ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Élite saison 3 : le teen drama espagnol de Netflix stagne

Élite saison 3 : le teen drama espagnol de Netflix stagne

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Les étudiants de Las Encinas ne sont pas au bout de leurs peines dans cette troisième saison de "Elite". L'autre série espagnole à succès de Netflix fait sa rentrée avec toujours plus de tension et de rebondissements. Faut-il enfiler son uniforme ou se contenter de faire l'école buissonnière ?

Netflix a fait des adolescents son public préféré. On ne réduira pas l'intégralité du catalogue de la plateforme à un ensemble de teen dramas mais il faut avouer que le genre est particulièrement mis en lumière avec les créations originales. Élite est l'un des titres qui nous pousse à dire ça. La première saison avait un quelque chose d'intéressant dans son exploration de thèmes et figures très actuels. Il y était question de sexe, de religion, de lutte des classes, de relations amicales et/ou amoureuses... Tout ce qui tend à intéresser les adolescents.

Ajoutez par-dessus une intrigue policière traitant de la mort d'une étudiante, et vous avez un cocktail dosé pour fonctionner. On aura, cependant, été moins emballés par la seconde saison. Les défauts, déjà présents par le passé, s'étaient amplifiés et l'écriture ne rendait pas justice aux quelques bonnes idées.

Polo is back

Annoncée en fanfare avec une bande-annonce choc, la saison 3 ne remet pas en question ses principaux fondamentaux et ne fait rien pour séduire ceux qui sont réfractaires à son emprise. En même temps, ce n'est pas maintenant que tout est autant avancé que la série peut se permettre de chambouler les éléments qui font son identité. On ne tardera pas à le comprendre avec le premier épisode, qui débute en pleine soirée étudiante.

Élite a gardé son côté tape-à-l’œil et s'ouvre sur une scène qui va agiter les suiveurs du programme. Juste après, c'est le retour du banni, Polo, qui sera au centre de l'attention. L'intrigue reprend alors quelques temps après, là où tout s'était arrêté précédemment pour nos personnages. Ils répondent d'ailleurs tous à l'appel mais une ombre plane sur tout le monde. On le voit à la tête d'enterrement que l'ensemble du casting tire à chaque apparition. Élite ne joue pas la montre et se cale sur une cadence assez intense, à base de révélations, de retournements de situation ou de problèmes importants. Le fond, qui agite tout le monde, est évidemment encore lié à la mort de Marina.

Élite à bout de souffle ?

Élite n'a pas la classe de ses aînées les plus respectables. Dans le genre, on aura forcément vu mieux ailleurs. Mais le show croit tellement fort en ce qu'il raconte, qu'il provoque quelque chose. Une sorte d'attachement un peu naïf. Parce que son premier degré à toute épreuve et son ton grave sont animés par une vive énergie. Quasiment tout est tout le temps appuyé, pour s'assurer qu'on comprenne bien les grands motifs sociaux qui existent en sous-marin, par-delà une enquête qui arrive à relancer l'intérêt constamment par des petites secousses.

Les acteurs grossissent tous (à quelques exceptions) les traits par leur jeu, la narration ne se débarrasse jamais de sa fatalité mal dégrossie. Mais il arrive qu'on se laisse prendre au jeu. Pas en continu, ni sur l'ensemble des deux épisodes qu'on a pu voir en avant-première. Quelques larmes font leur effet, des twists assurent le spectacle, des personnages s'extraient de la masse. On croit à une chose puis, la scène d'après, on est embarrassés par des relations écrites avec un stabilo fluo. Élite est un tour de montagnes russes, avec des loopings qui nous font traverser le pire et, d'autres, le meilleur. Il n'y a pas de place pour le calme plat, ce qui n'est pas désagréable et fait passer les épisodes sans véritable ennui.

La saison 3 contentera ses plus fervents suiveurs, qui seront chouchoutés avec un scénario sulfureux où s'entrecroise excès et secrets. Dans le genre et sur Netflix, on continue d'en attendre plus de 13 Reasons Why que d'Élite. Même si cette dernière était vouée à continuer (son succès sera l'une des clés qui pourrait le permettre), on pense en avoir fait largement le tour désormais. Ses créateurs seraient inspirés de trouver une issue définitive avant que l'indifférence ne pointe le bout de son nez.

 

Élite saison 3, à partir du 13 mars 2020 sur Netflix. La bande-annonce ci-dessus. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.