ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Top des meilleurs opening d'animes japonais

Top des meilleurs opening d'animes japonais

Pour toute série animée japonaise qui se respecte, un générique d'ouverture (opening) est d'une importance capitale. En effet, à la manière d'un trailer, il présente en deux minutes le staff technique, les personnages ainsi que ce qui nous attendra au sein de l'oeuvre. Le tout est aidé par un morceau qui sait mettre le spectateur dans l'ambiance. Certains opening sont d'ailleurs rentrés dans la postérité et ont même lancé la carrière musicale de certains chanteurs qui ont exercé dessus.

Bleach : Opening 13 - Ranbu no Melody (Sid)

En matière d'opening, la série est devenue une spécialiste de l'exercice. Toutefois, ce 13ème opening surpasse sans conteste les autres par sa mise en scène et sa qualité visuelle.

En effet, il se différencie des autres génériques en ne présentant pas directement les personnages à l'écran dans un premier temps. Tout juste peut-on voir la ville de Karakura totalement vide mais perturbée par des mouvements invisibles à l’œil nu - pour ceux qui ne connaissent pas l'oeuvre, les shinigami ne peuvent pas être vus par les humains. Toutefois, la deuxième partie du générique se montre plus rythmée en montrant notamment le terrible affrontement entre Aizen et le Gotei 13. Aidé par un montage nerveux et un son rock rythmé, cet OP de Bleach est une merveille.

A voir ci-dessous :

L'Attaque des Titans : Opening 1 - Guren no Yumiya (Linked Horizon)

Depuis l'arrivée de l'anime en 2013, Linked Horizon a vu sa popularité accroître avec les années. En effet, le groupe japonais est responsable de la plupart des OP de la série. Son style mélangeant pop-rock et chants grégoriens a tout de suite fait mouche auprès des auditeurs qui ne peuvent que retenir leur souffle devant les images du premier opening de la série.

L'adaptation animée de L'Attaque des Titans était déjà très attendue par les fans. Mais rien ne les avait préparé à une telle séquence d'ouverture ! Un mur qui explose pour laisser apparaître le titre de la série, des protagonistes dans une posture bad-ass, des incrustations des pages de la BD éponyme, un morceau qui vous donne envie d'aller vous battre... Bref, cet OP est absolument épique ! Une qualité graphique et musicale a été accordée, et cela est suffisamment rare pour le souligner.

A voir ci-dessous :

Samurai Champloo : Battlecry (Nujabes feat Shing02)

La série réalisée par Shinichiro Watanabe va très loin dans les anachronismes en mélangeant le genre du chambara et la culture hip-hop. Cette symbiose se retrouve par conséquent dans son opening qui est devenue culte au fil des années.

Si aujourd'hui ce générique est culte, c'est grâce au producteur japonais Nujabes qui fait un travail monstrueux, niveaux scratchs et beat. Couplé à une mise en scène grandiose présentant les personnages de manière iconique dans une colorisation jaunâtre somptueuse, Battlecry donne le ton grâce à une musique au tempo mi-rapide, mi-long, bien aidé par le flow et le phrasé poétique du rappeur Shing02. Du grand art.

A voir ci-dessous :

Death Note : Opening 1 - The World (Nightmare)

On le sait : Death Note n'est pas une série où les protagonistes en viennent directement aux mains. Toutefois, la réalisation prend le parti-pris de livrer cet affrontement psychologique comme si cela était le cas. Cette manœuvre se retrouve dans le premier opening de la série. 

Avec un environnement qui semble apocalyptique, on peut voir Kira et L se faire face au sommet d'une ville détruite : ce générique donne le ton. En plus de présenter brillamment les protagonistes, cet OP est empreint de symbolismes puisqu'on peut y voir à plusieurs reprises la fameuse pomme, fruit dont raffole le Dieu de la Mort Ryuk. En voyant Light la croquer, on peut sans doute y voir une référence au fruit défendu mangé par Eve et Adam dans la Bible. Le jeune lycéen est une nouvelle fois associé à la Bible en fin de générique lorsqu'on le voit dans une position presque christique. D'ailleurs, les paroles de Nightmare sont parfaitement associées aux images ("Pourquoi ? Suis-je un mauvais Messie ?/Tout le monde a souhaité voir la fin").

A voir ci-dessous :

Dragon Ball Z : Opening 1 - Cha-La Head-Cha-La (Hironobu Kageyama)

Hironobu Kageyama fait partie de ces artistes qui ont basé l'essentiel de leur carrière sur les génériques d'anime. En 1989, sa notoriété culmine lorsqu'il est chargé d'interpréter le premier OP du célèbre Dragon Ball Z. Et quel OP !

C'est simple : cet opening possède le vieux charme de ces opening rétro des années 80 en restant simple et efficace, bien aidé par l'interprétation du chanteur. Il y a bien évidemment des images belles (dont ce mini-spoil sur le sacrifice de Piccolo). Toutefois, le grand héros de cet opening, c'est Hironobu. Le chanteur japonais possède une voix absolument énergique qui donne tout de suite le ton sur ce que va nous réserver la série. Mythique !

A voir ci-dessous :

One Piece : Opening 14 - Fight Together (Namie Amuro)

One Piece ne fait jamais les choses comme les autres. Ainsi, à la différence des autres openings qui durent environ 1:30mn, les siens font 2:30mn. Un style qui fait que ses génériques semblent plus raconter une histoire qu'autre chose. C'est d'ailleurs le cas de ce 14ème OP qui est probablement le plus émouvant de tous, surtout lorsqu'on sait quelle partie de l'histoire elle aborde.

Ce générique est interprété par une vraie star du pays qui est Namie Amuro. En effet, la chanteuse est une icône au Japon. Cela donne donc un son inédit, affirmant résolument son ambiance pop. Visuellement irréprochable, cet OP n'est pas qu'une bande-annonce nous montrant ce qui nous attend. Il montre surtout un héros face à ses souvenirs et ses regrets. Toutefois, comme c'est symboliquement montré par cette poussette dans le dos, il faut savoir se relever et aller de l'avant. C'est juste magnifique !

A voir ci-dessous :

Naruto Shippuden : Opening 6 - Sign (Flow)

Les génériques de l'anime sont très souvent salués pour leur créativité et leur mise en scène. Toutefois, cet opening 6 est un must du genre. 

Abordant le combat tant attendu entre les frères Uchiwa ainsi que l'affrontement entre Jiraya et Pain, cet opening se révèle particulièrement émouvant dans ses premières secondes puisqu'il présente des flashback montrant la relation Jiraya-Naruto et Sasuke-Itachi. Néanmoins, les temps ont changé comme le montre la suite de l'OP. A la fois rythmé et sombre, ce générique montre clairement que Naruto Shippuden passe définitivement vers l'âge adulte. 

A voir ci-dessous :

Les Chevaliers du Zodiaque : Opening 1 - Pegasus Fantasy (MAKE UP)

Opening culte pour anime culte. Oubliez le nostalgique générique français de Bernard Minet. Le VRAI générique des Chevaliers du Zodiaque, c'est celui-là !

A l'image de ces opening des eighties, les images vont parfaitement de pair avec la voix épique du chanteur. Seiya et ses amis multiplient ainsi les poses iconiques sur un morceau rock de génie. En effet, personne ne peut oublier cette image du terrifiant Grand Pope sur lequel se précipitent les Chevaliers.

A voir ci-dessous :

 

Voir aussi

The Good Doctor saison 4 : de nouvelles photos annoncent le retour d’un personnage

The Good Doctor saison 4 : de nouvelles photos annoncent le retour d’un personnage

De nouvelles photos des premiers épisodes de la saison 4 de "The Good Doctor" viennent d’être dévoilées. Elles révèlent qu’un personnage plus vu depuis le premier chapitre sera de retour. Attention car cet article contient des SPOILERS sur la saison 3 de la série !