MENU
Accueil > Émissions > 100% Coulisses > Sergio Leone : on a visité l’exposition à la Cinémathèque Française

Sergio Leone : on a visité l’exposition à la Cinémathèque Française

Du 10 octobre au 27 janvier 2019, La Cinémathèque Française expose un des maîtres du cinéma : Sergio Leone. La rédaction de CinéSéries a poussé les portes de cet événement cinématographique unique et ludique.

Dans les plus belles histoires, tout commence par cette jolie phrase qu’est « Il était une fois ». Celle du cinéma n’y échappe pas. Lieu phare pour les cinéphiles français, et du monde entier, La Cinémathèque, démarre les festivités de sa saison 2018-2019 avec une exposition sur le maître italien, Sergio Leone. Avec seulement sept films au compteur, celui dont la carrière s’est brutalement arrêtée à l’âge de 60 ans, a marqué à tout jamais l’histoire du 7e art. Boudé par les plus prestigieuses cérémonies, vivement critiqué par la presse spécialisée de l’époque mais adulé par le public, qui voit en lui la possibilité d’un cinéma à la fois populaire et expérimental, le cinéaste romain est, depuis plus de cinquante ans, une figure novatrice et influente.

C’est pour l’amour de son cinéma que Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne (Cineteca di Bologna), en Italie, a prêté main forte à Frédéric Bonnaud, directeur de la Cinémathèque Française, pour la mise en place de cette exposition généreuse, riche en informations et, tout simplement, bluffante. Car à travers l’histoire personnelle et professionnelle du père d’ Il était une fois dans l’ouest, on y découvre une bonne partie de l’histoire du cinéma. Né en 1929 d’un père réalisateur, précurseur du cinéma italien, Vincenzo Leone connu sous le nom de Roberto Roberti et d’une mère actrice, Edwige Valcarenghi dit Brice Bertini, Sergio Leone est, ce que l’on peut appeler, un enfant du cinéma.

Le parcours d’un enfant du cinéma

À travers une visite de plus d’une heure, on plonge dans un univers nourri de littératures, de photographies et d’images animées, au départ muettes puis, en adéquation avec l’évolution du monde qui l’entoure, sonorisées. Le son a d’ailleurs une grande importance dans l’exposition, à l’instar de sa filmographie qui fut orchestrée par un autre maître, Ennio Morricone (qui aura également droit, à la Cinémathèque, à une rétrospective en fin d’année). Ponctuée par les notes reconnaissables d’Il était une fois en Amérique ou encore du [Le] Bon, la Brute et Le Truand la visite est un tourbillon de documentations, d’anecdotes et, bien qu’il y en a peu, de dessins, d’accessoires et de costumes.

Si on entre d’abord par l’enfance du cinéaste en découvrant son nid familial et ses sources d’inspirations qu’il puise dans le cinéma des premiers temps notamment celui de Akira Kurosawa mais également dans la littérature, spécifiquement la mythologie chez Homère, mais aussi dans les peintures de Hooper, Chirico et Degas, les dernières salles de l’exposition se concentrent sur ses plus grands chef-d’œuvres. Comme un conte ou une histoire traditionnelle, c’est tel que Sergio Leone a conçut ses long-métrages et tel qu’il voyait le cinéma, que l’exposition est chapitrée en cinq parties: « Citoyen du cinéma », « Les sources de l’imaginaire », « Laboratoire Leone », « Il était une fois en Amérique » et « Leningrad ». Une véritable ode à l’auteur de cinéma et à l’art en général.

L’exposition Il était une fois Sergio Leone  se déroulera du 10 octobre au 27 janvier 2019 à La Cinémathèque Française.

Voir aussi

Le tournage du Joker avec Joaquin Phoenix est officiellement terminé

Le tournage du "Joker", avec Joaquin Phoenix dans le rôle-titre, est officiellement terminé. C'est Todd Philipps, le réalisateur du film, qui l'a annoncé via son compte Instagram. Prévu pour octobre 2019, cette origin story du Joker est censée annoncer une série de films indépendants de la timeline du DC Extended Universe, et ne remplace donc pas le Joker de Jared Leto dans "Suicide Squad".

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis