Jeune et Golri : la série drôle et légère d'OCS

Jeune et Golri : la série drôle et légère d'OCS

CRITIQUE / AVIS SÉRIE : Dans "Jeune et Golri", Prune, humoriste, passe de jeune femme célibataire à belle-mère alors qu’elle se considère encore comme une enfant.

Jeune et Golri : devenir belle-mère à 25 ans

Élue meilleure série de l’édition 2021 du Festival Séries Mania, Jeune et Golri est une mini-série qui parle de comédie, d’amour et de maternitéAgnès Hurstel joue Prune, une jeune humoriste de vingt-cinq ans qui voit sa vie changer quand elle rencontre Francis (Jonathan Lambert). Si tomber amoureuse d’un homme de quarante-sept ans était déjà un sacré bouleversement, se retrouver belle-mère du jour au lendemain l’est encore plus. Pour une femme qui utilise des pleurs de bébé comme sonnerie pour ne pas oublier sa pilule, cette rencontre va tout chambouler. Sans oublier que son aversion pour les enfants est le point d'orgue de ses sketchs.

Jeune et Golri
Jeune et Golri ©OCS

En plus d'interpréter Prune, Agnès Hurstel est aussi la créatrice de la série, et tout comme son personnage, elle a commencé par le stand-up. Les humoristes Paul Mirabel, Nordine Ganso et Marie Papillon jouent ses amis de stand-up mais aussi un peu leur propre rôle. Grâce à son humour noir, Agnès Hurstel nous fait rire de tout. Côté réalisation, Fanny Sidney (Dix pour cent) est aux commandes.

Une série intergénérationnelle

Dans Jeune et Golri, l’âge est un sujet central. Tout d’abord, la question de l'âge est abordée quand Prune rencontre Francis, un homme aussi vieux que son père. Cette différence d'âge est aussi déroutante pour Prune et ses six ans d’âge mental, que pour Francis, essoufflé en montant les escaliers.

Du haut de ses six ans, Alma, la fille de Francis, paraît plus mature que Prune. Elle est consciente du réchauffement climatique, connaît toute la vie de Napoléon et s’inquiète du plastique dans les océans. Prune, jalouse de l’enfant modèle, va tout faire pour se faire aimer d’elle. Prune se sent donc trop jeune pour s'occuper d'un enfant mais se sent également vieille à côté d'elle - elle ne comprend d'ailleurs rien à TikTok.

Jeune et Golri
Jeune et Golri ©OCS

Parler d'aujourd'hui

Même si on prend beaucoup de plaisir à voir les galères dans lesquelles Prune s’enfonce, Jeune et Golri évoque aussi des itinéraires bis. Parler de devenir belle-mère aussi jeune, c’est parler d’un sujet actuel. En effet, la série s'intéresse à ce phénomène assez méconnu de la maternité. Prune n’est pas la méchante belle-mère d’un conte de fée, elle est l'héroïne moderne de sa propre histoire. Une histoire qu’elle avait imaginée sans enfants. Elle doit trouver sa place dans cette famille qu’elle intègre en cours de route, et décider quel rôle elle souhaite y jouer. Doit-elle être une figure d'autorité ou une copine pour Alma ? Elle doit trouver le juste milieu.

La relation entre Prune et Alma se construit petit à petit, au fil des épisodes, sans jamais prendre de raccourcis narratifs. La jeune Jehanne Pasquet est tout à fait remarquable, cette mini “je sais tout” au regard malicieux captive le spectateur. Cette dernière et Thomas Gioria, qui joue le frère de Prune, futur gendarme adepte de la filature, incarnent la légèreté et la drôlerie de la série. La comédie émane de ces deux personnages plus jeunes et innocents et donc moins cyniques que Prune.

Jeune et Golri, créée par Agnès Hurstel, sur OCS à partir du 2 septembre 2021. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Scenes from a Marriage : l'intimité d'un couple en crise

Scenes from a Marriage : l'intimité d'un couple en crise

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - D’une manière épurée, Hagai Levi filme l’intimité de façon bouleversante dans "Scenes from a Marriage", série HBO sur le quotidien d’un couple qui se déchire à petit feu avec Jessica Chastain et Oscar Isaac.