ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Hunger Games 2 lundi 14 septembre sur C8 : comment Jennifer Lawrence a perdu l'ouïe sur le tournage ?

Hunger Games 2 lundi 14 septembre sur C8 : comment Jennifer Lawrence a perdu l'ouïe sur le tournage ?

Hunger Games 2 est le second volet des aventures de Katniss Everdeen, campée par Jennifer Lawrence. La comédienne a gardé un souvenir marquant du tournage, puisqu'elle a été privée d'ouïe pendant un moment.

Hunger Games 2 : une suite appréciée

Hunger Games 2 est réalisé par Francis Lawrence, qui succède à Gary Ross. L'intrigue du film s'articule autour de la suite des aventures de Katniss Everdeen et Peeta Mellark. On retrouve les deux héros après leur triomphe durant la 74e édition des Hunger Games. Contraints de participer à la Tournée de la victoire, tous deux remarquent vite que la révolte gronde presque partout où ils passent. Parallèlement, le Président Snow, campé par le monstre de cinéma qu'est Donald Sutherland, prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation. Cet affrontement un peu particulier pourrait bien bouleverser la vie de nos héros et faire basculer le destin de leur monde.

Pour l'occasion, de nouveaux interprètes de renom sont venus se greffer au casting initial. Le regretté Philip Seymour-Hoffman (Truman Capote) prête ses traits au Haut Juge Plutarch Heavensbee. Sam Claflin (Avant toi) campe l'irrésistible Finnick, ancien champion adulé du Capitole. A l'inverse, Jena Malone (Orgueil & préjugés) interprète Johanna, ancienne vainqueur honnie des privilégiés, réputée pour être à moitié folle furieuse. Enfin, Jeffrey Wright (Westworld) et Amanda Plummer (Pulp Fiction) prêtent quant à eux leurs traits à Beetee et Mags.

Les malheurs de Jennifer Lawrence

Dans le long-métrage riche en rebondissements et nouveaux personnages mystérieux, la pauvre Katniss a du souci à se faire. En premier lieu, les scènes aquatiques - particulièrement nombreuses - du long-métrage causaient à son interprète Jennifer Lawrence de nombreuses infections au niveau des oreilles. Mais le pire était à venir pour l'actrice...

Pour les besoins d'une séquence tournée à Hawaï, la comédienne devait réaliser elle-même une cascade. Point de contexte : il lui fallait sauter dans une eau particulièrement agitée. Malheureusement pour l'actrice oscarisée, un jet d'eau est rentré dans son oreille et a perforé son tympan. Jennifer Lawrence a gardé des séquelles de sa mésaventure : à l'époque, elle a avoué à Vanity Fair être restée sourde d'une oreille pendant plusieurs mois.

Sur une note plus positive, l'interprète de la fille du feu a confié avoir adoré sa combinaison de natation. Un réel enthousiasme pour une raison assez originale... Cette dernière lui a offert, comme à son partenaire Josh Hutcherson, le luxe d'aller au petit coin dans l'eau dès qu'elle le souhaitait. Exit donc les costumes impossibles à enlever malgré une envie pressante. Une autonomie retrouvée pour Jennifer Lawrence, qui s'est vraisemblablement sentie comme un poisson dans l'eau !

Une comédienne qui donne de sa personne

Entre sa momentanée perte de l'ouïe et une infection des pieds causée par une immersion prolongée dans des marécages, Jennifer Lawrence a donné de sa personne pour le tournage du second volet de la saga Hunger Games. Et ce n'était malheureusement pas la dernière fois. Sur le tournage de Mother!, tortueux long-métrage de son compagnon de l'époque Darren Aronofsky dans lequel elle donnait la réplique à Javier Bardem, la comédienne n'a une nouvelle fois pas été épargnée. En effet, elle s'est cassé une côte suite à une violente crise d'hyperventilation. Lawrence a d'ailleurs confié après coup qu'il s'agissait à n'en pas douter du pire tournage de sa vie.

 

 

 

 

 

Voir aussi

The Test : John Boyega dans le thriller psychologique du réalisateur de Wolverine

The Test : John Boyega dans le thriller psychologique du réalisateur de Wolverine

John Boyega occupera le premier rôle du nouveau film de Gavin Hood, intitulé "The Test". Un nouveau rôle donc, pour celui qui est plus cité actuellement pour ses coups de gueule que pour son actualité cinématographique...