L'Innocent : une comédie de braquage à la française signée Louis Garrel

Un vrai coup de cœur

L'Innocent : une comédie de braquage à la française signée Louis Garrel

CRITIQUE / AVIS FILM - Le nouveau film de Louis Garrel, "L'Innocent", offre une comédie subtile entre marivaudage et film de braquage avec Roschdy Zem, Anouk Grinberg et Noémie Merlant.

L'Innocent : "Un film de braquage du Poitou-Charentes"

Derrière ses airs de brun ténébreux, Louis Garrel cache un véritable esprit comique et léger. Un humour intelligent mais pas prétentieux, qu'il dévoile d'autant plus lorsqu'il officie à la fois devant et derrière la caméra. Avec sa troisième réalisation, La Croisade (2021), on sentait une certaine autodérision mêlée à un désir honnête de réagir aux questions écologiques. Avec L'Innocent, cette fois, il propose une comédie pour le moins rafraîchissante qui maîtrise différents codes du cinéma.

Il y interprète Abel, qui voit d'un très mauvais œil le mariage soudain de sa mère avec un prisonnier, mais il ne peut évidemment rien y faire. À la sortie de Michel, Abel va rester sur ses gardes et aller jusqu'à l'espionner maladroitement. Sauf que rien n'y fait. Michel semble clean et sa mère est follement amoureuse de lui. Jusqu'au jour où un nouveau coup doit être monté, et qu'Abel se retrouve finalement obligé d'aider l'homme qu'il avait fini par accepter.

L'Innocent
L'Innocent ©Ad Vitam

C'est donc vers le film de braquage que s'est dirigé Louis Garrel. Mais bien conscient qu'il ne pouvait pas aller concurrencer les Américains sur ce terrain, le réalisateur a souhaité assumer totalement l'ambiance très française, comme il l'expliquait en conférence de presse à Cannes, où le film était présenté à l'occasion de la soirée du 75e Anniversaire du festival :

J'ai dit il faut que ça soit un film de braquage de Poitou-Charentes presque. Un truc du terroir, bien de chez nous. Et le marivaudage, avec le film de braquage, ça fait une alliance qui est bien de chez nous.

Romance et musique pop

L'Innocent est tantôt dans un genre (à la limite du thriller), tantôt dans un autre (la romance avec Abel et son amie Clémence, le drame familial avec sa mère), avec toujours une légèreté comique absolument délicieuse. De l'humour fin, obtenu autant par des dialogues que des situations (la première scène en voiture, musique à fond pour accompagner Michel dans un camion de police), et évidemment le jeu des interprètes.

Si Anouk Grinberg offre de l'émotion avec un personnage touchant, et que Roschdy Zem est toujours aussi élégant, c'est à Noémie Merlant que revient le rôle le plus amusant avec Clémence. Un personnage qui n'a pas froid aux yeux et est partant pour toutes les situations les plus folles. Le contraste parfait d'Abel, bien plus réservé, et solidement porté par Louis Garrel lui-même.

L'Innocent
L'Innocent ©Ad Vitam

Ainsi, avec L'Innocent, Louis Garrel joue intelligemment sur différents registres de cinéma pour donner à son œuvre un ton résolument pop (les musiques du film vont dans ce sens) et dynamique. Il joue et fait jouer, puisque chacun de ses personnages seront amenés à interpréter un rôle. Michel avec ses cours de théâtre en prison. Puis dès lors qu'il faudra mettre à exécution le braquage.

On ne s'ennuie pas durant un peu plus d'une heure et demie (une durée parfaite). Et c'est sans peine qu'on se laisse porter par des personnages simples et faciles à aimer, plein d'imperfections, mais au fond si humains.

L'Innocent de Louis Garrel, en salles le 12 octobre 2022. Le film était présenté lors du Festival de Cannes 2022. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

75e Festival de Cannes - Montée des marches de "L'innocent" 
75e Festival de Cannes - Montée des marches de "L'innocent" ©Isabelle Vautier pour cineseries.com

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Knock at the Cabin : M. Night Shyamalan aux portes de l'Apocalypse

Knock at the Cabin : M. Night Shyamalan aux portes de l'Apocalypse

CRITIQUE / AVIS FILM - Une famille est kidnappée et obligée de faire un sacrifice impossible dans "Knock at the Cabin", nouveau thriller tendu, sombre et étouffant sous fond d'Apocalypse signé M. Night Shyamalan.