ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

House of Cards : trois choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

House of Cards : trois choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

Chaque semaine, CinéSéries.com revient sur les secrets d’une série culte. On s’intéresse aujourd’hui à la série qui a marqué les débuts de David Fincher sur le petit écran, "House of Cards".

House of Cards c'est quoi ?

L’intrigue de House of Cards suit Frank Underwood, un homme politique coordinateur de la majorité démocrate au Congrès américain. Après avoir largement aidé Garrett Walker à se faire élire président, il attend de ce dernier qu’il tienne sa promesse en le nommant secrétaire d’État. Mais peu avant l’investiture du nouveau président, il apprend que Walker est revenu sur sa parole. Furieux, Frank et sa femme Claire s’allient alors pour satisfaire leurs ambitions, détruisant tous ceux qui se dressent sur leur chemin…

House of Cards a été développée par Beau Willimon. David Fincher en est producteur exécutif, et a également réalisé les deux premiers épisodes de la série. C’est Kevin Spacey qui y incarne Frank Underwood, et Robin Wright qui joue sa femme, Claire. Comme Frank Underwood, qui cache ses plans à bon nombre de personnes, House of Cards possède des secrets. Nous vous en proposons ici quatre.

House of Cards est basée sur une mini-série britannique

Aussi originale qu’House of Cards puisse paraître, elle est en réalité basée sur une mini-série britannique du même nom, créée par Andrew Davies et diffusée sur la BBC en 1999. C’est en voyant le show original que David Fincher a voulu l’adapter en version américaine. L’intrigue de la série britannique se déroule à la fin du mandat de Margaret Thatcher. L’influent député Francis Urquart aide alors Henry Coolingridge à prendre la suite de Thatcher, et s’attend à être promu ministre en échange. Mais Coolingridge lui annonce bientôt qu’il ne procédera pas à un remaniement. Soutenu par sa femme Elizabeth, Francis prépare alors sa vengeance.

House of Cards
House of Cards ©BBC

Découpée en quatre parties d’environ 50 minutes, la House of Cards britannique est elle-même basée sur le premier roman d’une trilogie du même nom, écrite par Michael Dobbs, et dont le premier opus a été publié en 1989. Dobbs n’a d’ailleurs pas eu besoin de faire beaucoup de recherches avant d’écrire sa trilogie House of Cards car il a lui-même servi en tant que chef de cabinet de Thatcher de 1986 à 1987 et vice-président du Parti conservateur de 1994 à 1995.

Comme Michael Dobbs, Beau Willimon n’est pas étranger au monde de la politique

Tout comme l’auteur des livres originaux House of Cards, Beau Willimon, qui a adapté l’histoire en version américaine, connaît bien le milieu de la politique de son pays. Avant de signer le scénario de la série, il a travaillé pour quelques figures politiques particulièrement réputées, comme Chuck Schumer, Hillary Clinton et Howard Dean, trois politiciens membres du Parti démocrate.

Willimon a tout de même tenu à engager l’un de ses anciens collègues en tant que consultant politique pour House of Cards, pour s’assurer de sa crédibilité. Il a ainsi fait appel à Jay Carson, un conseiller et stratégiste politique qui a également travaillé avec Howard Dean et Hillary Clinton, mais aussi le mari de cette dernière, Bill, et Michael Bloomberg, l’ancien maire de New York. Carson a d’ailleurs aussi inspiré Stephen Meyer, le personnage que joue Ryan Gosling dans le film Les Marches du pouvoir, réalisé par George Clooney et coécrit par Willimon.

Rachel Posner n’était censée apparaître que dans deux épisodes

Il arrive régulièrement que quand un acteur ou une actrice séduit les producteurs et/ou scénaristes d’un show, son rôle soit étendu par rapport à ce qui avait été prévu au départ. Dans le cas de House of Cards, le personnage de Rachel Posner, la call-girl et talon d’Achille de Doug Stamper, ne devait initialement apparaître que dans deux épisodes et n’avoir que cinq lignes de dialogue.

House of Cards
House of Cards ©Netflix

Mais comme l’a expliqué dans une interview pour le Chicago Tribune le créateur de la série Beau Willimon, Rachel Brosnahan, l’interprète de Posner, l’a tellement impressionnée qu’il a décidé de lui donner un rôle plus important :

Elle avait fait un si bon travail sur ces deux premiers épisodes que j’ai commencé à explorer la possibilité de faire revenir son personnage et le développer vraiment. Rachel a été tellement fantastique quand on l’a fait revenir que je voulais juste écrire pour elle encore et encore.

House of Cards est disponible sur Netflix

 

Voir aussi

Indiana Jones 5 : James Mangold a peut-être révélé un détail du scénario

Indiana Jones 5 : James Mangold a peut-être révélé un détail du scénario

"Indiana Jones 5" est un projet qui met du temps à voir le jour mais il reste toujours sur le feu. James Mangold remplace Steven Spielberg pour ce qui devrait être la dernière aventure d'Harrison Ford dans ce rôle. Le réalisateur vient possiblement de teaser quand se déroulera son film.