MENU
Accueil > Critiques > Critiques Cinéma/VOD > Avengers Endgame : le film de super-héros ultime ?

Avengers Endgame : le film de super-héros ultime ?

CRITIQUE / AVIS FILM – Les frères Russo viennent enfin conclure la phase 3 du Marvel Cinematic Universe (MCU) avec le très attendu Avengers : Endgame. Un film qui fait office de testament pour une décennie de films de super-héros. Découvrez notre avis ci-dessous garanti sans spoilers.

Enfin nous y voici. Après 11 années de Marvel Cinematic Universe, et un Infinity War extrêmement percutant, les frères Russo sont chargés de conclure la phase 3 dans le sang et les larmes avec le mastodonte Avengers : Endgame

Un plaisir pour les fans

La fin de Infinity War laissait l’intégralité des fans Marvel totalement sous le choc. Les plus grands héros étaient partis en poussière sous l’influence de Thanos, et laissaient les spectateurs avec leur tristesse et l’attente interminable d’une année pour laisser la possibilité aux héros de changer le cours de l’histoire. Endgame reprend directement après ces événement, avec des héros vengeurs prêts à tout pour renverser la tendance. Et c’est un plaisir monstrueux de retrouver tous nos personnages pour ce grand final.

Le film est bourré de bonnes idées, et est surtout un divertissement impressionnant. Les trois heures de métrage passent en l’espace d’un claquement de doigts (vous l’avez ?) tandis que le traitement de l’action demeure fidèle à la formule MCU. Le spectateur en prend plein les yeux devant un spectacle imposant, au rythme endiablé et à la générosité sans limite. Endgame est extrêmement dense. Les cinéastes offrent un divertissement à tomber par terre, bourré de références aux précédents opus du MCU, avec des hommages touchants et intelligents. C’est aussi l’occasion de tirer un trait sur dix longues années. C’est surtout un véritable trip pour les lecteurs de comics. Le film est véritablement livre ouvert projeté sur grand écran, qui permet de croiser un nombre incalculable de personnages. Alors forcément certains ont un traitement limité, mais c’est un plaisir de gosse que de voir autant de personnages réunis, de les voir interagir comme dans les pages d’un comics. 

Mais trop tourné vers le passé ?

Pourtant, il ressort de Avengers : Endgame une sensation d’insatisfaction, comme s’il manquait quelque chose pour réellement faire son deuil et tourner la page. Et ce regret se traduit peut-être par des ressorts émotionnels qui manquent d’envergure. Les éléments dramatiques sont trop anecdotiques pour réellement toucher la sensibilité du spectateur, qu’il soit fan ou néophyte.

En raison d’un montage extrêmement précipité, mal découpé, qui ne prend jamais le temps de poser sa caméra et de laisser la situation s’exprimer d’elle même; en raison de bavardages parfois rébarbatifs; et en raison d’une réalisation qui ne rend pas hommage à l’écriture, certains instants émotionnels tombent à plat. Les ressorts dramatiques, le climax final émouvant, ne parviennent pas à développer tout leur potentiel, et la formule finit par manquer de goût. Les adieux ne sont pas le déchirement tant attendu à cause d’un cruel manque de lucidité pour gérer les ressorts émotionnels.

Thanos, le grand antagoniste du précédent volet a énormément perdu en charisme et en personnalité dans ce quatrième opus des Avengers. Dommage, parce que son écriture dans Infinity War était renversante. Enfin, et nous clôturerons les éléments négatifs avec cette précision : le long métrage se repose trop sur ses acquis. Sous prétexte qu’Avengers : Endgame se place comme une conclusion permettant de changer de phase, il préfère regarder vers le passé plutôt que se tourner vers le futur. Ainsi, la recette sent parfois le réchauffé, en posant ses twists et son scénario sur des éléments très connus. Les frères Russo jouent la carte de la nostalgie avec une bonne demi-heure de fan service total, préférant la jouer safe plutôt que de prendre de véritables risques et offrir un script totalement inédit comme avec Infinity War. Ainsi, les situations sont connues, et rien de véritablement nouveau ne vient se loger dans Endgame. Pour faire le deuil, il faut tourner ses yeux vers l’avant et non regarder en arrière, erreur dans laquelle les réalisateurs sont tombés. Vous l’aurez compris, nous avons préféré Infinity War, qui, paradoxalement, se plaçait d’avantage en conclusion qu’Endgame.

Une apothéose assumée

Même si Endgame n’assume pas toutes les promesses faites par le précédent épisode, le début du film est renversant. Une entrée en matière encore plus percutante que celle de Infinity War. Une introduction violente, sombre, écrasante, grandiose. Une approche inédite et passionnante, qui, restera assurément dans les mémoires. Puis vient une ellipse temporelle, qui a été très bien masquée lors de la promotion du film, qui permet aux personnages d’évoluer, de se transformer. Certains d’entre eux sont totalement différents de leurs précédentes représentations. L’écriture et le traitement de ces personnages sont inédits, et surtout très intéressants. C’est aussi la force du MCU, développer des personnages sur dix ans permet de beaucoup les transformer. Certaines incarnations de personnages sont inédites dans ce Endgame, terriblement déroutantes et ne manquent pas de prises de risques.

Endgame conclue en tout cas un arc narratif important, se plaçant comme une apothéose assumée. Il y parvient, la plupart du temps, en tout cas sur l’aspect visuel et narratif, mais ne réussit pas toujours à faire de même pour les ressorts dramatiques et émotionnels. Le temps seul nous dira si Avengers : Endgame deviendra culte, mais malheureusement on attendra encore pour voir le film de super-héros ultime…

 

Avengers : Endgame d’Anthony et Joe Russo, en salle le 24 avril 2019. Ci-dessus la bande annonce. Retrouvez ici toutes nos bande annonces. 

Enfin nous y voici. Après 11 années de Marvel Cinematic Universe, et un Infinity War extrêmement percutant, les frères Russo sont chargés de conclure la phase 3 dans le sang et les larmes avec le mastodonte Avengers : Endgame Un plaisir pour les fans La fin de Infinity War laissait l'intégralité des fans Marvel totalement sous le choc. Les plus grands héros étaient partis en poussière sous l'influence de Thanos, et laissaient les spectateurs avec leur tristesse et l'attente interminable d'une année pour laisser la possibilité aux héros de changer le cours de l'histoire. Endgame reprend directement après ces événement, avec des…

Conclusion

Note de la rédaction

Avengers : Endgame est un mastodonte, un blockbuster très attendu, qui ne tient malheureusement pas toutes ses promesses, malgré une véritable volonté de bien faire et une générosité à toute épreuve.

Note spectateur : 3.29 ( 10 votes)
Voir aussi
Marvel : Scarlett Johansson donne son avis sur le sort de Black Widow

Attention, si vous n'avez pas vu "Avengers : Endgame", SPOILERS !!! Ceci étant dit, on peut passer au sort qu'a réservé le film à Black Widow. Avec ces histoires de multivers, tout est encore ouvert. Cependant, Scarlett Johansson a un avis sur l'avenir de son personnage et il risque de décevoir certains fans.

1 commentaire
  1. bon ben écoutez chacun voit «  »midi à sa porte » »!!laissez vous guider par votre propre avis ou alors «  »qui dit mieux » »hein!!!c’est du cinoche de grande «  »volée » »auquel on a droit avec tous ces supers héros à l’écran non???les gars sont des fans de comics et ça se voit non???allez bon film régalez vous

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis