Top des films de vampires les plus improbables

Avec du bon, et du nanar !

Top des films de vampires les plus improbables

On connaît les films de vampires sérieux comme "Nosferatu", "Dracula", ou encore "Blade". Mais il y a également des films de vampires plus décalés. Parfois de vraies bonnes comédies, parfois des nanars qui font quand même rire.

Vampire Academy (2014)

Avec son titre, Vampire Academy donne le ton. Adapté du premier roman de la série littéraire éponyme de Richelle Mead, il s'agit d'une comédie fantastique, sorte de rencontre improbable entre Twilight et Harry Potter. On y suit deux jeunes filles dans une académie pour vampires. La première, Rose, est chargée de protéger la seconde, la princesse Lissa. Après avoir vécu toutes les deux parmi les humains pendant un an, elles sont ramenées auprès de l'institution pour terminer leurs études. Évidemment dans un tel endroit, il y aura des coups bas et des dangers.

Vampire Academy
Vampire Academy ©Metropolitan FilmExport

Clairement, Vampire Academy n'est pas un grand film. Mais avec beaucoup de second degré, éventuellement un peu d'alcool, le film porté par Zoey Deutch et Lucy Fry se laisse regarder. Ce qui ne l'a pas empêché d'être un gros "flop" au box-office avec seulement 15 millions de dollars engrangés dans le monde pour un budget de 30 millions, empêchant toute suite d'être produite.

Lesbian Vampire Killers (2009)

Là encore, le titre donne une petite indication sur ce que réserve Lesbian Vampire Killers. Seulement, contrairement à Vampire Academy, on est là dans une comédie bien plus fun et décalée. Avec surtout un humour british qu'on apprécie toujours.

Lesbian Vampire Killers
Lesbian Vampire Killers ©Luminor

On y suit deux amis en voyage dans la campagne anglaise. Au milieu d'un bled perdu, ils vont faire la rencontre improbable de jolies étudiantes. Problème, le village où ils se trouvent, une malédiction transforme les jeunes filles de 18 ans en vampires. Le rêve va donc vite se transformer en cauchemar. Avec notamment James Corden au casting, le film enchaîne les situations absurdes et suffisamment idiotes pour nous divertir.

Suck (2010)

L'avantage avec les vampires, c'est qu'on peut les transposer dans n'importe quel univers. Avec Suck, c'est le milieu du rock qui accueille les créatures assoiffées de sang. Une comédie noire dans laquelle un groupe de rock peine à percer. Jusqu'au jour où Jennifer, la bassiste du groupe, est transformée en vampire. Désormais charismatique et envoutante, elle attire avec elle de plus en plus de public. C'est le début du succès pour le groupe, mais également ce qui pourrait causer sa perte puisque les cadavres commencent à s'empiler et Satan lui-même va être impliqué.

Suck une série B plutôt sympathique marquée par la présence de jolis guests comme Alice Cooper, Malcolm McDowell ou encore Iggy Pop, pour accompagner Rob Stefaniuk et Jessica Paré. Quelques idées visuelles sont à noter dans des séquences de clips et concerts, et la bande son nous entraine dans un style pop rock old school.

Abraham Lincoln, chasseur de vampires (2012)

Abraham Lincoln est une grande figure américaine puisqu'il est le 16e président des Etats-Unis entre 1861 et 1865. Mais, et si parmi ses nombreuses fonctions, il avait également été un chasseur de vampire ? C'est ce qu'a imaginé Seth Grahame-Smith dans son roman, adapté donc en film par Timour Bekmambetov. Sur le papier, cela paraît trop gros. Et pourtant la 20th Century Fox y a cru en sortant le film dans les salles en 2012.

Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires
Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires ©Twentieth Century Fox France

Violent, gore et brutal, Abraham Lincoln, chasseur de vampires n'a pas eu un gros succès. Et ce malgré un joli casting avec, outre Benjamin Walker dans le rôle principal, les présences de Mary Elizabeth Winstead, Dominic Cooper ou encore Anthony Mackie.

Vampires en toute intimité (2015)

On sait ce que vous allez dire. Que Vampires en toute intimité est une super comédie qui n'a rien à faire avec les films précédemment cités. Dans un sens, on est d'accord. Mais on parle ici de films "improbables". Et pour le coup, avant Taika Waititi, on n'imaginait pas voir un jour le quotidien des vampires être immortalisé par une équipe de tournage.

Vampires en toute intimité
Vampires en toute intimité ©Wild Bunch

Avec son faux documentaire, le réalisateur a fait fort. Il signe un film, dans le fond, totalement absurde mais qui fonctionne justement par le décalage avec l'image habituelle des vampires. Clairement le film de cette liste qui vous fera le plus rire. Du moins volontairement...

 

Voir aussi

Halloween Kills : le déguisement génial de Jamie Lee Curtis à la première du film

Halloween Kills : le déguisement génial de Jamie Lee Curtis à la première du film

Lors de la première du film "Halloween Kills" aux États-Unis (attendu le 20 octobre prochain en France), Jamie Lee Curtis a rendu un hommage absolument génial à sa mère Janet Leigh, star de "Psychose" d'Alfred Hitchcock.