ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

L'Extraordinaire Mr Rogers : psychanalyse de l'enfance avec Tom Hanks

L'Extraordinaire Mr Rogers : psychanalyse de l'enfance avec Tom Hanks

CRITIQUE / AVIS FILM – Initialement « L'extraordinaire Mr. Rogers » devait sortir en salles. Malheureusement, avec le Covid-19, le film n'aura qu’une sortie en VOD. C'est la dure réalité du moment. Mais une chose est sûre, ne passez pas à côté de ce film porté par Tom Hanks.

Le long-métrage est disponible depuis le 22 avril en VOD. Réalisé par Marielle Heller (Les Faussaires de Manhattan), L'Extraordinaire Mr. Rogers revient sur l'histoire de Fred Rogers, un présentateur de télévision qui a officié à la fin des années 1990. Interprété par Tom Hanks, Fred Rogers était l'animateur et le producteur de l'émission Mister Rogers' Neighborhood. Un rendez-vous éducatif pour les enfants régulièrement suivi par des millions de téléspectateurs de 1968 à 2001.

L'Extraordinaire Mr. Rogers s'inspire d'un article rédigé par Tom Junod en 1998 pour le magazine Esquire. Un papier intitulé Can You Say... Hero ? qui avait fait la couverture du magazine et dans lequel le journalisme transmet l'étonnante bonté du présentateur à travers de nombreuses anecdotes. Le film transforme le nom du journalisme qui devient Lloyd, interprété par Matthew Rhys. Comme dans le long-métrage, les deux hommes sont devenus très proches. Et si Junod affirme que les circonstances de son homonyme dans le film (mariage de sa sœur, dispute avec son père) sont fictives, l'amitié qu'il a entretenue avec Fred Rogers est bien réelle.

Une psychanalyse intelligente

L’Extraordinaire Mr Rogers est un petit bonbon sucré doux et mélancolique à consommer sans modération. Un long-métrage plus profond et beaucoup plus intelligent que la recette classique du biopic. Au delà d'un simple étalage de l'histoire de Fred Rogers, le film de Marielle Heller est une psychanalyse étonnante sur la condition de l'adulte et son rapport à l'enfance.

Fred Rogers n'est finalement qu'un outil, et n'est pas réellement le héros du film. L'Extraordinaire Mr. Rogers se concentre davantage sur ce journaliste, un homme brisé qui tente de se reconstruire et de retrouver les rênes de son existence. En structurant son récit comme un épisode de Mister Rogers' Neighborhood la cinéaste dresse le portrait de cet homme avec en toile de fond l'histoire de ce présentateur adoré de tous. Une manière intelligente d'aborder son récit. Offrant ainsi toute la psychanalyse de ce journaliste qui peine à trouver son « moi profond ».

L'Extraordinaire Mr Rogers : psychanalyse de l'enfance avec Tom Hanks

Les thématiques abordées sont universelles, et traitées avec une certaine finesse. Sans en faire des tonnes, le métrage reste toujours suffisamment subtil et réservé pour proposer des émotions fortes et spontanées. Le rendu sonne très vrai, avec ce journaliste qui fait sa propre introspection à travers les 30 ans de télé d'un homme qui semble profondément bon. Il fait un travail sur lui-même pour faire la paix avec son père et pour accepter sa propre condition de père à son tour. Il regarde également son enfance disparue avec laquelle il essaye de se réconcilier.

Le protagoniste pioche dans cette époque révolue et douloureuse pour tenter de se reconstruire, de réparer les morceaux de son identité et d'avancer à travers une nouvelle dynamique, plus paisible. Et la dualité entre les deux héros fonctionne à merveille. Notamment grâce à une touche de tendresse jamais forcée par ce présentateur, auquel Tom Hanks donne toute la dimension poétique.

Une bouffée de tendresse

Parce que Tom Hanks est une fois de plus terriblement rassurant. À travers ce rôle qui semble avoir été composé spécialement à son effigie, l'acteur est à l'aise comme dans ses chaussons. À travers un héros à qui on aimerait crier tout notre amour, Tom Hanks est la figure parfaite. Et puis, L'Extraordinaire Mr. Rogers n'est jamais pathos, jamais niais. L'acteur et Fred Rogers raisonnent en une seule représentation, celle de l'enfance rassurante. Une manière de se tourner vers cette époque tuée trop tôt et d'y piocher les leçons nécessaires pour aller de l'avant.

L'Extraordinaire Mr Rogers : psychanalyse de l'enfance avec Tom Hanks

Enfin, au niveau de la mise en scène, L'Extraordinaire Mr. Rogers propose quelques éléments qui sortent de l'ordinaire. Le squelette du récit s'axe autour de cette conversation entre les deux hommes, véritable thérapie accueillante et développée. Tout s’équilibre autour de cette idée parfaitement exploitée. Marielle Heller propose quelques transitions agréables, composées de figurines, recréant Pittsburgh en miniature. Des illustrations poétiques qui créent un rythme relaxant. Parfois, le film rappelle évidemment la série KiddingJim Carrey campe lui aussi un présentateur de show pour la jeunesse, tout en ayant ses propres névroses profondes relatives à l'enfance. Mais la comparaison s'arrête finalement là, parce que L'Extraordinaire Mr. Rogers se crée sa propre identité.

L'Extraordinaire Mr Rogers de Marielle Heller le 22 avril en VOD. La bande-annonce ci-dessus. Retrouvez toutes nos bandes-annonces ici.