Accueil > Critiques > Critiques ciné > The Strange Ones : un drame touchant sous forme de road movie

The Strange Ones : un drame touchant sous forme de road movie

CRITIQUE FILM – Premier film d’un duo de cinéastes prometteurs porté par deux excellents comédiens, « The Strange Ones » est un thriller aux accents d’Americana qui devrait ravir les amateurs d’intrigues envoûtantes et inquiétantes.

Lauren Wolkstein et Christopher Radcliff signent tous deux leur premier long-métrage avec The Strange Ones. Dans ce film, ils reprennent le scénario de leur court-métrage du même nom. S’il perd en intensité à cause d’un récit assez prévisible, ce thriller s’impose tout de même comme un road-movie captivant, en partie grâce à la relation complexe qui unit les deux personnages principaux.

Dans The Strange Ones, Nick et Sam parcourent les étendues américaines en voiture. Certains pensent que ce sont deux frères partis camper. D’autres sont convaincus que ce sont des criminels en fuite. Alors qu’ils souhaitent rejoindre une maison isolée dans la forêt, le voyage de Nick et Sam ne se passera finalement pas comme prévu.

Une immersion captivante dans l’esprit d’un adolescent tourmenté

Les réalisateurs ouvrent de nombreuses pistes dans la première partie de The Strange Ones. Si le spectateur comprend que les deux personnages principaux ont vécu un véritable traumatisme, en particulier Sam (James Freedson-Jackson), il ne parvient pas à en deviner la nature. Tour à tour bienveillants puis agressifs entre eux, les protagonistes entretiennent des rapports ambigus qui renforcent le mystère. Lauren Wolkstein et Christopher Radcliff distillent par ailleurs des touches fantastiques dans le film. Récit de science-fiction ou thriller dans la lignée du superbe La Balade sauvage ? En amenant les révélations progressivement dans le long-métrage, les réalisateurs laissent cette question en suspens et n’ont aucun mal à susciter bon nombre de doutes chez le spectateur.

The Strange Ones : Critique du film avec Alex Pettyfer.

Si les cinéastes disséminent des indices tout au long du film, c’est pour mieux faire comprendre le drame qu’a vécu Sam. En prenant son point de vue, Lauren Wolkstein et Christopher Radcliff s’octroient des libertés dans le récit, étant donné que l’adolescent doute de sa perception.

À mesure que le film avance, la frontière entre la réalité et le cauchemar est de plus en plus biaisée. Alors que l’atmosphère était envoûtante dans la première partie, notamment grâce à l’immensité des paysages et l’aspect réconfortant d’un motel vide, elle devient peu à peu étouffante. Comme Sam, le spectateur ne sait pas vraiment ce qui est en train d’arriver et se méfie de tout ce qui l’entoure, jusqu’au twist final. À l’arrivée, il découvre un drame touchant sur une fuite impossible qui aura progressivement tourné au désastre.

Alex Pettyfer a rarement été aussi convaincant

The Strange Ones : Critique du film avec Alex Pettyfer.

Après des débuts dans des blockbusters largement dispensables comme Alex Rider : Stormbreaker ou Numéro Quatre, Alex Pettyfer opère un tournant dans sa carrière avec The Strange Ones. En retrait par rapport à son jeune partenaire, le comédien dévoile une puissance émotionnelle qu’il n’avait jamais pu révéler jusqu’ici. La bienveillance de Nick, qui n’efface jamais sa noirceur, offre quelques-unes des plus belles scènes de The Strange Ones. Son ombre plane même dans les séquences où il n’apparaît pas, comme s’il ne cessait de veiller sur Nick.

Alex Pettyfer est récemment passé à la réalisation avec Back Roads. Il y interprète le rôle d’un jeune homme devant veiller sur ses trois sœurs après que sa mère ait assassiné leur père violent. Avec ce film, qui se déroule en Pennsylvanie, Alex Pettyfer pourrait confirmer ce virage dans sa filmographie brillamment amorcé avec The Strange Ones.

 

The Strange Ones de Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein, en salle le 11 juillet 2018. Ci-dessus la bande-annonce.

Lauren Wolkstein et Christopher Radcliff signent tous deux leur premier long-métrage avec The Strange Ones. Dans ce film, ils reprennent le scénario de leur court-métrage du même nom. S'il perd en intensité à cause d'un récit assez prévisible, ce thriller s'impose tout de même comme un road-movie captivant, en partie grâce à la relation complexe qui unit les deux personnages principaux. Dans The Strange Ones, Nick et Sam parcourent les étendues américaines en voiture. Certains pensent que ce sont deux frères partis camper. D'autres sont convaincus que ce sont des criminels en fuite. Alors qu'ils souhaitent rejoindre une maison isolée dans la forêt,…

Note de la rédaction

Note de la rédaction

Sur la bonne voie

"The Strange Ones" est un road movie prévisible mais envoûtant, qui permet à Alex Pettyfer de montrer l'étendue de son talent.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

La Ballade de Buster Scruggs : les frères Coen sur Netflix avec un western polymorphe

CRITIQUE FILM - Projeté à la dernière Mostra de Venise, le nouveau film des frères Coen leur a permis de repartir avec le Prix du Scénario sous le bras. Cette anthologie en six parties arrive maintenant sur Netflix, portée par un gros casting réunissant Liam Neeson, James Franco, Brendan Gleeson ou encore Tom Waits.

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis