Accueil > Dossiers > Toplists > 3 raisons de voir Permission en e-cinéma

3 raisons de voir Permission en e-cinéma

Dans « Permission » Dan Stevens et Rebecca Hall forment un couple de longue date qui souhaite expérimenter de nouvelles choses avant de s’unir pour la vie.

Parce qu’il n’y a pas qu’en salle qu’on peut découvrir des films, aujourd’hui sort Permission en e-cinéma. Réalisé par Brian Crano, il réunit, entre autres, Rebecca HallJason SudeikisDan StevensGina Gershon et François Arnaud.

Permission, c’est quoi ?

Anna et Will forment un couple sympathique. Ils se connaissent depuis toujours et n’ont jamais eu d’autres histoires amoureuses. Ils mènent ainsi une vie simple, et sont satisfaits de leur sexualité ultra basique – à base de missionnaire de quelques minutes. Mais alors que Will semble décidé à demander sa partenaire en mariage lors d’un dîner avec leur meilleur ami, ce dernier leur fait remarquer qu’ils devraient d’abord expérimenter de nouvelles choses en allant voir ailleurs. Ils décident alors d’avoir une aventure d’un soir, ce qui va bouleverser le couple.

Pourquoi le voir ?

  • Parce qu’en tête d’affiche on retrouve deux excellents comédien.ne.s. Rebecca Hall, qui sans être parvenue à se hisser au rang de star mondiale, dispose d’un vrai capital sympathie. Dans Permission, elle dégage comme toujours beaucoup de naturel et de douceur. Dan Stevens, quant à lui, met de côté l’excentricité de son personnage dans Legion, pour adopter ici une posture plus sensible. Il livre là une prestation touchante.
  • Parce que la question du couple et de ses expérimentations est dans l’ère du temps. On peut penser à Newness de Drake Doremus qui évoquait l’influence d’applications comme Tinder sur les relations actuelles. Dans Permission, Brian Crano montre une certaine pression sociale sur un couple qui était encore heureux dans sa monotonie. De quoi rendre cette romance d’autant plus dramatique.
  • Parce qu’il est toujours intéressant dans ce genre de film de voir ce qu’apportent les seconds rôles. Ici, Reece (le meilleur ami) et Hale (le frère d’Anna) forment un couple gay éloigné des stéréotypes tout en traitant d’une question fondamentale : la paternité. Ou plutôt, l’envie d’Hale d’être parent, à l’inverse de Reece. Ainsi, l’homosexualité n’est en rien le sujet, et le film reste centré sur les désirs de ses protagonistes, et la difficulté à trouver le juste équilibre dans un couple.

Permission est donc un film intéressant dans les thématiques qu’il aborde et qui parvient à surprendre dans l’évolution de ses personnages. En atteste la fin autour de l’avenir ou non du couple, difficile à deviner.

A découvrir à partir du 1er mars 2018 chez TF1 Vidéo.

Voir aussi

Hôtel Transylvanie 3 : on a rencontré le réalisateur Genndy Tartakovsky

À l'occasion du Festival International du film d'Annecy 2018, on a rencontré le réalisateur Genndy Tartakovsky venu présenter en avant-première le troisième volet de sa saga "Hôtel Transylvanie".

Laisser un commentaire