MENU
Accueil > Dossiers > Gros plans > Marvel : qui sera le prochain grand méchant du MCU ?

Marvel : qui sera le prochain grand méchant du MCU ?

Depuis 2012, le puissant Thanos hante le MCU. Sa figure imposante est une menace impressionnante devenue tangible au fil des films, jusqu’au diptyque Avengers : Infinity War et Endgame. Mais la fin de Endgame exclue donc le personnage, laissant le MCU sans grand méchant. Spider-Man Far From Home, qui va conclure la phase 3, teasera peut-être le prochain grand antagoniste. En attendant, on ne peut que suggérer des possibilités, fantasmer sur des personnages qu’on aimerait beaucoup voir.

Kang le conquérant : maintenant que les voyages temporels sont autorisés

Kang est devenu au fil du temps un des pires ennemis des Avengers. C’est un personnage extrêmement complexe qui possède de nombreuses formes, de nombreux alter ego et dont les origines varient sans arrêt. Il est un voyageur temporel capable de traverser les dimensions, qui a vu l’avenir, le passé, et bon nombre de réalités alternatives. Il a donc des connaissances illimitées et est pratiquement immortel puisqu’il joue avec les toiles du temps.

Son origine, on la trouve chez Nathaniel Richards, le père de Red Richards sur une Terre alternative de la nôtre, la Terre-6311. Richards se rend dans un premier temps en Egypte ancienne et devient le pharaon Rama-Tut, avant de revenir dans le présent alternatif d’une autre Terre où il devient Kang le conquérant, et se lance dans la domination de la galaxie. Du fait de ses nombreux voyages dans le temps, Kang créa d’innombrables divergences de lui-même ; il devint rapidement impossible de déterminer lors des rencontres de Kang avec les héros de la Terre-616 à quelle divergence de Kang ils étaient confrontés. Par exemple, Immortus est une version de Kang qui réside dans les limbes et Iron Lad en est une version adolescente membre des New Avengers.

Kang est donc un antagoniste passionnant qui permet surtout des rebondissements scénaristiques étonnants. Un protagoniste aux nombreux visages, capable de voyager dans des décors variés, qui permettrait une petite révolution au sein du MCU – qui devrait prochainement devenir le Marvel Cinematic Multiverse. Il peut notamment ouvrir des micro-trous de ver temporels pour prendre de nouvelles armes. Grâce à son « navire temporel » (time-ship), Kang a accès à la technologie de tous les siècles et prétendit autrefois que son navire pourrait à lui seul détruire la Lune. Kang serait en tout cas un adversaire à la hauteur des plus grands héros de la Terre, et serait capable de succéder à un ennemi aussi imposant que Thanos.

Dormammu : on en veut plus

Depuis 1964 Dormammu est un super-vilain inter-dimensionnel qui vient créer de nombreux torts à Doctor Strange et plus globalement aux Avengers. Créé par Stan Lee et Steve Dikto, Dormammu est un Faltine, une race extra-dimensionnelle composée de magie pure. C’est un sorcier, un conquérant mais surtout un être extrêmement puissant. Il est le roi de la dimension noire déjà introduite dans le MCU et qui sera d’avantage développée dans Doctor Strange 2.

Dormammu est le plus puissant des sorciers de l’univers Marvel surpassant Doctor Strange, Loki ou La Sorcière Rouge. Il est vénéré par de nombreuses races extra-dimensionnelles, ce qui alimente sa puissance, et aurait même vaincu Odin à un jeu d’échecs cosmiques. Pratiquement indestructible et immortel, Dormammu n’a aucune limite de force et de magie. En plus, il a déjà été introduit dans le MCU à la fin de Doctor Strange. Et même si le sorcier suprême parvient à le vaincre grâce à un habile tour de passe-passe, le personnage n’est pas mort, ni même enfermé, mais simplement repoussé. Il serait très plaisant que le super-vilain cherche à prendre sa revanche et revienne mettre à genoux les Avengers par le futur.

Fatalis : il va falloir attendre un peu

Depuis mars dernier, le studio de production 20th Century Fox appartient officiellement à Disney. Pourtant, Kevin Feige, le grand manitou de Marvel Studio, a affirmé que les personnages Marvel issus de la Fox ne seraient pas intégrés de suite au sein du MCU. Et pourtant il y en a un qu’on aimerait beaucoup revoir. Le docteur Fatalis a déjà été adapté au cinéma à trois reprises, respectivement sous les traits de Julian McMahon dans Les 4 Fantastiques et sa suite Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent et en 2015 par Toby Kebbell. Mais de nous à vous, on sait très bien que les apparitions de Fatalis ne rendent pas hommage à ce personnage emblématique de la Maison des Idées. Créé en 1962 par Stan Lee et Jack Kirby, Fatalis est un ennemi récurant des 4 Fantastiques. Bien vite le personnage gagne en puissance et devient une menace totale pour les Avengers eux-mêmes.

Fatalis est considéré comme un des êtres humains les plus intelligents de la planète. Il a même réussi à guérir Ben Grimm du pouvoir de la Chose, exploit que Richards n’a jamais réussi à réitérer. Il a également quelques connaissances dans les arts occultes et mystiques, il peut transférer son esprit dans d’autres corps, et est pratiquement invulnérable aux attaques psychiques grâce à son mental d’acier. Fatalis est un personnage beaucoup plus puissant que ce qui est présenté dans les différents films. A l’heure actuelle, sa plus grande réussite a été de devenir le roi du monde pendant le crossover Secret Wars. Il est parvenu à vaincre le Beyonder (certainement l’être le plus puissant de l’univers Marvel), à devenir omniscient, et à recréer la réalité de toute pièce. Pendant cet excellent comic, il a notamment épousé Jane Richards, tué Thanos avec une simplicité déconcertante et porté le gant de l’infini. Fatalis serait un ennemi passionnant, notamment pour son aspect ambigu. Fatalis, à la manière de Thanos, ne cherche pas forcément le mal dans sa conception simpliste, mais est plutôt désireux de trouver un équilibre. Une entreprise comme celle de Thanos de détruire la moitié de l’univers, aurait été totalement acceptée et validée par Fatalis.

Galactus : celui que tout le monde veut revoir

Lui aussi est déjà apparu dans Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent, très brièvement dans le climax final, et sous une forme très différente de celle des comics. Galactus est à l’origine Galan, un explorateur et un scientifique de la planète Taa, une planète existant dans l’univers pré-Big Bang. Quand un cataclysme tue progressivement toute forme de vie dans son univers, Galan (et d’autres survivants) quitte Taa à bord d’un vaisseau spatial et s’engouffre dans le Big Crunch. Galan ne meurt pas toutefois ; se dirigeant vers le centre de l’Univers, il découvre l’Œuf cosmique. En y pénétrant, il fusionne avec la conscience de l’Univers, un être nommé Éternité et absorbe l’énergie du Big Bang, qui donnera naissance à notre univers. Il entre alors en gestation pendant des milliards d’années au sein de l’univers qui se forme après le Big Bang, émergeant comme Galactus.

Galactus est un des personnages les plus puissants de l’univers Marvel, capable de mettre à genoux tous les personnages présentés dans cette liste (sauf Beyonder peut-être). Il utilise l’énergie cosmique qui lui permet de contrôler toutes les forces qui créent la cohésion de l’univers. Globalement Galactus peut à peu près faire tout ce qu’il veut, de manière aussi imposante que Thanos avec le gant de l’infini. Galactus n’est pas un dieu, il est incapable de prédire l’avenir ou de modifier son propre destin qui lui impose d’absorber des planètes entières pour subsister. Pas foncièrement méchant, il demeure néanmoins une énorme menace pour la Terre s’il lui prend l’idée de s’en nourrir. Il utilise également des Hérauts dont le plus célèbre est évidemment le Surfeur d’Argent, qui demeure peut-être le seul être de la galaxie à avoir vu sa véritable forme. Tandis que tous les fans Marvel attendent son grand retour au cinéma, il survient à peu près le même problème qu’avec Fatalis. Le personnage appartient initialement à la Fox et si les propos de Kevin Feige sont vrais, alors il ne sera pas introduit de suite au sein du MCU.

Un Hulk pour détruire Marvel

Comment ça Hulk en grand méchant ? Et oui le géant vert n’est pas toujours du côté des gentils. Bruce Banner a bien souvent perdu le contrôle de son alter ego, le laissant déverser sa rage et sa violence sur la Terre. Sa forme la plus puissante est évidemment racontée dans World War Hulk, où Hulk parvient à battre Sentry. Même si le traitement choisit par les frères Russo dans Avengers Endgame ne va pas dans ce sens, une adaptation de World War Hulk permettrait de placer le géant vert en véritable antagoniste des Avengers.

Mais de toute façon d’autres Hulk peuvent incarner cette menace. Il y a déjà Rulk, le Hulk rouge. Pas forcément méchant, il a pourtant des techniques peu recommandables et pourrait lui aussi facilement perdre le contrôle. A la base il s’agit du général Ross, celui incarné par William Hurt au sein du MCU depuis L’Incroyable Hulk, et qui voue une véritable haine pour ce dernier. Dans les comics, agacer de ses échecs à arrêter Hulk, il décide de combattre le mal par le mal et s’expose aux rayons gamma pour devenir Hulk. Un Hulk pour arrêter un Hulk, ce n’est pas totalement idiot.

Mais le Hulk qui pourrait poser le plus de problème aux Avengers, c’est Maestro. Une version future et alternative de Hulk possédant l’intelligence de Banner et les traits les plus malveillants de Hulk. Dans son futur, Maestro est un des derniers surhumains encore vivants, après avoir survécu à une guerre nucléaire. Les rayons radioactifs ont renforcé son amertume et sa force. Une version terrible de Hulk qui pourrait causer du tort aux Avengers.

Secret Invasion : les Skrull à l’assaut de la Terre

Eux aussi sont des membres du MCU introduits dans le récent Captain Marvel. Ils sont d’ailleurs présentés dans le long-métrage sous un jour plutôt mélioratif, comme des victimes d’un système inégal. Pourtant, même si dans les comics certains Skrull ont bien ce statut, la plupart veulent conquérir d’autres planètes, dont la Terre. Outre leur guerre ancestrale contre les Kree se sont également des colonisateurs.

Leur pouvoir de métamorphe leur permet de s’infiltrer dans les instances gouvernementales d’un pays et de prendre petit à petit possession de la planète. Il s’agit d’une guerre froide dangereuse et passionnante notamment racontée dans Secret Invasion. Ainsi, plutôt que d’avoir une seule figure menaçante comme ce fut le cas avec Thanos, Marvel pourrait réfléchir à mettre en place cette invasion sous-jacente sur plusieurs films, jusqu’à une conclusion en apothéose. On espère vraiment voir un jour Secret Invasion adapté sur grand écran…

Magnus : où en est Adam Warlock ?

Lui aussi fait parti du MCU. Pendant la scène post-générique de Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 un étrange cocon doré est dévoilé. Il s’agit en réalité de Adam Warlock, un personnage emblématique des comics, central dans la saga Infinity, et très ambigu. Si pour le moment rien n’a été fait avec ce personnage, peut-être que Warlock sera présent dans la prochaine phase du MCU. Création génétique de L’Enclave, Adam Warlock devient un personnage extrêmement puissant de l’univers Marvel, capable d’utiliser l’énergie cosmique et possédant la pierre de l’âme. Avec son bâton Karma il est capable d’utiliser de nombreux pouvoirs psychiques, physiques et cosmiques.

Mais Warlock possède un double maléfique : Magnus. Ce dernier s’est séparé de l’entité de Warlock pour avoir son propre corps et sa propre conscience. Magnus est censé être l’outil permettant d’arrêter Thanos, mais cherchera à perpétuer ses méfaits et ainsi obtenir le gant de l’infini pour avoir la puissance omnipotente. Magnus possède sensiblement les mêmes capacités que son double bénéfique Adam Warlock. Il en ferait un ennemi mortel pour les Avengers et permettrait d’introduire comme il faut Warlock. Le personnage est une source scénaristique passionnante qui pourrait jouer habilement avec les notions de bien et de mal. Les pontes de Marvel pourraient ainsi utiliser Warlock et petit à petit dévoiler sa part d’ombre jusqu’à libérer Magnus…

Sentry : le pouvoir d’un million de soleils

Ah Sentry, un des personnages les plus puissants de l’univers Marvel, capable de tuer à peu près tout le monde si il perd le contrôle de ses capacités. Un peu comme pour Magnus, Sentry possède une personnalité démoniaque enfouie en lui. Sentry est un schizophrène perturbé. Son alter ego Robert Reynolds est très influençable, facilement manipulable et un peu naïf. Lorsqu’il reçoit la puissance d’un million de soleils il devient le super-héros Sentry, capable de prouesses incroyables. Pourtant, en lui se dissimule le tout aussi puissant Void, son autre lui, démoniaque, terrible et passionnant. Lorsque Sentry sauve une vie, Void en prend une, pour créer une balance cosmique terrible pour Robert Reynolds. Ce dernier préfère s’éclipser à travers le cosmos ou rester enfermé pour éviter que Void ne fasse du mal à son entourage. Pourtant, si Sentry utilise beaucoup de sa puissance, si jamais il perd le contrôle, c’est alors Void qui se réveille, et il devient un des pires fléaux de l’univers Marvel. Dernièrement, Void s’est révélé dans l’excellent Siège qui venait conclure l’arc des Dark Avengers.

Le recours à ce personnage serait d’une utilité incroyable. Il pourrait permettre une approche manichéenne de bien et de mal, de lumière et de côté obscur emprunté à l’univers Star Wars. Soit une écriture inédite, avec un personnage d’abord présenté comme le plus grand héros de la Terre, qui sera peu à peu entraîné vers le côté obscur, pour finalement laisser sa place à Void. Ce serait en plus une surprise totale pour les néophytes.

L’Homme Molécule : l’outsider ?

Enfant choyé jusqu’à la mort de sa mère, Owen Reece est un laborantin reclus et peureux, travaillant dans une centrale nucléaire. Un jour, tandis qu’il est à l’initiative d’un accident, il est irradié par de nombreuses particules inconnues. Il devient un être extrêmement puissant : L’Homme Molécule. Sa transformation ouvre un trou de ver vers la Terre-616 où vit le Beyonder. Uatu le Gardien, découvre la menace que représente Reece et alerte les Quatre Fantastiques qui réussissent à vaincre le super-vilain. Uatu l’enferme ensuite dans une dimension temporelle où le temps passe plus vite. Selon Uatu le Gardien, l’Homme-Molécule est l’un des êtres les plus puissants du multivers.

Pourtant, Owen est psychologiquement très faible, il n’a pas confiance en ses capacités et est relativement inquiet du monde dans lequel il évolue. Il ne cherche pas forcément la confrontation. Pendant Secret Wars il est placé dans le camp de Fatalis par le Beyonder. Malgré les pouvoirs sans limite de Fatalis, ce dernier enferme l’Homme Molécule, sachant qu’il demeure l’un des rares à pouvoir le vaincre, même avec sa nouvelle puissance.

Le Beyonder : Le dieu de l’univers Marvel

Le Beyonder apparaît à l’occasion du premier crossover de l’histoire Marvel : Les Guerres Secrètes. Au tout début il n’est pas matérialisé et demeure une entité abstraite capable d’utiliser un être comme Galactus comme simple pion. Présents dans la Zone Négative, les Beyonders créent des paquets d’énergie permettant d’altérer la réalité. C’est un de ces paquets d’énergie qui donne ses pouvoirs à l’Homme Molécule. De plus, c’est le Beyonder qui crée la première guerre secrète sur Battleworld, une planète créée de toute pièce par ses soins. Il réunit de nombreux héros et vilains qui s’affrontent sous ses yeux. C’est notamment dans ce comic que Venom apparaît pour la première fois.

L’origine du Beyonder restait inconnue, mais le Professeur Xavier fut à un moment convaincu qu’au départ, il était un Inhumain mutant dont les pouvoirs s’étaient manifestés lors de son passage dans les brumes tératogènes. Toutefois, Flèche Noire, le roi des Inhumains, ne trouva pas trace d’un Inhumain ayant disparu après la révélation de ses pouvoirs.

Annihilus : peut-être dans le film Nova ?

Dans un lointain passé, des habitants de la planète Tyanna, au cœur de la Zone Négative, partirent semer sur des planètes voisines des spores fécondées artificiellement. A cause d’un accident, un vaisseau libéra toutes les spores sur une planète volcanique. Un des spores évolua en une créature insectoïde de faible constitution mais extrêmement intelligente qui deviendra Annihilus. Il utilisa les ressources du vaisseau des Tyranniens pour gagner en intellect et en connaissance, mais également pour se créer un exosquelette pour compenser ses faiblesses physiques.

Annihilus est à l’origine du crossover Annihilation, qui toucha l’ensemble des personnages cosmiques de l’univers Marvel en mars 2006. À la tête d’une armée gigantesque, la Vague d’annihilation, Annihilus progressa à travers la Galaxie, allié avec Thanos qui lui permit de voler le pouvoir de Galactus. Il tua Quasar, détruisit le Nova Corps et le reliquat de l’empire Skrull. Il fut toutefois vaincu et tué par le dernier centurion Xandarien, Nova (Richard Rider). Lorsque Annihilus est tué, son corps libère des clones larvaires de lui-même. Ceux-ci disposant de l’entière mémoire du précédent Annihilus, faisant de lui un être virtuellement immortel – bien que son corps est physiquement celui d’un mortel. Ainsi, Annihilus est un challenger puissant qui pourrait permettre d’introduire Nova. Dans le MCU, la planète Xandar est détruite par Thanos, en hors champ, avant les événements de Infinity War puisque Thanos possède déjà la pierre du pouvoir. Ainsi, il est possible que Nova soit déjà introduit dans le MCU sans qu’on le sache.

De nombreux autres super-vilains auraient pu apparaître dans cette liste mais il fallait faire des choix. Il est fort probable que Namor soit introduit dans les prochaines années puisqu’il y est fait mention dans Endgame. Mais on le voit mal en grand méchant, quand bien même il est introduit en super-vilain et pas en héros. On aurait également pu citer d’autres personnages comme Le Penseur, Le Champion, King Hyperion, Gorr, Cauchemar, l’Homme Impossible et bien d’autres encore…

Voir aussi
Birds of Prey ne sera pas lié à Suicide Squad

Décidément, en dépit du succès au box-office de "Suicide Squad", Warner et DC semblent tout faire pour qu'on oublie ce film. Après "The Suicide Squad" annoncé comme n'étant pas du tout une suite du premier film, au tour de "Birds of Prey" de s'en éloigner.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis