ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Secrets de séries : quatre secrets sur Prison Break

Secrets de séries : quatre secrets sur Prison Break

Chaque semaine CinéSéries.com revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à "Prison Break". Sortie en 2005, la première saison mettait en scène un groupe de personnages au passé mystérieux. La série, devenue instantanément culte, possède aussi de nombreux secrets. Nous vous en proposons quatre.

Prison Break, deux frères pour une évasion

Des ses débuts en 2005, Prison Break a immédiatement acquis le statut de série culte grâce à une première saison particulièrement prenante et bien construite. L’intrigue suit Michael Scofield, un homme dont le frère Lincoln se retrouve injustement accusé de meurtre, et condamné à mort. Disposant de peu de temps, Michael élabore alors un plan minutieux, et se fait incarcérer à son tour pour organiser l’évasion de son frère depuis l’intérieur du pénitencier de Fox River…

C’est Paul Scheuring qui a imaginé l’histoire de Prison Break. Les deux frères, Michael et Lincoln, y sont joués par Wentworth Miller et Dominic Purcell. Parmi les principaux personnages secondaires, Sarah Wayne Callies y incarne la Dr Sara Tancredi, Robin Tunney interprète Veronica Donovan et Wade Williams prête ses traites au surveillant de prison Brad Bellick. Parmi les co-détenus des deux frères les plus importants, Fernando Sucre, John Abruzzi, Theodore Bagwell, ou ‘T-Bag’, et Benjamin Miles Franklin, alias ‘C-Note’ sont respectivement joués par Amaury Nolasco, Peter Stormare, Robert Knepper et Rockmond Dunbar.

De ses débuts mouvementés au destin initial de Sara, voici quatre secrets sur Prison Break.

Prison Break aurait pu ne jamais voir le jour

Alors que Prison Break est devenue l’une des séries les plus populaires jamais produites par Fox, la chaîne américaine aurait pu regretter sa décision initiale, puisqu’elle avait à l’origine refusé de la produire. En 2003, lorsque Paul Scheuring avait pitché l’idée de son show à Fox, les décideurs de la chaîne lui avaient indiqué qu’ils n’étaient pas intéressés, car ils ne pensaient pas que Prison Break avait du potentiel pour être développé sur la durée. Le créateur s’était alors dirigé vers d’autres chaînes, qui ne s’étaient pas non plus montrées intéressées.

Par la suite, Prison Break avait été considéré pour être adapté en mini-série, une idée qui avait brièvement attiré l’attention de Steven Spielberg. Mais Fox a finalement décidé de reconsidérer l’idée de Scheuring pour une série « classique », et donna le feu vert au projet en 2004. Autant dire que Prison Break aurait pu ne jamais voir le jour, et Fox doit s’estimer très heureux aujourd’hui d’avoir produit la série au vu de son immense succès.

Prison Break est-il inspiré d’une histoire vraie ?

L’intrigue de Prison Break est très différente de celle de la grande majorité des séries sorties à la même époque, même si elle présente des similitudes avec des films d’évasion « classiques » comme La Grande Évasion ou Le Fugitif. L’un de ses principaux changements par rapport à l’histoire de ces films est qu’elle est centrée sur deux frères. Et ce changement a coûté un procès à Fox en 2006, puisque deux frères ont accusé la chaîne américaine d’avoir utilisé l’histoire de leur vraie vie sans en avoir l’autorisation.

En 1964, Robert Hughes, alors âgé de 16 ans, avait été accusé à tort d’un crime et condamné à cinq and d’incarcération dans un centre de détention pour mineurs. Et son frère, Donald, l’en avait fait évader. À la suite de cela, les deux frères avaient vécu comme des fugitifs pendant quatre ans, avant d’être finalement exonérés. Des dizaines d’années plus tard, lorsqu’ils ont découvert Prison Break, les frères Hughes ont poursuivi en justice Fox. Ils assuraient avoir envoyé un manuscrit racontant leur expérience à la chaîne avant la sortie de la série, et que Fox l’avait rejeté. S’il est difficile de savoir si les Hughes avaient véritablement envoyé un manuscrit à la chaîne, la ressemblance entre leur histoire et celle de Michael et Lincoln est frappante.

Wentworth Miller et Dominic Purcell ont obtenu leur rôle à la dernière minute

Quand  on pense à Prison Break, on pense forcément à Michael et Lincoln. Et pour nous, les deux personnages sont associés à leurs interprètes. Pourtant, Wentworth Miller et Dominic Purcell auraient pu ne pas devenir les frères à l’écran. Quand les producteurs du show ont finalement obtenu le feu vert pour le développer, ils se sont retrouvés face à un problème de poids : malgré un grand nombre d’auditions, ils ne trouvaient pas leurs interprètes des deux principaux personnages.

Au final, Wentworth Miller a été choisi pour le rôle de Michael seulement une semaine avant le début de la production ! Quant à Dominic Purcell, il est le tout dernier à avoir obtenu son rôle, trois jours avant le début de la production ! Alors qu’on pourrait penser que choisir des acteurs à la dernière minute serait plus la marque du désespoir plutôt que d’un vrai coup de cœur de la part des producteurs, ces derniers s’en sont très bien tirés au vu du résultat que l’on connaît aujourd’hui.

Sara aurait dû mourir à la fin de la saison 1

Sara Tancredi, à l’origine la docteure de la prison dans laquelle Michael et Lincoln sont enfermés, a acquis une importance beaucoup plus significative au fil de la série. Mais à l’origine, elle ne devait pas survivre à la première saison de Prison Break. Les scénaristes avaient prévu de la faire mourir lorsqu’elle fait une overdose, dans le dernier épisode de la saison de départ.

Mais en réalisant la popularité grandissante du personnage parmi les fans de la série, et de sa relation avec Michael, ils ont finalement décidé de la garder. À la place, ils ont fait mourir Veronica, l’avocate et ex-petite amie de Lincoln jouée par Robin Tunney, au début de la saison 2. La décision de faire survivre Sara à son overdose est donc un exemple de l’influence que les fans peuvent avoir sur une série.

 

Voir aussi

Pacific Rim : Netflix dévoile les premières images de sa série

Pacific Rim : Netflix dévoile les premières images de sa série

Netflix a dévoilé de premières images pleine de promesses de "Pacific Rim : The Black", nouvelle incursion dans le monde des Kaijus et des Jaegers en série animée cette fois.