Marie-Francine sur TMC : comment Valérie Lemercier a eu l'idée du film ?

L'importance du prénom

Marie-Francine sur TMC : comment Valérie Lemercier a eu l'idée du film ?

Cinquième long-métrage réalisé par Valérie Lemercier, « Marie-Francine » tire son histoire d'une anecdote personnelle, particulièrement amusante. Et assez insolite.

Marie-Francine : une nouvelle comédie signée Valérie Lemercier

Avant Marie-Francine en 2017, Valérie Lemercier s’était déjà signalée à quatre reprises en tant que réalisatrice. Son troisième long-métrage intitulé Palais Royal avait d’ailleurs rencontré un large succès critique et commercial. Habituée aux rôles de bourgeoise hilarante (qui l’avait révélé en 1993 avec Les Visiteurs), elle renoue donc avec ses fondamentaux via sa nouvelle comédie. Présente également devant la caméra, elle collabore à la distribution avec Patrick Timsit, Hélène Vincent, Philippe Laudenbach et Denis Podalydès.

Marie-Francine suit une cinquantenaire du même nom qui est obligée de retourner vivre chez ses parents, après que son mari l’a quittée et qu’on l’a virée de son travail. Ces derniers vont l’inciter à tenir une petite boutique de cigarettes qu’ils possèdent. Sur place, elle fera alors la rencontre de Miguel, qui est dans une situation similaire à elle.

Marie-Francine
Marie-Francine ©TF1 Films Production

À noter, qu’une fois encore, la comédie française prouve qu’elle adore les situations où des personnages adultes et âgés vivent encore chez leurs parents. Cela s’est notamment vu avec Tanguy et Retour chez ma mère.

Une inspiration venue d’Orient

Avant que le film ne s'appelle Marie-Francine, il a connu d’autres titres. En effet, Valérie Lemercier pensait initialement l’appeler "Marie-Francine, c'est à cet âge-là qu'tu rentres ?". Puis ce fut autour de "Le Bol de Marie-Francine" qui soulignait combien elle avait de la chance. Finalement, le simple prénom du personnage a suffi comme titre.

En ce qui concerne l'origine du titre, il vient d’une amie de Valérie Lemercier qui s’appelle Marie-Francine. Un jour, cette dernière lui a parlé de sa femme de ménage vietnamienne qui vivait dans le même immeuble qu'elle, et qui avait accouché d’un nouveau-né qu’elle avait également appelé Marie-Francine ! À partir de cette anecdote, la réalisatrice-scénariste-actrice a donc décidé d’écrire un film sur une femme de 50 ans qui s’appellerait comme son amie, et qui serait obligée de retourner vivre chez ses parents.

 

Voir aussi

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) :

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) : "C'est un peu ma vie aussi"

Dans les salles le 15 septembre après un passage à Deauville où il remporta le Prix du public, "Blue Bayou" met en scène un homme qui risque d'être expulsé du pays où il a toujours vécu. Nous avons rencontré Linh-Dan Pham qui nous parle de ce film émouvant. Vidéo en une d'article.