Accueil > Critiques > Critiques séries > Daredevil saison 3 : la résurrection du démon de Hell’s Kitchen

Daredevil saison 3 : la résurrection du démon de Hell’s Kitchen

CRITIQUE SÉRIE – La saison 3 de « Daredevil » a été lancée vendredi 19 octobre 2018 sur Netflix. Le démon de Hell’s Kitchen est de retour parmi les vivants, pour le plus grand plaisir des fans, mais pas forcément pour son plaisir propre ! Car plus que jamais dans cette 3ème saison, Matt Murdock est malmené de tous les côtés.  

Dans cette nouvelle saison de 13 épisodes, les nerfs de Matt Murdock (Charlie Cox excellent) sont mis à rude épreuve. Contraint à se planquer comme un rat dans le sous-sol de son église, depuis les événements de Defenders, Matt va vivre des heures très sombres.

Convalescence

Daredevil saison 3 nous emmène dans les bas-fonds de la psyché du super-héros. Les états d’âme de Matt, passés au crible, permettent aux différents réalisateurs de mettre en scène des faces à faces magnifiques imaginés par Matt, entre lui et Fisk, lui et son père…

Matt est de retour certes, mais il n’est pas indemne, il souffre de bien des manières.

D’abord il doit panser ses blessures, et récupérer son hypersens, perdu lors l’écroulement de l’immeuble de La Main. Ensuite il va devoir se rééduquer en s’entraînant dur. Mais ce n’est pas tout, il va aussi devoir gérer son mental en se battant contre ses propres démons, se faire pardonner de ses amis, et enfin accepter ses origines.

Bref, rien n’est facile pour Mattie, d’autant que son ennemi juré Wilson Fisk aka Le Caïd (Kingpin), s’apprête à quitter sa cellule par des moyens plus que douteux, vous vous en doutez. De plus, un nouvel ennemi redoutable, en la personne de Ben Poindexter aka Le Tireur (Bullseye) fait son apparition et se fait passer pour Daredevil pour commettre des actes abominables, salissant ainsi la réputation du démon à cornes.

Des combats sublimes

Vous comprendrez donc que cette 3ème saison est extrêmement riche. Riche en événements certes mais aussi très riche en sublimes chorégraphies de combat. Parfaitement réalisées et surtout très crédibles, les scènes de combat regorgent dans cette nouvelle saison. Jamais gratuites, elles suivent la progression de Daredevil dans sa rédemption.

Le point culminant est atteint lors de l’épisode 4 et du plan-séquence de 11 minutes dans la prison. Matt s’y fraye un chemin vers la sortie alors qu’il est attaqué de toutes parts. La scène, réalisée par Alex Garcia Lopez est haletante, violente mais jamais excessive (à nos yeux), à l’image de la saison.

Cette saison est aussi l’occasion pour nous de connaitre le passé très triste de Karen Page lors d’un épisode dédié à la jeune femme. Le spectateur n’avait encore jamais perçu à ce point la noirceur du personnage interprété par Deborah Ann Woll. Dans un autre registre, nous rencontrons la famille du trop lisse Foggy (Elden Henson), utile dans l’arc narratif mais pas très passionnant avouons-le. En général, tout ce qui a trait à Foggy manque de profondeur de toute façon.

Un nouveau vilain à la hauteur

Revenons aux vilains de la saison. Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio) est enfin surnommé Le Caïd (Kingpin), nous attendions cela depuis longtemps. Toujours aussi violent et nécessaire à l’intrigue, il commence néanmoins à nous taper sur le système avec sa voix d’outre-tombe et ses costumes 3 pièces.

Nous lui préférons de loin le personnage de Dex (Ben Poindexter), extrêmement complexe. Sociopathe au passé difficile qui tente de se soigner afin de mener une vie quasi normale, il finit par assumer ses penchants meurtriers grâce aux manigances de Wilson Fisk qui le prend sous son aile. Le personnage est interprété par Wilson Bethel, très juste dans son interprétation, à la fois puissant physiquement et très fragile. L’ambivalence du personnage est très bien retranscrite par l’acteur, une réussite.

Sans vouloir révéler le plot (de toute façon c’est dans les comics) Bullseye n’est pas prêt à lâcher Daredevil. La dernière scène ouvre la porte à une saison 4, qui nous l’espérons de tout cœur, arrivera l’automne prochain sur Netflix. Compte-tenu de ce qui est arrivé à deux autres membres des Defenders, le doute est permis !

 

 

La saison 3 de Daredevil est disponible depuis le 19 octobre sur Netflix, retrouvez la bande-annonce ci-dessus.

Dans cette nouvelle saison de 13 épisodes, les nerfs de Matt Murdock (Charlie Cox excellent) sont mis à rude épreuve. Contraint à se planquer comme un rat dans le sous-sol de son église, depuis les événements de Defenders, Matt va vivre des heures très sombres. Convalescence Daredevil saison 3 nous emmène dans les bas-fonds de la psyché du super-héros. Les états d'âme de Matt, passés au crible, permettent aux différents réalisateurs de mettre en scène des faces à faces magnifiques imaginés par Matt, entre lui et Fisk, lui et son père... Matt est de retour certes, mais il n'est pas…

Note de la rédaction

Note de la rédaction

La saison 3 de "Daredevil" s'en sort haut la main. Nouveau vilain à la hauteur, chorégraphies de combat toujours plus folles, le démon de Hell's Kitchen nous en met, une fois de plus, plein la vue.

User Rating: 4.75 ( 2 votes)

Voir aussi

La Ballade de Buster Scruggs : les frères Coen sur Netflix avec un western polymorphe

CRITIQUE FILM - Projeté à la dernière Mostra de Venise, le nouveau film des frères Coen leur a permis de repartir avec le Prix du Scénario sous le bras. Cette anthologie en six parties arrive maintenant sur Netflix, portée par un gros casting réunissant Liam Neeson, James Franco, Brendan Gleeson ou encore Tom Waits.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis