Accueil > Toplists > 5 rôles où Matthew McConaughey casse son image de playboy

5 rôles où Matthew McConaughey casse son image de playboy

Qui ne connaît pas Matthew McConaughey ? Acteur émérite, ce dernier a pendant très longtemps joui d’une image de playboy parmi le tout Hollywood. Pourtant, au-delà des clichés, le texan n’a jamais hésité à se mettre en danger sur le plan physique. La preuve avec ces 5 rôles pour lesquels la star de 47 ans a décidé de mettre sa plastique de côté…

A 47 ans, Matthew McConaughey est une icône. Et pour cause, depuis ses débuts dans le cinéma, l’acteur bénéficie d’une image de playboy incontestable. Pourtant, à y regarder de plus près, une chose saute particulièrement aux yeux : la capacité de l’acteur à mettre de côté sa plastique afin d’incarner des personnages qui, le plus souvent, n’ont rien en commun avec lui sur le plan physique.

Sans plus tarder, embarquons pour un petit tour d’horizon des 5 rôles pour lesquels Matthew McConaughey a su casser son image de beau-gosse

1. Génération rebelle

La blonditude ne lui fait pas peur. Ainsi, quand le texan débarque au cinéma dans Génération rebelle, sorti en 1993, l’acteur n’hésite pas à arborer une petite moustache parfaitement disgracieuse. La coupe de cheveux ? Une horreur. Et quant à son allure générale : pas un gramme de sexy-attitude. Résultat de cette transformation : le réalisateur Richard Linklater sera impressionné. A tel point qu’il finira pas redessiner le personnage en plein tournage. Le charisme, c’est ça !

2. Amistad

Qui refuserait de jouer pour Steven Spielberg ? Certainement pas Matthew McConaughey. Du coup, quand on lui demande de camper le rôle de l’avocat, ce dernier se met en quatre afin de coller au mieux au personnage. La suite, on la connaît : petites lunettes rondes, costume d’antan et chevelure frisée. On a vu plus sexy, for sure !

3. Dallas Buyers Club

S’il n’a pas hésité à jouer un trader cocaïnomane dans Le Loup de Wall Street, le texan n’a pas non plus reculé devant l’incroyable défi présenté pour son rôle dans Dallas Buyers Club, en 2013. En effet, pour incarner le personnage de Ron Woodroof, Matthew McConaughey ira jusqu’à perdre 20kg. L’allure en question ? La photo ci-dessus parle d’elle-même !

4. True Detective

Vous pensiez qu’on allait l’oublier ? Et bien non ! Dans la série True Detective, l’acteur américain est loin de dégager son éternelle image de playboy. Entre ses cheveux longs, sa moustache pas franchement trendy et son visage aminci, McConaughey nous offre encore une fois une transformation aux antipodes des codes de la beauté actuels.

5. Gold

Mercredi, le public français découvrait avec bonheur Gold, le dernier long-métrage embarqué par notre star en question. Et là encore, il faut bien se rendre à l’évidence : l’acteur a une nouvelle fois fait des efforts pour dégrader son image. Entre sa calvitie naissante (du moins, celle de son personnage), ses fausses dents et sa petite bedaine, pas de doute : avec ce rôle les plus belles années de Matthew McConaughey sont bel et bien derrière lui. Du moins, devant la caméra…

Voir aussi

Sorties Cinéma : Le Top 5 CinéSérie du 24 mai 2017

Une fois n'est pas coutume, CinéSérie vous propose de passer en revue les cinq sorties cinéma à ne manquer sous aucun prétexte à compter du mercredi 24 mai. Fans de Johnny Depp et du Capitaine Jack Sparrow, pas de doute : vous avez rendez-vous avec votre personnage préféré cette semaine !