Les Jeunes amants : chronique d'un amour unique et universel

Les Jeunes amants : chronique d'un amour unique et universel

CRITIQUE / AVIS FILM - Carine Tardieu raconte une histoire d'amour à la portée universelle dans "Les Jeunes amants", un film tendre et élégant porté par une écriture fine et un casting d'exception.

Les Jeunes amants, histoire particulière pour un amour sans âge(s)

Avec Les Jeunes amants, Carine Tardieu fait face à au moins deux enjeux. Un enjeu artistique, celui du traitement au cinéma de l'état amoureux, et un enjeu plus particulier de transmission. En effet, l'histoire du film, une femme âgée et un homme plus jeune qui s'éprennent l'un de l'autre, est à l'origine un récit personnel de la cinéaste américano-islandaise Sólveig Anspach, décédée en 2015. En effet, cette histoire fut celle de sa mère, et Sólveig Anspach avait débuté le développement du film un an avant son décès.

L'amour d'un côté et la mort de l'autre, qui plane dans toute vie comme elle plane dans Les Jeunes amants. La tâche n'était pas des plus simples, mais la réalisatrice Carine Tardieu, après Ôtez-moi d'un doute en 2017, réussit avec son formidable casting un drame amoureux tendre et élégant, où une passion intime se mêle à l'universel.

Les Jeunes amants
Les Jeunes amants ©Diaphana Distribution

Fanny Ardant et Melvil Poupaud livrent une grande performance

La rencontre est d'abord fortuite, aux soins palliatifs d'un hôpital où Shauna (Fanny Ardant) fait la connaissance de Pierre (Melvil Poupaud). Il y est médecin, et elle est au chevet d'une amie mourante, qui n'est autre que la mère du meilleur ami de Pierre. Un bref instant suffit pour que Pierre soit définitivement troublé par Shauna. Quinze ans plus tard, ils se retrouvent une nouvelle fois. Elle a 71 ans, vit seule à Paris, lui 45, à Lyon avec sa femme et leurs deux enfants, mais leur amour va naître avec la rapidité et l'éclat de l'évidence.

L'actrice et l'acteur, modèles de séduction depuis des années du cinéma français, font de leur personnage respectif des amants naturels, deux êtres qui se trouvent entièrement et qui n'ont donc pas besoin d'en faire des tonnes. La séduction est immédiate, les échanges sont concis et justes, les baisers délicats et les caresses harmonieuses, les silences et les regards explicites. Il n'y a pas d'âge pour aimer, ni le sien ni celui de l'autre, et c'est donc dans les yeux de leur entourage respectif que cet amour devient problématique, violent, difficile à admettre.

Les Jeunes amants
Les Jeunes amants ©Diaphana Distribution

L'amour pour réparer le monde

La force de l'écriture et de la mise en scène de Les Jeunes amants est de permettre la création d'une bulle, où deux individus vont se construire une jolie et agréable solitude à deux. Leurs proches et la réalité du monde cependant indiquent, même inconsciemment, qu'il y a quelque chose de peut-être contre-nature. Shauna s'approche du grand âge et sa santé s'en ressent, Pierre vit un deuil ancien qu'il n'a pas entièrement fait et ne peut pas cacher cette relation à sa femme Jeanne (Cécile de France). Il y a Georges (Sharif Andoura), le meilleur ami et collègue de Pierre tout en étant son contraire, qui ne comprend pas vraiment son ami. Il y a encore Cécilia (Florence Loiret-Caille), la fille de Shauna qui est célibataire et ne sait pas si elle retrouvera l'amour.

L'amour véritable ne demande ni n'ordonne rien, l'amour véritable existe sans qu'on puisse le questionner. C'est ce que dit Les Jeunes amants, et explique pourquoi, d'eux-mêmes, les brillants personnages secondaires sont ceux qui actionnent le drame, posent les questions, réagissent et font donc le caractère exceptionnel de cet amour. La cruauté n'est alors pas celle d'une relation qui ne peut pas durer longtemps, mais plutôt celle de ceux qui ne connaissent pas cet amour hors-norme.

Les Jeunes amants
Les Jeunes amants ©Diaphana Distribution

Les sentiments de Pierre sont-ils aussi purs que ce qu'il croit ? D'ailleurs Shauna elle-même croit-elle à un futur pour cet amour ? C'est la question que la profondeur du film fait apparaître à sa fin. En effet, il est médecin spécialiste du cancer, souffre d'un décès ancien, et il y a dans son sentiment comme une déformation personnelle et professionnelle de son ambition à garder les gens en vie. Pierre n'en est ainsi que plus émouvant, dévoilant une douloureuse solitude que seul un amour transcendant peut abolir. Il ne pourra pas sauver Shauna du temps qui passe et de ses affres, et devra alors peut-être s'aimer lui, un peu plus, pour parfaire cette parenthèse enchantée.

Les Jeunes amants, de Carine Tardieu, en salles le 2 février 2022. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Dragon Ball Super - Super Hero : sauvé par les retours de Piccolo et Gohan

Dragon Ball Super - Super Hero : sauvé par les retours de Piccolo et Gohan

CRITIQUE / AVIS FILM - Après « Dragon Ball Super : Broly » sorti en 2019, la licence DBS est de retour sur grand écran avec « Dragon Ball Super : Super Hero ». Un nouvel opus inégal, qui propose quelques prises de risques intéressantes, mais qui s'avère aussi souvent très frustrant.