ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Secrets de séries : cinq secrets sur Sherlock

Secrets de séries : cinq secrets sur Sherlock

Comme chaque semaine, CinéSéries.com revient sur une série culte en vous en dévoilant certains secrets. Cette semaine, à l’occasion des dix ans de "Sherlock", on s’intéresse à la série créée par Mark Gatiss et Steven Moffat, et qui a fait briller Benedict Cumberbatch et Martin Freeman.

Créée par Mark Gatiss et Steven Moffat, la série Sherlock propose une relecture des aventures écrites par Sir Arthur Conan Doyle en les transposant au 20ème siècle. Le plus célèbre détective du monde y est cette fois interprété par Benedict Cumberbatch tandis que son indispensable acolyte, le Dr Watson, est joué par Martin Freeman. Una Stubbs incarne Mrs Hudson, Rupert Graves joue Lestrade et Amanda Abbington prête ses traits à Mary Morstan.

Composée de quatre saisons et d’un épisode spécial, Sherlock a reçu d’excellentes critiques dès sa sortie en 2010. Malgré le choix de changer d’époque par rapport aux histoires de Doyle et la multitude d’adaptations au fil des décennies, la série est considérée comme l’une des meilleures adaptations des œuvres de l’auteur. Et ses deux interprètes principaux, Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, sont aussi vus comme deux des meilleures incarnations de leur personnage respectif.

Malgré la notoriété de la série de la BBC, Sherlock a encore des secrets dignes des mystères au centre de ses épisodes. Nous vous en proposons ici cinq.

L’interprète de Mycroft a co-créé Sherlock

Le co-créateur de Sherlock, Mark Gatiss, peut aussi être vu dans la série dans l’un des plus gros rôles, puisqu’il y interprète Mycroft, le frère du héros incarné par Benedict Cumberbatch. Les deux frères à l’écran avaient d’ailleurs déjà collaboré ensemble, puisqu’ils se donnaient la réplique dans la comédie romantique de Tom Vaughan, Starter for 10, sortie en 2006. Outre son rôle dans Sherlock, Mark Gatiss a aussi tenu plusieurs rôles dans Doctor Who au cours des années et celui de Tycho Nestoris dans Game of Thrones.

Secrets de séries : cinq secrets sur Sherlock
Mark Gatiss dans le rôle de Mycroft

Benedict Cumberbatch cousin de Conan Doyle ?

Selon le site Ancestry, spécialisé dans la recherche des origines de personnes, Benedict Cumberbatch aurait un lien de parenté avec Sir Arthur Conan Doyle, le papa de Sherlock Holmes. Aussi invraisemblable que ça puisse paraître, selon l’historienne des familles Michelle Ercanbrack et son équipe, les deux hommes seraient des cousins au 16ème degré. Grâce à un gros travail de recherche au cours duquel ils ont utilisé des registres de l’église, différents recensements, des petites annonces ou encore des actes de propriétés, ils ont réussi à établir que l’acteur et l’écrivain ont tous les deux des ancêtres appartenant à la royauté britannique. Leur ancêtre commun serait Jean de Gand, né en 1340 et mort en 1399, qui était tout simplement le comte de Richmond, le duc d’Aquitaine, et surtout le fils du roi Édouard III d’Angleterre et de Philippa de Hainaut. Ce dernier serait le 15ème arrière-grand-père de Doyle et le 17ème arrière-grand-père de Cumberbatch. Le fait que de Gand ait eu 14 enfants en 58 ans permet de relativiser cette coïncidence. Malgré cela, elle est assez énorme pour être soulignée.

Sherlock, une affaire de famille

Malgré l’échelle de la série, Sherlock a gardé un côté familial, puisque plusieurs membres des familles de certains des acteurs leur donnent la réplique.

Dans le premier épisode de la troisième saison de Sherlock, nous sommes introduits en même temps que John Watson aux parents du détective, qui viennent lui rendre visite. On les voit ensuite plus longuement dans d’autres épisodes de la troisième et quatrième saison. Or, pour les incarner, les producteurs se sont tournés vers les vrais parents de Benedict Cumberbatch. Ce sont ainsi Timothy Carlton et Wanda Ventham, tous deux acteurs, qui prêtent leurs traits aux parents étonnamment normaux, selon Watson, de Sherlock.

Secrets de séries : cinq secrets sur Sherlock
La famille Holmes (avec les vrais parents de Benedict Cumberbatch)

Dans le même registre, Amanda Abbington, l’interprète de Mary, la femme de Watson, était aussi la femme de Martin Freeman dans la vraie vie au moment du tournage de la série. On peut aussi noter que c’est Louis Moffat, le fils du co-créateur Steven Moffat et de la productrice Sue Vertue, qui joue le jeune Sherlock lors des flashbacks du dernier épisode de la troisième saison. De la même façon, Ian Hallard, le mari de l’autre créateur de la série, Mark Gatiss, et lui aussi acteur, tient aussi un rôle dans le final de la deuxième saison. Il y joue l’avocat de Moriarty durant son procès.

Molly n’aurait dû apparaître que brièvement dans Sherlock

Contrairement à la plupart des personnages de la série, celui de Molly Hooper est une pure création de ses créateurs, puisqu’elle n’apparaît pas dans les œuvres de Doyle. Selon Steven Moffat, la médecin légiste ne devait à l’origine être présente que dans le premier épisode. Mais en voyant la performance de Louise Brealey, qu’il a décrite comme « tellement fantastique », lui et Mark Gatiss ont décidé de lui octroyer un bien plus gros rôle. Ils ont ainsi brisé la règle qu’ils s’étaient fixée en se lançant dans la série, de ne pas y introduire de nouveaux personnages. Au vu de l’importance de Molly dans Sherlock, notamment dans le final de la deuxième saison, on a maintenant du mal à imaginer la série sans elle. Les fans du personnage peuvent donc remercier Louise Brealey pour son incarnation de Molly, qui lui a permis d’y obtenir un rôle régulier.

Secrets de séries : cinq secrets sur Sherlock
Louise Brealey est Molly Hooper dans Sherlock

Benedict Cumberbatch est le seul acteur à avoir auditionné pour le rôle de Sherlock

Il a fallu un seul film à un Benedict Cumberbatch relativement inconnu à l’époque pour obtenir les faveurs des créateurs de la série britannique. C’est en voyant Reviens-moi, porté par James McAvoy et Keira Knightley, que Steven Moffat et Sue Vertue ont décidé qu’il ferait un excellent Sherlock. Impressionnés par sa performance, et malgré le fait qu’il y joue un personnage particulièrement horrible, ils ont ainsi proposé à l’acteur d’auditionner pour le rôle principal de leur série, sans laisser à personne d’autre la même opportunité. Ne proposer un aussi gros rôle qu’à un seul acteur pour une production de ce genre est rare. Mais au vu du résultat, la raison pour laquelle les créateurs n’ont auditionné personne d’autre pour le rôle semble désormais évidente.

 

Voir aussi

Obi-Wan Kenobi : Ewan McGregor a fait ses premiers essais costumes

Obi-Wan Kenobi : Ewan McGregor a fait ses premiers essais costumes

La série centrée sur Obi-Wan Kenobi avance tranquillement. Ewan McGregor est très excité à l'idée de reprendre son rôle. Il a même été invité sur le plateau de « The Mandalorian » pour faire ses premiers essais costumes.