ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Terrible jungle : la comédie de l'été est tropicale

Terrible jungle : la comédie de l'été est tropicale

CRITIQUE / AVIS FILM - "Terrible jungle" réalisé par David Caviglioli et Hugo Benamozig est drôle, aventureux et libéré. Une comédie d'aventure avec des acteurs géniaux (Catherine Deneuve, Vincent Dedienne, Alice Belaïdi et Jonathan Cohen) au service d'une écriture fine et audacieuse.

Fausse aventure, vraie comédie

Dans le paysage cinématographique bouleversé par la pandémie, Terrible jungle pourrait bien se faire une place de choix dans les succès de l'année. Sous son aspect de comédie d'aventure, un duo de réalisateurs inconnus du grand public - David Caviglioli et Hugo Benamozig -, on pouvait suspecter un film gentiment potache comme il en sort des pelletées chaque été. Au contraire, tout en respectant une tradition comique bien connue, Terrible jungle se distingue de mille façons, notamment grâce à son casting parfait, son écriture très fine et un plaisir ininterrompu à s'accorder des folies.

Le synopsis est simple, suggérant immédiatement de nombreuses références. Eliott de Bellabre (Vincent Dedienne) est un jeune anthropologue issu d'une grande famille, écrasé par une mère castratrice, elle-même anthropologue de renom. Autant pour se faire un prénom que pour s'arracher de l'emprise de sa mère, il décide de partir en Guyane pour enquêter sur la mystérieuse tribu des Otopis... Sur place, dans la jungle amazonienne, rien ne va se dérouler comme prévu, ce qui va provoquer l'intervention de Chantal de Bellabre (Catherine Deneuve) et du lieutenant-colonel de gendarmerie Raspaillès (Jonathan Cohen).

Critique / Avis film Terrible jungle : la comédie de l'été est tropicale

Terrible Jungle, sans être une prouesse visuelle, véhicule ainsi mille images. Des images de bandes dessinées, des photographies d'indigènes et d'explorateurs, des images mentales de récits d'aventures où se mêlent la réalité et les fantasmes fiévreux. Génie des auteurs, le film prend le contre-pied parfait de ce tableau pour casser un à un les clichés : l'anthropologue est un naïf teinté d'arrogance, le militaire est d'une bêtise abyssale, et la tribu des Otopis est en réalité une adjonction de squatteurs, drogués, fêtards et petits voyous qui n'ont rien de "tribal", et tentent tant bien que mal d'extraire l'or du sol de la région pour le compte d'un bandit.

Des comédiens au sommet pour une comédie très intelligente

Une fois la tribu contactée, par l'entremise de sa chef Albertine (Alice Belaïdi), Elliot va vite abandonner sa thèse d'anthropologie pour s'adonner à l'amour, l'extraction d'or et la consommation de drogue. Inquiétée par l'absence de nouvelles, Chantal de Bellabre arrive et charge Raspaillès de retrouver son fils. Évidemment, le lieutenant-colonel et ses hommes sont pires que des bras cassés, et chacune de leur apparition est hilarante. Le malentendu permanent entre les personnages résonne glorieusement dans le choix des comédiens : l'immense Catherine Deneuve et le génial Jonathan Cohen s'en donnent ainsi à cœur joie. On ne donnera pas plus de détails sur leurs échanges, mais on dira simplement que c'est objectivement hilarant et écrit avec un humour de très haut niveau - Hugo Benamozig était à l'écriture des saisons 2 et 3 de Platane, ce qui s'apparente à une très grande école de la blague.

Vincent Dedienne, dans son premier rôle principal, joue avec brio de son air de ne pas y toucher, avant de se lâcher complètement, pris par la fièvre de la jungle. Une courte séquence le voit même caresser une folie qui fait immédiatement penser à Apocalypse Now. Tout y est, la machette, la sueur, le sang, et c'est amusant à voirPar ailleurs, Alice Belaïdi est parfaite dans le rôle d'une cheffe de bande farouche, et tout aussi charismatique sans son célèbre et désarmant sourire. Un début de contre-emploi tout à fait brillant. Jonathan Cohen, comme il nous y a habitués, régale par des lignes de dialogue hilarantes. Si on peut parfois lui reprocher d'en faire trop, c'est qu'en réalité ses partenaires ne sont pas souvent à sa hauteur. Dans Terrible Jungle, où chaque comédien dispose d'un personnage fascinant à explorer et le fait sans retenue, il est à sa place, parfaitement juste.

Critique / Avis film Terrible jungle : la comédie de l'été est tropicale

Autre réussite du film, Vincent Dedienne et Jonathan Cohen ne partagent aucune scène, puisque le second recherche le premier (avec un nom inexact et la photo d'un illustre inconnu...), mais leur sorte, quand même, de duo, fonctionne à merveille. Catherine Deneuve crée une sorte de lien en gérant ces deux grands enfants, son fils Eliott qui veut s'émanciper, et un gendarme qui fantasme son métier alors qu'il a été mis sur la touche dans un poste perdu en Guyane. L'idée qu'ils ne se rencontrent jamais est brillante, puisqu'une rencontre annulerait les mondes délirants dans lesquels chacun souhaite rester.

D'autres idées brillantes, des fulgurances, émaillent constamment le film, comme notamment une apparition d'Esteban en producteur de drogue, ou encore une présentation des hommes de Raspaillés en abrutis essentiellement silencieux mais hilarants. Terrible Jungle est drôle, cynique, amusant, et intelligemment critique sur les figures qu'il évoque : le fameux "bon sauvage", le militaire dévoué, l'explorateur universitaire, etc. Avec une grande maîtrise de tous les genres auxquels il touche, et en se reposant sur des comédiens très doués, Terrible jungle est ainsi un excellent divertissement, à ne manquer sous aucun prétexte.

 

Terrible jungle de David Caviglioli et Hugo Benamozig, en salle le 29 juillet 2020. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

Voir aussi

Lux Æterna : le tournage infernal de Gaspar Noé

Lux Æterna : le tournage infernal de Gaspar Noé

CRITIQUE / AVIS FILM - Après « Climax », Gaspar Noé signe un nouveau huis clos où le malaise ne cesse de grimper. Avec « Lux Aeterna », le cinéaste plonge Béatrice Dalle et Charlotte Gainsbourg dans le chaos du tournage d’un film de sorcières, et entraîne les spectateurs dans un nouveau cauchemar.