MENU
Accueil > Dossiers > Gros plans > Gros Plan : Qui est vraiment Deadpool ?

Gros Plan : Qui est vraiment Deadpool ?

A l’occasion de la sortie de « Deadpool 2 », réalisé par David Leitch, petit retour sur le personnage de Wade Wilson, alias Deadpool, créé en 1991 par Rob Liefeld dans « The New Mutants 98 ». Avant de découvrir la suite de ses aventures petit tour d’horizon de ses origines, de ses particularités et de sa création.

Des origines floues

À la base, Rob Liefeld voulait travailler sur le personnage Deasthstroke de chez DC Comics. Mais la firme ne voulait pas de l’approche du dessinateur, qui voulait faire évoluer le personnage. Rob Liefeld a alors créé sa petite vengeance en imaginant Deadpool pour Marvel. Chez la concurrence il a donc créé un personnage en s’inspirant énormément de Deasthstroke. Deadpool s’appelle Wade Wilson quand Deasthstroke se prénomme Slade Wilson, les deux ont connu des modifications génétiques, sont des professionnels des armes à feu, et sont des mercenaires sanguinaires. Voilà pour sa création. Mais pour ses origines c’est une autre histoire.

Gros Plan : Qui est vraiment Deadpool ?
Le passé exact de Deadpool est flou. Plusieurs versions existent et ses origines évoluent constamment. L’une de ses plus connues dresse le portrait d’un enfant qui voit son père l’abandonner et sa mère mourir d’un cancer. Dès ses 19 ans il travaille pour la CIA mais apprend que de multiples tumeurs devraient le tuer dans les prochaines semaines. Il accepte de servir de cobaye pour l’Arme X : un projet gouvernemental secret duquel est sortie Wolverine. Ajax se joue de Deadpool et lui donne le pouvoir de régénération de Wolverine pour le torturer sans limite. Ce nemesis finit par tuer Deadpool en lui arrachant le cœur, mais n’avait pas pris conscience de la puissance naissante de Wade. Cette mort ne suffit pas à l’arrêter, son cœur se reconstitue, et Deadpool obtient sa vengeance. (La romance racontée dans le premier film avec Vanessa Carlysle a réellement eu lieu).

Une première version dans laquelle Deadpool est un super-vilain

Wade Wilson prend le nom de Deadpool (littéralement la Cagnotte du Mort) et commence à faire ce que bon lui semble. En tant que mercenaire, il tue tout ce qui bouge sans distinction. Seuls l’argent et le danger l’intéressent. Très violent, il est considéré comme un psychopathe par l’univers Marvel. Il a souvent cherché à prouver qu’il était le meilleur en tuant d’autres mercenaires, allant même jusqu’à affronter Le Maître de Corvée considéré comme le plus grand mercenaire grâce à ses capacités d’adaptation. Deadpool était un ennemi coriace qui affrontait régulièrement des personnages dark comme Cable et Wolverine. Deadpool a également entretenu une relation avec La Mort, ce qui a fortement contrarié Thanos. Le titan fou lui lance une malédiction. Il ressuscite Deadpool, celui-ci étant immortel, il ne peut entretenir une relation avec La Mort. C’est depuis ce temps que Deadpool a un dédoublement de personnalité et a de nombreuses hallucinations. Après avoir quitté le gouvernement, Deadpool tenta de travailler avec la vermine comme Le Sorcier ou le célèbre Caïd. Un poste auprès du king de Hell’s Kitchen que Bulleseye décrocha. La suite on la connaît : Daredevil, Elektra… De son côté Deadpool s’associa à La Fouine (T.J. Miller dans les films), qui lui fournissait tout son armement.

Une multiple personnalité qui est venue avec le temps

L’histoire de Deadpool est beaucoup trop importante pour totalement la décrire. De nombreuses origines, des changements dans tous les sens. Difficile de suivre l’évolution de Wade Wilson. Au début de ses aventures, son ennemi de toujours, T-Ray, prétend lui même être le vrai Wade Wilson. De quoi participer au dédoublement de personnalité de Wade. Depuis, cette théorie n’a jamais été ni confirmée ni infirmée, pas même par Deadpool impossible de s’en souvenir. Les scénaristes aiment jouer avec ce mystère et ressortent régulièrement T-Ray du placard.

Gros Plan : Qui est vraiment Deadpool ?
Depuis, Deadpool a deux voix dans sa tête avec lesquelles il converse régulièrement. La première serait sa conscience, ce qui permet à Deadpool de ne jamais se retrouver seul. Une autre voix, jaune dans les comics, s’incrustait régulièrement dans les planches de Deadpool. Il s’est récemment avéré qu’il s’agissait peut-être du super-vilain MadCap qui avait lui aussi un facteur de régénération et une folie furieuse. C’est lors d’un affrontement entre les deux mercenaires, que via l’intervention de Thor, les deux personnages ont fusionné. Depuis peu, cette fusion a cessé, et MadCap est mort. Deadpool n’a pour le moment plus de voix dans sa tête.

Deadpool a tenté la rédemption

Comme dans Deadpool 2, Wade Wilson a cherché à se refaire une réputation. Il a d’abord rejoint la X-Force, une équipe secrète des X-Men, employée à faire le sale boulot. Il a côtoyé des personnages comme Cable, Wolverine, Domino, Psylocke, Archangel ou encore Dr Nemesis et Fantomex. Revigoré par ses bonnes actions Deadpool a même rejoint les Vengeurs, au moins un temps. Il est devenu une véritable star, a lancé ses produits dérivés, et même sa société de Héros à Louer, calquée sur celle de Luke Cage. Puis il est mort à l’occasion du crossover Secret Wars dans lequel il a péri lors de la collision des deux univers.

Le quatrième mur n’existe pas

Ce qui est bien avec Deadpool c’est sa capacité à casser le quatrième mur. La réalité est modulable et Deadpool peut à peu près tout faire s’il le souhaite. C’est le seul personnage de l’univers Marvel à avoir la conscience d’être dans un comics. Il sait donc qu’il ne peut pas mourir, mais également que notre propre dimension existe. Il a vu nos films, il connaît notre histoire et sait même qu’il y a eu un long métrage sur lui. Wade Wilson affirme même qu’avant qu’il ne devienne une tumeur ambulante, il ressemblait à Ryan Reynolds. S’il n’avait pas ce facteur d’auto génération, Wade Wilson mourrait en quelques minutes.

Gros Plan : Qui est vraiment Deadpool ?
Cette capacité à briser le quatrième mur, en plus d’apporter un nombre incalculable de vannes et de références à la pop culture ou à l’actualité, peut totalement changer le cours d’une histoire. Il peut ainsi remonter le récit en tournant les pages, changer des dialogues, des dessins, des situations, refaire ses entrées. Avec cette particularité, les scénaristes peuvent s’amuser. Ainsi Deadpool est même sorti de son comics pour assassiner ses dessinateurs et scénaristes. Il peut quitter l’univers classique Marvel et détruire l’entièreté de l’univers dans Deadpool massacre Marvel. Ils ont même réutilisé ce concept pour aller plus loin avec la saga Deadpool massacre les classiques. Le mercenaire est incorporé dans des grands classiques du 7ème art comme La Nuit des Morts Vivants. Les scénaristes ont même créé le Deadpoolverse dans lequel une multitude de Deadpool d’univers parallèles évoluent. Bref, le personnage de Deadpool est sans limite.

Un premier film compliqué à lancer

Deadpool apparaît pour la première fois en 2009 dans X-Men : Origins Wolverine déjà sous les traits de Ryan Reynolds. Le personnage est totalement charcuté dans le traitement de Gavin Hood. La figure représentée dans les origines de Wolverine n’a plus grand chose à voir avec le personnage d’origine. De quoi refroidir les fans. Ryan Reynolds, grand amateur de comics, promet dès lors de refaire un film sur le super-héros en collants. Mais la Fox est un peu fébrile pour donner son accord. Après des années de tergiversations, Deadpool part avec un budget de 50 millions et la possibilité de faire un film classé R (interdit aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte NDLR).

Robert Rodriguez (Une Nuit en Enfer, Sin City, Machete) est un temps pressenti mais c’est Tim Miller qui réalise finalement le projet, qui est à l’occasion son tout premier long métrage.

Finalement, la persévérance paye. Deadpool sort dans les salles en 2016 et s’inscrit comme le meilleur démarrage de tous les temps pour un film de la Fox et le plus gros succès de la saga X-Men.

Pour Deadpool 2 c’est David Leitch (John Wick, Atomic Blonde) qui prend la relève. Cable débarque dans l’histoire pour relancer l’intrigue du super-héros. Deadpool est également l’introduction à la X-Force tandis que Josh Brolin est confirmé pour 4 autres films dans la peau de Cable.

 

Voir aussi

Elseworlds : l’arrivée fracassante de Batwoman dans le Arrowverse

Batwoman s'apprête à être introduite dans le Arrowverse, à l'occasion des épisodes crossovers d'Elseworlds. La première partie diffusée hier à posé les bases de l'intrigue, mais c'est la seconde qui mettra en scène l'héroïne. Pour patienter, la CW a mis en ligne une vidéo promotionnelle montrant son arrivée.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis