Les Croods 2 : un film généreux mais asphyxiant

Les Croods 2 : un film généreux mais asphyxiant

CRITIQUE / AVIS FILM – La suite de « Les Croods » débarque ce mercredi 7 juillet au cinéma. Même si deuxième opus est souvent très généreux, il n’atteint malheureusement pas la qualité du premier film.

Les Croods : une affaire de famille

En 2013, Chris Sanders et Kirk De Micco mettent en scène le nouveau-né des studios Dreamworks (Shrek, Madagascar, Turbo…). Ils réalisent en effet le premier opus d’une nouvelle franchise : Les Croods. Un peu à la manière de L’Âge de Glace, Les Croods prend place à l’époque de la préhistoire, et se concentre sur une famille dysfonctionnelle qui doit apprendre à survivre à une époque dangereuse. Ce premier film a reçu un accueil critique et populaire chaleureux. Côté box-office, le long-métrage a rapporté plus de 587 millions de dollars de recettes (pour un budget de 135 millions). Pourtant, malgré ce succès, les Croods ont mis un certain temps pour revenir. Ils sont d’abord apparus dans la série Les Croods : Origines en 2015, avant, enfin, de faire leur grand retour au cinéma cette année avec Les Croods 2 : Une nouvelle ère.

Les Croods 2 : Une nouvelle ère
Les Croods 2 : Une nouvelle ère ©Dreamworks

Dans ce nouvel épisode, les Croods découvrent un paradis idyllique entouré de murs. Ils rencontrent alors la famille Betterman, qui a construit tout un univers sécurisant et ingénieux. Évidemment, les choses sont plus compliquées qu’il n’y paraît…

Une animation hallucinante...

Cette suite s’inscrit dans la droite lignée du précédent opus. Joel Crawford offre un divertissement suffisamment efficace pour séduire les fans de la première heure. Le cinéaste reprend la formule du précédent chapitre, et impose un humour similaire, entre les différentes tribulations des membres de la famille. On est en terrain conquis ! Joel Crawford signe ainsi un blockbuster généreux, parfois même trop, qui met le paquet sur le visuel et le son. Les Croods 2 : Une nouvelle ère monte d’un cran et s’impose comme un divertissement esthétiquement impressionnant, à l’animation fluide et colorée.

Les Croods 2
Les Croods 2 ©Dreamworks

Les séquences d'action sont d'une efficacité redoutable, et méritent même un éventuel détour en 3D. Dreamworks a mis le paquet en terme de fluidité et de détails. Le nouveau monde est d'une beauté sidérante, et propose un univers idyllique ultra convaincant. Depuis 2013, l'animation a fait un véritable pas en avant. La photographie joue habillement sur la lumière, et, globalement, Joel Crawford offre une direction artistique qui impose le respect. 

...à double tranchant

Pour autant, cette explosion de saveurs finie par user l’assistance. Les Croods 2 met le paquet jusqu’à l’asphyxie. Trop de bruits, trop de couleurs, trop de sons, trop de dialogues, trop d’informations, jusqu’à en donner le tournis. Joel Crawford opte pour un rythme éreintant, qui ne ralentit jamais, et ce jusqu’à l’overdose. Alors certes Les Croods 2 est un film riche, mais aussi terriblement fatiguant. Il ne permet pas au spectateur de souffler, de prendre le temps d'apprécier totalement ce qui lui est présenté. Un statut qui s'explique notamment par la durée limitée du long-métrage. En seulement 1h36, le cinéaste doit traiter et dénouer énormément d'intrigues, de personnages et de situations, ce qui donne, parfois, un aspect pressé.

Les Croods 2 : Une nouvelle ère
Les Croods 2 : Une nouvelle ère ©Dreamworks

Quant aux thématiques, elles demeurent dans le carcan habituel du genre. Les Croods 2 aborde des tribulations éculées dans l’univers de la jeunesse. Joel Crawford parle de l’appartenance familiale, de l’évolution, du lâcher prise… Il traite des éléments qui concernent l’équilibre d’une famille dysfonctionnelle. Le départ de la fille aînée, les dangers de la technologie sur la jeunesse, l’équilibre entre évolution et tradition. Le cinéaste oppose deux sociétés, deux univers qui s'affrontent et qui peinent à vivre ensemble. Sorte de confrontation entre le nouveau monde et l'ancien, comme métaphore d'une société en permanente transformation, quitte à laisser certains de ses membres sur le carreau. Si le propos n'est pas stupide, son exécution n'apporte rien de réellement novateur. 

 

Les Croods 2 : Nouvelle ère de Joel Crawford au cinéma dès le 7 juillet 2021. Découvrez la bande-annonce ci-dessus. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire : un retour éphémère

OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire : un retour éphémère

CRITIQUE / AVIS FILM - Jean Dujardin reprend son rôle d'idiot sympathique dans "OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire" cette fois sous la direction de Nicolas Bedos qui tente doucement de poser son style.