The Artist : La voie des Oscars ouverte par les critiques américains

L'hommage au film muet hollywoodien emballe les critiques américains en cette fin d'année. Après Boston, New York ou Washington, c'est au tour de l'association de Saint-Louis de sacrer The Artist meilleur film de 2011. Le long métrage de Michel Hazanavicius séduit les Etats-Unis, plus que ses concurrents The Descendants, The Tree of Life ou Hugo Cabret. Un emballement qui l'ancre chaque jour un peu plus dans la course aux Oscars 2012.

L'association des critiques de cinéma de Saint-Louis, dans le Missouri, a rendu son verdict pour l'année 2011. The Artist a été auréolé de cinq trophées : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, tous deux revenus à Michel Hazanavicius, meilleur second rôle féminin pour Bérénice Béjo et meilleure musique.

Avant Saint-Louis, plusieurs cercles de critiques américains avaient tiré leur chapeau à The Artist, dont ceux de Boston, New York, San Diego, Washington ou Las Vegas. Le film français prend l'avantage sur de très sérieux candidats potentiels aux Oscars 2012, tels que The Descendants avec George Clooney, The Tree of Life de Terrence Malick, Hugo Cabret de Martin Scorsese ou Drive avec Ryan Gosling.

Avant de connaître le sort que lui réservera la 84e cérémonie des Oscars en février prochain, The Artist entamera 2012 sous les meilleurs auspices. Le film avec Jean Dujardin partira grand favori des plus prestigieuses cérémonies consacrées au 7e art, dont les Critic's Choice Movie Awards (12 janvier, onze citations) et les Golden Globes (25 janvier, six nominations). La réalisation sera également à l'honneur le 19 janvier à Londres, où l'association britannique des critiques de cinéma l'a retenu dans quatre catégories (meilleur film, réalisateur, scénario et acteur avec Jean Dujardin).

The Artist devra patienter jusqu'au 24 janvier prochain pour savoir s'il a été sélectionné pour participer à la cérémonie suprême des Oscars, dont les lauréats seront dévoilés le 26 février prochain.

=> Toutes les infos sur The Artist

(Relax News - 21 Décembre 2011)

 

Voir aussi

La Maison : Ana Girardot et Anissa Bonnefont nous racontent les coulisses du drame sulfureux

La Maison : Ana Girardot et Anissa Bonnefont nous racontent les coulisses du drame sulfureux

Ana Girardot est une jeune écrivaine qui souhaite écrire sur les maisons closes dans "La Maison", et qui décide d'en intégrer une à Berlin pour son ouvrage. La comédienne, sa partenaire Aure Atika et la réalisatrice Anissa Bonnefont nous ont parlé de cette adaptation de l'ouvrage d'Emma Becker au Festival de Saint-Jean-de-Luz.