Disparu à jamais : haletante quête vers la vérité enfouie du passé

Disparu à jamais : haletante quête vers la vérité enfouie du passé

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - " Disparu à jamais", série adaptée d’un roman d'Harlan Coben, met en scène avec un suspense bien rythmé le parcours d’un homme confronté à la violence de son passé. Avec Finnegan Oldfield, Nicolas Duvauchelle, Guillaume Gouix et Garance Marillier.

On ne connaît jamais complètement ses proches

Ce n’est pas la première fois que le romancier Harlan Coben voit l’un de ses livres porté à la télévision, à l’étranger comme en France (Une chance de trop). Gone for good, traduit par Disparu à jamais, est adapté par David Elkaïm et Vincent Poymiro - talentueux duo qui a déjà travaillé sur En thérapie. Harlan Coben n’est jamais bien loin puisqu’il est aussi producteur de la série. Les fans de l’univers de l’écrivain seront ravis car le suspense et le rythme de ses intrigues sont plutôt bien retranscris. Et ceux qui n’ont jamais lu ses livres auront certainement envie de le faire.

Disparu à jamais
Judith (Nailia Harzoune) - Disparu à jamais ©Netflix

Ce qui est très réussi dans Disparu à jamais, c’est la rapidité avec laquelle le réalisateur Juan Carlos Medina accroche le spectateur aux basques de Guillaume Lucchesi (Finnegan Oldfield). Sa compagne Judith (Nailia Harzoune) disparaît le jour des funérailles de Florence Lucchesi (Julie-Anne Roth), la mère de ce jeune homme inhibé, généreux et attachant. Le vide alors ressenti par Guillaume ravive des souvenirs douloureux. Ceux des meurtres non élucidés, dix ans auparavant, de son frère Fred (Nicolas Duvauchelle) et de son ex girl friend Sonia Kasmi (Garance Marillier).

Chacun des 5 épisodes de la saison 1 porte le prénom de l’un des protagonistes, permettant d’approfondir l’histoire au travers de son angle de vue. Disparu à jamais s’ouvre donc avec le regard de Guillaume, puis ce sera celui d’Inès (Ambre Hasaj), la petite sœur angoissée de la si dégourdie et sensuelle Sonia. Devenue adulte et suivie par un psychologue depuis le drame, Inès ressemble de façon troublante à Sonia.

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire

La série aborde avec délicatesse la place de chacun au sein d'une fratrie. Guillaume et Inès ont en effet en commun de porter le deuil de leurs ainés et de continuer à vivre dans leur ombre charismatique. Et c’est par le biais des deux cadets liés par leur traumatisme que Disparu à jamais traite subtilement du processus de résilience, sujet cher au psychiatre Boris Cyrulnik. Pour tenter de surmonter son trauma, Guillaume s’est ainsi construit un métier utile d’éducateur engagé. Sa vie entière est dédiée à l’aide de jeunes en difficulté, dans un centre social créé par Jérémie Daco (Guillaume Gouix).

Disparu à jamais offre d’ailleurs au spectateur des moments intéressants de réflexion à propos des rapports des éducateurs avec les jeunes d’une part, et avec la police et la justice d’autre part. C’est grâce à son travail que Guillaume est tombé amoureux de Judith et avec laquelle il a conclu un pacte : celui de ne se poser aucune question sur le passé.

Disparu à jamais
Disparu à jamais © Netflix

Les héros d'Harlan Coben sont souvent présentés comme des quidams ordinaires qui, soudain confrontés au mystère de l’inexpliqué, n’ont d’autres choix que de modifier leur trajectoire de vie. L’écrivain aime que ses héros trouvent une force et un courage insoupçonnés pour affronter les obstacles et découvrir la vérité. Même si celle-ci est douloureuse, improbable ou décevante. C’est donc aux côtés de Daco, dont l’épisode 3 dévoile le passé, que Guillaume cherche à retrouver Judith. La série montre bien le questionnement intime du jeune homme à propos de l’amour éprouvé envers une femme qu'il ne connaît pas si bien que cela.

Ce ne sera pas la seule personne à dévoiler sa part d’ombre, même si les révélations sont parfois un peu tarabiscotées. Sans spoiler, on peut juste signaler qu’au cours de sa quête, Guillaume va croiser des junkies, des dealers, des flingues, des extrémistes. Mais aussi des migrants dans des squats, un mac, d’anciennes prostituées, un mystérieux homme en noir et un détective privé. Il apprendra la vérité sur les amis de son frère, Alexandre Kessler (Grégoire Colin) et Joachim Ostertag (Tomas Lemarquis), mais aussi sur son père (Jacques Bonnaffé).

Disparu à jamais ballade le spectateur dans plusieurs villes françaises mais aussi en Espagne et en Sardaigne, et lui fait traverser l’espace-temps. Mais ce sont justement ces trop nombreux va-et-vient didactiques entre les années et les lieux qui donnent une impression de tourbillon un peu saoulant pour le spectateur. La série Disparu à jamais tient globalement bien la route du thriller avec un casting pertinent.

Disparus à jamaise créée par Vincent Poymiro et David Elkhaïm, sur Netflix le 13 août 2021. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Scenes from a Marriage : l'intimité d'un couple en crise

Scenes from a Marriage : l'intimité d'un couple en crise

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - D’une manière épurée, Hagai Levi filme l’intimité de façon bouleversante dans "Scenes from a Marriage", série HBO sur le quotidien d’un couple qui se déchire à petit feu avec Jessica Chastain et Oscar Isaac.