pu poser des problèmes à la production d'un point de vu légal.