MENU
Accueil > On Stream > On Stream The Walking Dead S9 : Daryl ermite dans l’ep7

On Stream The Walking Dead S9 : Daryl ermite dans l’ep7

Qu’advient-il de Daryl ? Le départ de Maggie a-t-il changé quelque chose à La Colline ? Les Chuchoteurs sont-ils enfin révélés au grand jour ? Des questions auxquelles ce septième épisode répond en partie, avec une dose de réglementaire de zombies à dézinguer. Attention aux spoilers !

La fin de l’épisode 6 nous laissait avec ce que nous attendions depuis le début de la saison : l’arrivée des Chuchoteurs. Les nouveaux méchants réputés comme redoutables et sans pitié se sont faits attendre mais il semblerait qu’ils soient enfin décidés à venir mettre la pagaille auprès des survivants. La première scène de cet épisode s’ouvre sur Rosita, fuyant la horde de zombies à ses trousses. Des voix s’échappent toujours de la masse, sans qu’elle ne comprenne comment cela est possible. Les Chuchoteurs sont effectivement à ses trousses ! Sera-t-elle la première à se faire attraper par eux ? La réponse est non. Il faudra donc attendre encore pour les voir mis en avant par la série. Cette introduction pouvait laisser espérer que les choses allaient devenir sérieux avec eux. On se montre un poil déçu de voir que le show préfère encore retarder leur véritable participation.

Si ce n’est pas elle qui tombe entre leurs mains, ce pourrait être Eugene ? Blessé dans sa fuite, il aurait été laissé dans une grange en attendant que Rosita puisse revenir avec des secours. Cette dernière a été sauvée puis transférée à La Colline mais impossible de savoir ce qu’il advient de son ami, quelque part dans la nature. Nous disions juste avant que Rosita aurait pu être fait captive par Les Chuchoteurs, un constat qui vaut aussi pour Eugene, dans l’incapacité de se déplacer. Les gens de La Colline, désormais dirigée par Jésus, partent en fin d’épisode à sa recherche. Espérons que cette fois un premier affrontement avec les nouveaux ennemis aient lieu ! D’autant plus que Daryl s’est joint à eux, ce qui peut annoncer des séquences tendues.

Daryl l’ermite

En parlant de Daryl justement, il avait décidé de s’éloigner d’Alexandria après le départ de Rick. Aperçu brièvement dans l’épisode précédent, on le retrouve dans son nouveau cocon, un campement où il réside seul avec un chien. Carol, toujours affublée d’une coupe digne de Legolas, et son fils découvrent son habitat après l’avoir croisé. Une vie en solitaire qui correspond au personnage, loin des tracas de la communauté. Comme à son habitude, son sens de la débrouille fait des miracles et son nouveau mode de vie a l’air de lui convenir. À voir comment la relation avec son chien va évoluer avec le temps.

Maggie s’en est allée

La situation de Maggie avait été laissée dans le flou le plus total après l’épisode 6. Au travers d’interviews, notamment celle de la showrunneuse Angela Kang, nous avions appris que nous ne reverrions plus la chef de La Colline après l’ellipse de plusieurs années. La série est vraiment décevante sur ce point. Sa dernière scène avec Negan n’est à nos yeux pas satisfaisante et laisse un goût d’inachevé. Qu’elle le laisse en vie, ce n’est pas un problème, il s’agit plus de la manière dont celle a été mis en scène. On aurait aimé rester un peu plus avec elle et comprendre qu’un départ était dans ses pensées. Là, en l’état, sa disparition est vraiment bâclée. Néanmoins dans l’épisode nous avons des nouvelles restreintes à son sujet. D’après ce qu’il se dit, elle aurait rejoint un autre groupe. Qui ? Où ? Que font-ils ? Tout est éludé. La porte reste quand même ouverte pour qu’elle et ses nouveaux amis reviennent un jour dans la partie. Son interprète, Lauren Cohan devrait refaire une apparition dans la saison 10, son chapitre n’est pas clos !

Nous avons vraiment envie de savoir ce qui a pu se passer entre elle et Michonne. Les deux femmes ont en effet eu une grosse altercation, ou un différend conséquent, pour que Michonne ne veuille pas se rendre jusqu’à La Colline. Souvenez-vous, elle avait décidé de ne pas relâcher Magna et ses amis dans la nature mais de les conduire dans un endroit qui pourrait leur offrir un toit. Mais en chemin, on apprend qu’elle ne veut pas personnellement se rendre jusqu’à cette destination et qu’elle préfère laisser ses soldats terminer de les escorter. On saisit qu’il y a une véritable tension entre les deux femmes sans en comprendre l’origine. Maggie étant loin, il faudra attendre au minimum la saison suivante pour savoir le pourquoi du comment.

Le mode de gestion de Jésus est loin d’être le même que sa prédécesseure. Plus cool, en dilettante, il ne prend pas toujours au sérieux ses fonctions malgré qu’il ait la confiance de ses pairs. Maggie était plus stricte, pour la séparation, alors que Jésus aimerait bien réunir les différents camps. Cette nouvelle politique pourrait être une des clés pour savoir vers quoi tend le renouveau de la civilisation que tout le monde s’applique à chérir.

Un Stradivarius pour un épisode moyen

Par rapport aux deux précédents épisodes, celui-ci se révèle moins riche, moins efficace dans son rythme et en-deçà de nos attentes. Probablement parce qu’après deux semaines d’un bon niveau, il fallait bien que les choses se calment. Ce que l’on sent, c’est que des événements vont arriver prochainement mais ils demandent une certaine préparation. Voilà pourquoi cette semaine on doit se contenter d’une simple randonnée pour aller d’un point A à un point B. Quelques zombies font leur apparition en chemin, histoire de placer quelques scènes d’action. On préfère ça que des réflexions assez lunaires sur l’art, autour d’un Stradivarius. Si la semaine prochaine les choses ne s’aggravent pas dans les péripéties, on risque de se montrer plus véhément avec le show.

Voir aussi
The 100 saison 6 épisode 1 : déjà un premier mort important

"The 100" a repris aux Etats-Unis avec la diffusion dans la nuit du 30 avril de l'épisode 1 de la saison 6. Un retour qui a été marqué par des événements forts, et notamment la mort d'un personnage important. Attention, SPOILER !

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis