MENU
Accueil > Critiques > Critiques séries > Dix pour Cent : la saison 3 fait le travail sans étincelles

Dix pour Cent : la saison 3 fait le travail sans étincelles

CRITIQUE SÉRIE – Les deux premières saisons de Dix pour Cent étaient une franche réussite. Écrites au cordeau, extrêmement bien interprétées, des guest stars jouant à fond l’auto-dérision, elles étaient surtout franchement tordantes, ce qui est somme toute assez rare dans le paysage télévisuel français.

Dans cette troisième saison de Dix pour Cent, très attendue par les fans de la série, on prend les mêmes et on recommence : on retrouve nos chers agents d’ASK, en proie à de nouvelles emmerdes en compagnie de leurs talents, toujours plus créatifs quand il s’agit de caprices.

Avec la notoriété grandissante de la série (qui s’est même exportée à l’étranger), de nouvelles stars ont pointé le bout de leur nez, et cette saison encore, il y a du lourd : Jean Dujardin, Monica Bellucci, Gérard Lanvin et Isabelle Huppert ont répondu présents pour jouer leurs propres rôles dans ces six nouveaux épisodes.

Si on apprécie évidemment grandement de les découvrir sous un autre jour, misant encore une fois tout sur l’auto-dérision (mention spéciale à Isabelle Huppert, impériale comme toujours), les guests ne sont plus vraiment les stars de la série.

50 pour cent

C’était à prévoir. Après deux saisons, les vrais héros de Dix pour Cent sont désormais les agents, et ce qui avait été amorcé en saison deux ne fait que s’amplifier : leurs vies personnelles prennent désormais une place très importante dans la série, et font donc naturellement de l’ombre à leurs relations avec leurs talents, ce qui est assez dommageable pour la série compte tenu des maigres enjeux narratifs qui les entourent.

Si on appréciait assez dans les deux premières saisons avoir un petit aperçu des vies intimes d’Andréa, Gabriel, Mathias, Hervé, Camille ou encore Arlette, cette dimension à l’époque anecdotique prend désormais 50% de la série, et est nettement moins passionnante (et drôle) que ce qui faisait tout le charme de Dix pour Cent, à savoir la vie à l’agence ASK.

Si ces nouveaux épisodes sont toujours aussi bien écrits et interprétés, on notera tout de même une petite baisse de régime (ou de créativité ?) au niveau de l’humour, présent, sans jamais être tordant, comme il avait pu l’être auparavant. Les punchlines d’Hervé sont peut-être un peu moins senties, les envolées loufoques de Noémie font un peu moins mouche, et la vie sentimentale de Mathias n’est décidément pas très passionnante.

La naïveté de Camille, jeune provinciale débarquée à l’agence ASK avec le rêve de devenir agent, nous manque également un peu. Il faut dire qu’on avait découvert ASK à travers ses yeux. Récemment promue agent junior, son parcours passionne moins qu’à ses débuts, et le spectateur ne parvient plus vraiment à s’identifier à elle.

Mais il reste bien évidemment les guest stars pour maintenir la série dans le haut du panier et on se régale une nouvelle fois de découvrir ces visages connus dans des rôles totalement décalés.

Ces six épisodes demeurent savoureux et prouvent une nouvelle fois que l’Hexagone est capable de produire des séries de qualité, bien écrites, bien réalisées et surtout bien interprétées.

 

Dix pour Cent créée par Fanny Herrero, saison 3 diffusée sur France 2 le 14 novembre 2018. Ci-dessus la bande-annonce.

Dans cette troisième saison de Dix pour Cent, très attendue par les fans de la série, on prend les mêmes et on recommence : on retrouve nos chers agents d'ASK, en proie à de nouvelles emmerdes en compagnie de leurs talents, toujours plus créatifs quand il s'agit de caprices. Avec la notoriété grandissante de la série (qui s'est même exportée à l'étranger), de nouvelles stars ont pointé le bout de leur nez, et cette saison encore, il y a du lourd : Jean Dujardin, Monica Bellucci, Gérard Lanvin et Isabelle Huppert ont répondu présents pour jouer leurs propres rôles dans…

Conclusion

Note de la rédaction

Avec cette saison trois, Dix pour Cent s'intéresse davantage aux vies personnelles des agents qu'à leurs relations avec leurs talents, ce qui est nettement moins passionnant pour le spectateur tant les enjeux qui les entourent demeurent maigres. Néanmoins, les nouvelles guest stars permettent à la série de se maintenir dans le haut du panier.

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

Voir aussi

Que devient David Schwimmer

À aujourd’hui 52 ans, David Schwimmer poursuit sa carrière devant et derrière la caméra. Mondialement connu pour son rôle de Ross Geller dans la cultissime série Friends, le comédien possède bien d’autres cordes à son arc… Et toute une gamme de rôles aussi hilarants que sanglants. C’est parti pour un tour d’horizon de sa richissime carrière.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis