ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Secrets de séries : quatre secrets captivants sur The 100

Secrets de séries : quatre secrets captivants sur The 100

Chaque semaine, CinéSéries.com revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à "The 100", la série lancée par The CW en 2014 et qui a fait ses adieux cette année. Nous vous proposons ici quatre secrets sur le show créé par Jason Rothenberg.

The 100, un nouveau monde pour des délinquants cobayes

L’intrigue de The 100 se déroule dans le futur. Après qu’une Troisième Guerre mondiale a engendré une apocalypse nucléaire, seuls 318 survivants sont recensés sur Terre. Ils se réfugient alors dans des stations spatiales, où ils se construisent une nouvelle vie et se reproduisent, jusqu’à atteindre le nombre de 4 000. Mais 97 ans plus tard, l’état du vaisseau mère de la colonie s’est considérablement dégradé. Une centaine de délinquants envoyés en prison au fil des années est alors choisie comme cobayes pour redescendre sur Terre, afin de découvrir si elle est redevenue habitable. Dès leur arrivée, ils découvrent alors un monde complètement différent de l’ancienne Terre, dangereux mais fascinant.

C’est Jason Rothenberg qui a créé The 100. La série est portée par Eliza Taylor, dans le rôle de Clarke Griffin, Bob Morley dans celui de Bellamy Blake, Marie Avgeropoulos, qui y joue sa sœur, Octavia, ou encore Lindsey Morgan, qui prête ses traits à Raven Reyes.

Bellamy et Clark dans The 100
Bellamy et Clarke (Bellarke) © 2017 The CW Network

Tout comme les mystères que recèle la planète sur laquelle les principaux personnages de la série sont envoyés, The 100 possède de nombreux secrets. Intéressons-nous ici à quatre d’entre eux.

Le trigedasleng a été imaginé par le linguiste de Game of Thrones

The 100 met en scène plusieurs groupes de personnages variés. Parmi eux, les Natifs utilisent une langue commune à toutes les factions, appelé le trigedasleng. Pour la création de la langue, la production a sollicité l’aide du linguiste américain David J. Peterson.

David J. Peterson linguiste de renom
David J. Peterson

Peterson est un spécialiste du genre et est même considéré comme l’une des références en la matière, puisqu’il a imaginé de nombreuses langues pour des séries au cours de sa carrière, si bien qu’il est régulièrement décrit comme un créateur de langues. Il est surtout connu pour son travail sur Game of Thrones, puisque c’est lui qui a inventé le dothraki, le bas valyrien et le haut valyrien. Par la suite, il a, entre autres, mis au point quatre langues, un système de langues et un système numérique pour Defiance, ainsi que le shiväisith, parlé par les elfes noirs dans Thor : Le Monde des Ténèbres.

Des personnages de The 100 doivent leur nom à de célèbres auteurs de SF

Plutôt que d’imaginer des noms en fonction de leur préférence sans aucune signification particulière, les scénaristes de The 100 ont eu une idée originale. Ils ont ainsi décidé d’emprunter les noms de célèbres écrivains de science-fiction pour certains des personnages de la série. Celui de Clarke est ainsi une référence à Arthur C. Clarke, surtout connu pour avoir écrit 2001 : l’Odyssée de l’espace, tandis que celui de Bellamy a été choisi comme clin d’œil à Edward Bellamy, l’auteur de Cent ans après ou l’An 2000. Le prénom Octavia est lui un hommage à Octavia E. Butler, qui a notamment écrit les deux romans Paraboles, et celui de Wells Jaha fait évidemment référence à H.G. Wells, l’écrivain ayant imaginé La Guerre des mondes.

Raven n’aurait pas dû survivre à la première saison…

Le personnage de Raven, jouée par Lindsey Morgan, fait partie des principaux protagonistes de The 100 depuis la saison 2. Si elle ne faisait pas partie des 100 originaux à avoir été envoyés sur Terre, Raven a acquis au cours des saisons une importance beaucoup plus importante. Mais son sort aurait pu être bien différent.

Lindsey Morgan dans The 100
Lindsey Morgan en Raven dans The 100 © 2014 The CW Network

À l’origine, le personnage aurait dû mourir dès la première saison. Mais devant sa popularité croissante auprès des spectateurs, et au vu de la performance de Lindsey Morgan, qui a fait forte impression auprès des scénaristes de la série, ces derniers ont décidé de modifier son histoire, et lui ont même accordé une place de plus en plus importante dans l’intrigue. Elle est donc devenue l’un des principaux personnages dès la deuxième saison. Cette anecdote montre l’impact que peuvent avoir à la fois les spectateurs et un acteur sur le destin d’un personnage d’une série, et il arrive régulièrement qu’un acteur qui ne devait que brièvement apparaître dans un show en devienne l’une des principales têtes d’affiche.

… et aurait dû être la mère de Finn

Assez tôt dans la première saison, The 100 a surpris les fans en mettant de sérieux bâtons dans les roues à ce qui semblait devenir la principale relation amoureuse du show. Alors que la tension entre Clarke et Finn s’accentuait, ils finissaient par s’avouer leurs sentiments l’un pour l’autre. Mais peu après, la petite amie de Finn arrivait sur Terre. Plutôt que de voir Raven ne servir qu’à être l’un des éléments d’un triangle amoureux, le personnage devenait ensuite bien plus que la petite amie de Finn.

Raven et Finn dans The 100
Raven et Finn © 2014 The CW Network

Mais en plus de devoir mourir dès la saison d’ouverture de The 100, Raven aurait dû avoir un rôle différent dans la série. Dans le scénario original du show, le personnage joué par Lindsey Morgan était en fait la mère de Finn. Mais les scénaristes ont finalement changé d’avis et ont décidé de développer un personnage qui ressemble plus à celui de Glass dans les livres écrits par Kass Morgan. Plutôt que d’en faire une mère et son fils, ils ont fait de Finn et Raven des amis d’enfance dont l’amitié évolue en une relation amoureuse complexe.

 

Voir aussi

Chernobyl : trois choses que vous ne saviez pas sur la série HBO

Chernobyl : trois choses que vous ne saviez pas sur la série HBO

Chaque semaine, CinéSéries.com revient sur des secrets d’une série culte. On s’intéresse aujourd’hui à "Chernobyl", la mini-série remarquables de HBO qui revient sur la catastrophe nucléaire.