ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Plan Culte d'Omar Sy : Rocky, Mary à tout prix, Dikkenek...

À l'affiche de "L'Appel de la forêt", film Disney dans les salles le 19 février, Omar Sy vit un début d'année riche, avec plusieurs films où il tient les premiers rôles. Présent à Paris pour la sortie de "L'Appel de la forêt", nous l'avons rencontré et il s'est prêté au jeu du Plan Culte. Attention, surprises et confidences.

Il fait chaque année partie des personnalités préférées des Français, et pour l'instant il réussit la très difficile tâche de s'imposer aux États-Unis, quand des dizaines d'autres s'y cassent les dents. Omar Sy, depuis son César du meilleur acteur obtenu en 2012 pour Intouchables, se partage avec succès entre le cinéma français et hollywoodien. Présent à Paris pour assurer la promotion de ses deux derniers films, Le Prince oublié et L'Appel de la forêt, c'est pour ce dernier, un film d'aventure Disney dans lequel il partage l'affiche avec Harrison Ford, que nous avons eu la chance de le rencontrer.

Omar Sy : "Rocky Balboa est un personnage pas très loin de nous"

Omar Sy est aujourd'hui un acteur accompli, et du temps s'est écoulé depuis le SAV des émissions, le programme grâce auquel il est devenu une figure populaire. On a donc voulu savoir quels étaient les films de son panthéon personnel, en le soumettant à notre Plan Culte (à voir en tête d'article).

Avec humour, mais une certaine retenue aussi parce qu'il ne voudrait blesser personne, Omar Sy s'est donc replongé dans son enfance pour parler de Rocky, son film culte de toujours, revenir sur The Truman Show qui lui a laissé une terrible sensation, enfin il explique pourquoi L'Appel de la forêt peut devenir lui-même un film culte...

Il sera bientôt à l'affiche du nouveau film d'Anne Fontaine, Police, dans lequel il donne la réplique à Virginie Efira. Un rôle inédit pour Omar Sy, qu'on pourra voir dans les salles obscures le 1er avril.

Voir aussi

James Bond : combien 007 a-t-il tué de gens ?

James Bond : combien 007 a-t-il tué de gens ?

Charmeur, flegmatique et toujours bien habillé, James Bond n'en est pas moins une machine à tuer unique dans l'histoire du cinéma. On détaille le "kill count" du personnage, acteur par acteur pour les 24 films.