Top des pires créatures des films Star Wars

Les sales bestioles !

Top des pires créatures des films Star Wars

La série « Le Livre de Boba Fett » continue son bonhomme de chemin. Pour le moment, quatre épisodes ont vu le jour sur Disney+ depuis le 29 décembre dernier (un épisode chaque mercredi). Le show de Jon Favreau ramène quelques créatures emblématiques de l'univers Star Wars comme le Sarlacc et le Rancor. Des come-back agréables qui nous ont donné envie de faire un petit top des pires créatures de l'univers Star Wars.

N°5 – Le Wampa

Le Wampa apparaît pour la première fois dans Star Wars V : L'Empire contre-attaque. Cette créature de trois mètres de haut, inspirée du Yéti, mène la vie dure à Luke Skywalker au début du film de Irvin Kershner. Ce monstre carnivore, recouvert d'une épaisse fourrure blanche évolue sur la planète Hoth, principalement dans des cavernes. Il se nourrit de Tauntauns, mais n'hésite pas à s'en prendre à d'autres proies comme des êtres humains, ou occasionnellement des Jedi. Si c'est sa seule apparition à l'écran, le Wampa a également été utilisé dans des comics, ou dans des jeux vidéo comme Star Wars : Insurrection.

Wampa - Star Wars V : L'Empire contre-attaque
Wampa - Star Wars V : L'Empire contre-attaque ©LucasFilm

N°4 – Le Rathtar

Sa première apparition remonte à 2015, dans Star Wars : Le Réveil de la Force. Cette créature de 6 mètres de long, originaire de la planète Twon Ketee, vient de la même famille que le Sarlacc. Dans le film de J.J. Abrams, Han Solo transporte trois Rathtars dans son cargo. Il est obligé de les libérer quand il se fait attaquer par des pirates de l'espace. Pendant la confusion que provoquent les créatures, Han Solo et Chewbacca prennent la fuite. Très rapides et très agressifs, les Rathtars ont ensuite été mentionnés à plusieurs reprises comme dans les comics Dark Maul 1 et Han Solo 4 ou encore dans la série Star Wars : Resistance.

Rathtar - Star Wars : Le Réveil de la Force
Rathtar - Star Wars : Le Réveil de la Force ©LucasFilm

N°3 – L'Exogorth

Surnommé vers de l'espace, l'Exogorth vit dans le vide spatial, accroché à des astéroïdes à la dérive. Mesurant parfois plus de 1000 mètres, l'Exogorth vit un peu à la manière d'un bernard-l'hermite, changeant de crevasse, voire d'astéroïde quand sa taille est trop grande pour son milieu de vie. Il résiste au froid extrême, à la pression presque inexistante de l'espace et est capable de survivre sans oxygène. Le vers de l'espace se nourrit principalement des vaisseaux qui s'approchent un peu trop près de sa tanière. Même s'il survit avec très peu de nourriture, l'appétit de l'Exogorth est insatiable. Un groupe de ces créatures est capable de dévaster des systèmes stellaires entiers. Sa première apparition remonte à Star Wars V : L'Empire contre-attaque.

L'Exogorth - Star Wars V : L'Empire contre-attaque
L'Exogorth - Star Wars V : L'Empire contre-attaque ©LucasFilm

N°2 – Le Sarlacc

Le Sarlacc est une créature immense qui vit dans le désert de Tatooine. La seule partie visible de la bête est son immense bec corné et quelques tentacules qui lui permettent d'attraper ses proies. Les victimes qui tombent dans son estomac sont lentement digérées pendant des années sous d'affreuses souffrances. Seule la femelle Sarlacc est visible. Le mâle, beaucoup plus petit, s'accroche à elle tel un parasite, qui se nourrit de ce qui n'est pas filtré par sa partenaire.

Sa première apparition remonte à Star Wars VI : Le Retour du Jedi. Mais ce Sarlacc de Tatooine, dénommé Carkoon, n'est pas le seul de la galaxie. Il en existe d'autres sur la planète Felucia. Le seul individu connu à avoir survécu à une chute dans un Sarlacc est évidemment le célèbre Boba Fett. Ce dernier profite d'ailleurs de sa propre série pour rendre une visite à l'immense créature, et ainsi prendre sa revanche.

Le Sarlacc - Star Wars VI : Le Retour du Jedi
Le Sarlacc - Star Wars VI : Le Retour du Jedi ©LucasFilm

N°1 – Le Rancor

La première apparition du Rancor remonte évidemment à Star Wars VI : Le Retour du Jedi. Les fans le savent déjà, Jabba le Hutt a en sa possession un énorme Rancor qui lui permet d’exécuter dans un bain de sang ses victimes. C'est Luke Skywalker qui met un terme à tout ceci. Le Rancor est une créature carnivore qui mesure entre 5 et 10 mètres. Il existe plusieurs races de Rancor mais les premiers provenaient de la planète Dathomir. Ces puissantes créatures sont ensuite réapparues à de nombreuses reprises. On peut ainsi en croiser (outre dans les comics et les romans) dans le film Star Wars : The Clone Wars, la série Star Wars : The Clone Wars, dans Star Wars : The Bad Batch et encore plus récemment dans Le Livre de Boba Fett.

Le Rancor - Star Wars VI : Le Retour du Jedi
Le Rancor - Star Wars VI : Le Retour du Jedi ©LucasFilm

Bonus : les créatures de l'arène de Geonosis

Il y a encore un petit trio dont on aimerait parler. À la fin de Star Wars II : L'Attaque des Clones, Obi-Wan, Padmé et Anakin font la connaissance de trois créatures belliqueuses dans l'arène de Geonosis. Il y a d'abord Nexu (celui qui attaque Padmé). C'est un dangereux prédateur carnivore issu des forêts de la planète Cholganna. Armé de piques sur son dos, il possède également des griffes acérées et une mâchoire extrêmement puissante.

Nexu - Star Wars II : L'Attaque des clones
Nexu - Star Wars II : L'Attaque des clones ©LucasFilm

Il y a ensuite, Acklay, la mante religieuse géante qui s'en prend à Obi-Wan. Mesurant trois mètres de haut, la créature est originaire de la planète Vendaxa. Elle peut broyer ses proies avec ses pinces et ses dents enracinées dans sa mâchoire. Son aspect en forme d'insecte lui permet d'avoir six pattes très dangereuses pour ses adversaires. Reste enfin Reek, la créature en forme de rhinocéros qui s'en prend à Anakin. Celui-ci est issu de la planète Ylesia et de la Lune Codian. C'est un puissant mammifère généralement herbivore mais qui peut s’accommoder de viande en cas de coup dur. Ceux élevés par les Geonosiens ont été délibérément nourris de viande afin d'augmenter leur agressivité.

Tant de créatures superbes et dangereuses, qui reviennent, pour certaines, dans Le Livre de Boba Fett.

 

Voir aussi

De

De "OSS 117" à "Coupez !", Michel Hazanavicius nous parle de ses comédies

Michel Hazanavicius revient à une comédie efficace avec "Coupez !", nouvel hommage au cinéma, cette fois par le biais des séries Z. Le réalisateur nous parle du film et de sa filmographie avec "OSS 117" ou encore "The Artist".