Maid : Margaret Qualley est prête à tout pour sa fille

Maid : Margaret Qualley est prête à tout pour sa fille

CRITIQUE / AVIS SÉRIE : Dans "Maid", Margaret Qualley joue une jeune mère célibataire qui tente par tous les moyens de s'en sortir en fuyant la violence de son foyer et en devenant femme de ménage.

Maid, une série créée par une scénariste d’Orange Is the New Black

Maid est une mini-série Netflix créée par Molly Smith Metzler et inspirée du roman de Stéphanie Land. Dans ce livre, l’auteure raconte sa vie de mère célibataire. Forcée de devenir femme de ménage pour subvenir à ses besoins, elle s’est mise à écrire sur ses clients et a imaginé leur vie. La dramaturge et scénariste Molly Smith Metzler transpose ce récit en dix épisodes poignants.

Fuyant un petit ami violent, Alex (Margaret Qualley) se retrouve seule avec sa fille Maddy âgée de trois ans. Elle n’a ni argent ni toit. Alex va donc connaître les foyers d’accueil et les coupons de réduction. Elle va tout mettre en œuvre pour sauver sa peau et surtout offrir une meilleure vie à sa fille. Maid plonge le spectateur dans l’enfer des femmes battues, en traitant de la difficulté à s'en sortir et de la tentation de la rechute. Malgré le sujet sérieux, la détermination du personnage souffle un vent d’espoir qui rend la série passionnante.

Un rôle sur-mesure pour Margaret Qualley

S'il est trop tôt pour parler du “rôle de sa vie”, Margaret Qualley déploie dans Maid tout son talent. Après avoir joué dans la série The Leftovers ou encore dans Once Upon a Time...In Hollywood, elle devient le premier rôle de cette série qui semble écrite pour elle. Elle incarne à la perfection son rôle de mère. La créatrice de la série semble avoir mis un point d’honneur à creuser cette relation. Ce n’est d’ailleurs pas la seule relation mère-fille puisque Andie MacDowell, la mère de Margaret Qualley, joue aussi sa mère à l’écran.

Maid
Maid ©Netflix

Nous retrouvons ici le goût de la showrunneuse pour l'écriture des personnages. Comme ceux d’Orange Is the New Black, les personnages sont complexes. Si au premier abord ils correspondent à des stéréotypes comme la mère hippie ou la riche avocate ingrate, leur histoire se dévoile au fur et à mesure. Comme Alex, le spectateur apprend à les connaître. Les personnages féminins sont particulièrement intéressants. Alex s’entoure de femmes inspirantes qui vont toutes, à leur manière, l’aider et la faire avancer. L'assistante sociale, la responsable du foyer pour femmes battues, une amie, une cliente, sans l’entraide Alex n’aurait pas pu s’en sortir. Maid se penche sur la complexité des relations humaines, familiales, amoureuses et professionnelles.

Un sujet nécessaire

Maid n’est pas qu'une série sur les violences conjugales mais sur la difficulté de s’en sortir. Des sujets comme la légitimité sont abordés. En effet, Alex ne se sent pas légitime de bénéficier d’un logement car elle n’a pas été “vraiment battue”. Des discussions actuelles et nécessaires autour de la violence psychologique et du harcèlement au sein du couple sont amenées. La mini-série parle de la société et de la difficulté d’être prise au sérieux quand on est une jeune mère. Mais aussi du système, de l’absurdité d’avoir besoin d’un contrat de travail pour trouver un logement et d’un logement pour avoir un travail. Sans un sou, Alex doit acheter elle-même les produits d’entretien pour devenir femme de ménage. Payée une misère, elle nettoie pourtant de magnifiques villas.

Maid
Margaret Qualley - Maid ©Netflix

Des moments sortis de l'imagination d'Alex prouvent l'inventivité de la série. Certains plans illustrent ses émotions. Elle est par exemple aspirée par son canapé quand elle rechute ou littéralement au fond d’un trou quand tout semble sans issue. On questionne aussi la notion de foyer. Qu’Alex habite dans un refuge, dans un logement social miteux, ou dans la caravane de sa mère, tout ce qu’elle souhaite c’est offrir la sécurité d’un foyer à sa fille. Voilà ce qui fait de Maid une série particulièrement touchante. Même au fond du trou et malgré toutes les difficultés, elle veut le meilleur pour sa fille.

Maid créée par Molly Smith Metzler sur Netflix, à partir du 1er octobre. Ci-dessus la bande annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Souviens-toi... l'été dernier : un reboot en série raté

Souviens-toi... l'été dernier : un reboot en série raté

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Considéré par certains comme un slasher culte des 90's, "Souviens-toi... l'été dernier" est désormais décliné en une série diffusée sur Amazon Prime Vidéo. Que vaut cette nouvelle version actualisée ?