ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The Mandalorian : une saison 2 pleine de surprises

The Mandalorian : une saison 2 pleine de surprises

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Din Djarin et "Baby Yoda" forment toujours un adorable duo dans la seconde saison de "The Mandalorian". Maintenant que l'on a découvert le final, que penser de ce retour dans son ensemble ? Si la série est parvenue à nous stimuler, elle se traîne encore quelques mauvaises habitudes.

The Mandalorian : la première série live Star Wars

Lors de la diffusion de sa saison inaugurale en 2019, on a découvert The Mandalorian comme une série agréable. Truffée de scènes d'action, de références à l'univers, de personnages intéressants. Mais un consensus a vite émergé sur son principal défaut qu'est le manque de consistance. Oui, Disney et Lucasfilm ont mis des moyens pour sortir un programme qui soit plaisant sur la forme, sauf que le scénario avançait trop lentement pour qu'on en retire un plaisir intense. Le dernier épisode aura secoué le cocotier et fait tomber au pied de l'arbre les prémisses d'un avenir qui se devait d'enfin passer à la vitesse supérieure.

La saison 2 débute dans le prolongement et prend comme point de départ un nouvel objectif : Din Djarin (Pedro Pascal) doit trouver un Jedi dans la galaxie pour lui remettre "Baby Yoda". Nul n'ignore que le bambin flirte avec la Force et que notre héros ne pourra pas sans cesse être son mentor. Le méchant Moff Gideon est, lui, toujours dans les parages, avec la ferme intention de mettre la main sur ce petit être vert. Ce que l'on attendait principalement de Jon Favreau et Dave Filoni, les deux principaux architectes du show, c'était la preuve que The Mandalorian pouvait prendre une place de choix dans la timeline Star Wars. De sentir qu'il se passait enfin des choses, que le scénario avait envie de raconter une histoire ayant du sens individuellement et au sein de l'ensemble existant. Maintenant que la saison 2 vient de s'achever, peut-on considérer qu'elle a contenté nos espoirs ?

Une réussite qui parlera aux fans

The Mandalorian a fait un impressionnant bond qualitatif en trouvant les bons axes afin de faire progresser l'intrigue tout en y incorporant des éléments des séries animées The Clone Wars et Rebels. Cette partie de l'univers n'a jamais pu se développer au cinéma, par son positionnement par rapport à la dernière trilogie en date. C'est ainsi que l'on a pu revoir Bo-Katan Kryze, Ahsoka Tano, que l'on a entendu parler du Grand Amiral Thrawn et de la chute de l'Ordre Jedi. The Mandalorian a su doser les surprises, pour nous faire sentir qu'elle se rattachait à ce qui la précède sur le petit écran. Quand on sait à quel point les deux séries d'animation sont appréciées par les fans, celle-ci a la bonne idée d'intelligemment profiter de l'espace libre pour s'engouffrer dedans.

Elle en devient même un objet télévisuel qui risque d'en laisser certains sur la touche s'ils ne connaissent pas l'univers en profondeur. Disons que si The Mandalorian s'apprécie dans tous les cas comme un solide spectacle, il vaut mieux s'y connaître en Star Wars pour l'apprécier à sa juste valeur.

The Mandalorian
The Mandalorian ©Disney+

Pour les révélations, nous en avons eu pour notre argent, avec des moments de bravoure qui n'ont pu que faire frétiller les fans. On pense forcément à l'épisode sur Ahsoka qui est une petite merveille télévisuelle. The Mandalorian ne fait pas du Star Wars au rabais et veut compter en essayant de reprendre les ingrédients que l'on aime avec un budget inférieur à celui d'un long-métrage. On aura eu notre dose de bastons jouissives, quelques combats en vaisseau, du sabre laser et la série continue de démontrer une belle ambition formelle. Les réalisateurs qui ont travaillé sur ces épisodes font, dans l'ensemble, un travail solide. Mention spéciale pour Dave Filoni, en forme impériale sur l'épisode consacré à Ahsoka. Si l'entièreté du show était à son niveau, ça serait grandiose, mais on ne crachera pas dans la soupe compte tenu de la bonne allure affichée fièrement sur cette salve d'épisodes.

Le final s'élève également au-dessus de la masse, avec un rythme haletant et un ultime trait d'union (que nous ne dévoilerons pas dans ces lignes) entre les séries et la saga Skywalker. Peyton Reed à la réalisation s'est assuré une bonne réputation auprès des fans pendant un bout de temps. On mesure le chemin parcouru depuis la première saison sur ce plan. La série s'est fabriquée une légitimité avec cohérence, en n'agitant pas bêtement le drapeau du fan service sans rien raconter de pertinent.

Une inconsistance encore à corriger

The Mandalorian
The Mandalorian ©Disney+

Vous aurez compris que cette seconde saison s'en sort avec les honneurs mais ses bonnes intentions et son final scotchant ne doivent pas éluder l'une des principales faiblesses qui reste à corriger. The Mandalorian a toujours cette fâcheuse tendance à traîner la patte entre deux moments importants. L'épisode 2 l'illustre à merveille. Il pourrait ne pas exister que rien ne changerait. La série y va bien sûr moins fort sur les fillers (les épisodes de remplissages) mais elle a encore du mal à trouver quoi raconter en dehors de ses sommets. Pour essayer de faire diversion, The Mandalorian comble les brèches le plus souvent avec des combats ou en nous amusant tendrement en compagnie de "Baby Yoda" (oui, on a toujours du mal à l'appeler Grogu). Cette tendance dérange car les épisodes ne sont jamais très longs et le temps à disposition demandait à être mieux exploité par endroits.

Déjà dans la première saison, nous sentions que la création de Jon Favreau en avait sous la capot mais qu'elle se bridait volontairement pour s'assurer de tenir le format imposé de 8 épisodes. Il y a du mieux, cette fois. À la lumière du tournant pris par The Mandalorian dans le final de cette saison, la suite promet encore de belles choses. Le doute n'est plus permis : la Force est bel et bien avec cette série.

 

The Mandalorian créée par Jon Favreau, sur Disney+ le 30 octobre 2020. Ci-dessus le teaser. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

Voir aussi

WandaVision : notre avis sur les premiers épisodes de la série Marvel

WandaVision : notre avis sur les premiers épisodes de la série Marvel

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Marvel lance en ce début d'année 2021 "WandaVision", une aventure dédiée au couple formé par Elizabeth Olsen et Paul Bettany. On a pu voir en avant-première les trois premiers épisodes et on vous livre nos impressions, sans aucun spoiler.