MENU
Accueil > News > Cinéma > Ted Bundy : Netflix demande qu’on arrête de fantasmer sur le tueur

Ted Bundy : Netflix demande qu’on arrête de fantasmer sur le tueur

Ted Bundy avait tout pour lui mais il a préféré devenir un tueur. Triste choix de carrière, que sa belle gueule peut parfois faire oublier. Au centre de l’attention avec un docu-série proposé sur Netflix, certaines femmes ne seraient pas insensibles à son charme. Ce qui a poussé la plate-forme de SVOD à réagir.

Même le diable fut un ange au commencement. Ce proverbe colle à merveille à Ted Bundy. Aujourd’hui perçu comme une des pires raclures que le monde ait connu, il était, à ses débuts, loin d’inspirer la crainte. Comme le montre le docu-série Ted Bundy : autoportrait d’un tueur proposé sur Netflix depuis le 24 janvier dernier, le garçon avait tout pour réussir.

Beau gosse, éloquent, charismatique, séducteur, il pouvait à la fin de ses études de droit devenir un avocat réputé. Nul doute qu’il aurait fait quelques ravages dans les tribunaux. Il les connut mais sur le banc des accusés. Coupable d’avoir tué et fait endurer des sévices monstrueux à plus d’une trentaine de femmes, Ted Bundy a essayé jusqu’au bout de jouer de ses charmes en se défendant tout seul devant le juge. Un choix qui le conduisit à la peine de mort.

Le dernier des quatre morceaux du docu-série propose une courte séquence très intéressante. On y voit le tribunal peuplé de femmes, venues comprendre ou tester leur drôle d’attirance pour ce bel homme dérangé. Une avocate explique que certaines tentaient de lui glisser des mots. Une d’entre-elles explique même, face à la caméra, que Ted Bundy ne lui fait pas peur car « il ne ressemble pas à un tueur. »

Netflix met en garde son audience

Des dizaines d’années après, d’autres femmes continueraient d’avoir une certaine attirance envers lui. Malgré le fait qu’on leur explique en long, en large et en travers qu’il est responsable d’actes inimaginables. Preuve que cette figure reste fascinante, de par ses contradictions. Le compte américain Netflix a publié un petit message pour demander à ces femmes d’arrêter de fantasmer :

J’ai vu beaucoup de message à propos du sex-appeal de Ted Bundy et je voudrais gentiment rappeler qu’il y a littéralement des MILLIERS d’hommes sexys sur le marché – la plupart ne sont pas des tueurs en série.

Ce débat n’a pas fini de faire parler avec l’arrivée cette année de Extremely Wicked, Shockingly Evil and VileLe film de Joe Berlinger met en scène Zac Efron dans la peau du tueur. La première bande-annonce ainsi que la projection à Sundance ont provoqué quelques réactions sur la toile, certains internautes ou critiques ont jugé qu’il n’était pas correct de rendre Bundy cool et romantique. Sauf qu’il l’était dans la vraie vie ! Si le film se charge de retranscrire cet aspect de sa personnalité, on ne pourra pas lui en vouloir dans le fond. Mais ne l’ayant pas encore vu, nous ne pouvons pas encore juger du traitement filmique. Nous attendrons une date de sortie pour nous faire un avis.

Voir aussi
Matrix 4 : Qu’attendre de la suite ?

Alors que "Matrix 4" a été annoncé, qu'attendre de la suite ? C'est après vingt ans d'attente que la saga revient pour le plus grand plaisir des fans mais de quoi pourrait parler ce nouveau film ?

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis