Accueil > News > Cinéma > 2017, l’année des super-héros ?

2017, l’année des super-héros ?

Les films de super-héros se multiplient sur grand écran. Marvel est évidemment le roi à ce petit jeu, surtout depuis hier, puisque Disney a racheté la concurrence Marvel de la Fox (X-Men, Les 4 Fantastiques). DC tente lui aussi d’exister face au mastodonte de Kevin Feige. Petit recap des films de super-héros de 2017.

Marvel Studio : trois films par an

Avec un rendement qui s’accélère, Marvel Studio a pris la tête du box-office, et est devenu le roi des films de super-héros. Cette année la maison des idées nous a gratifié de deux suites et d’un reboot. D’abord Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, toujours réalisé par James Gunn, en début d’année. Une suite à la hauteur de l’original, drôle et fun, qui a permis l’introduction de nouveaux personnages, en prévision de la grande confrontation face à Thanos. C’était également l’occasion de faire ses adieux à Yundu, personnage qui a gagné en importance dans ce second opus. Maintenant, on a très hâte de revoir cette équipe de décérébrés dans Avengers : Infinity War.

Cet été, c’était le grand retour de Spider-Man. Après deux sagas : celle de Sam Raimi, très appréciée, et celle de Mark Webb, descendue avec énormément de vigueur, Spider-Man est de retour, chez Marvel, sous les traits de Tom Holland. Pour son retour dans l’écurie Marvel, le personnage est rajeuni, replacé dans son contexte de base : celui d’étudiant. Kevin Feige, le grand patron Marvel, a rebooté totalement le personnage, qui reviendra dans Avengers, et un deuxième Spider-Man toujours réalisé par Jon Watts.

Enfin, en octobre dernier, Taika Waititi a pris la direction de Thor. Un troisième opus au dessus des deux précédents, dans un ton très différent, qui est parvenu à conclure en beauté la saga la plus bancale de l’univers Marvel. Thor : Ragnarok réussi le pari d’adapter fidèlement le comics culte sur la destruction d’Asgard, en prenant le prisme de la comédie. Les personnages sont déconstruits, Thor perd son statut de Dieu imprenable, sa copine Jane Foster (Nathalie Portman) est évincée de l’histoire, Loki est tourné en dérision, tandis que Heimdall (Idris Elba) gagne en importance. Thor : Ragnarok était aussi l’occasion de retrouver Hulk, davantage mis en avant, dans ce qui ressemble, parfois, à un buddy-movie des années 1980.

La Fox : Logan, LE film de super-héros de l’année

En mars dernier sortait la conclusion de la trilogie dédiée à Wolverine. Après le très décevant X-Men Origins : Wolverine, et le mitigé Wolverine : Le Combat de l’Immortel, James Mangold a apporté la plus belle des conclusions à Logan, personnage emblématique de l’univers Marvel. Une dernière danse violente, pessimiste, dans un univers presque post-apocalyptique en hommage au comics Old Man Logan dont s’inspire très librement le cinéaste. Logan est très touchant pour tous les fans du personnage, et permet de faire des adieux parfaitement exécutés à la fois à Wolverine, mais aussi à Hugh Jackman qui a tenu le rôle pendant 17 longues années, pour le meilleur, et pour le pire.

DC Comics : la descente aux enfers

Après l’hérésie Suicide Squad, DC Comics et Warner Bros n’avaient plus le droit à l’erreur pour développer leur DCEU. Wonder Woman est arrivée à la rescousse juste avant l’été. Un blockbuster relativement classique mais plutôt bien exécuté. Le film de Patty Jenkins, est le premier blockbuster centré sur une femme, ce qui lui a permis d’obtenir un statu unique, qui espérons, ouvrira le champ à d’autres films centrés sur des super-héroïnes. Gal Gadot campe une figure culte des comics DC avec une certaine classe, et Wonder Woman ne manque pas de panache.

Mais malheureusement, le mois dernier, c’est la rechute. Justice League est un énorme ratage auprès de la presse et du public. Zack Snyder, qui a eu des soucis de production, remplacé au dernier moment par Joss Whedon (Avengers), a fait ce qu’il pouvait. Mais Justice League est un foutoir sans nom où Ben Affleck ne s’investit plus (il veut abandonner le rôle de Batman) et où Superman n’a pas le retour qu’il méritait, tourmenté par cette histoire de moustache. Seuls Aquaman, charismatique dans sa flegme, porté par la puissance de Jason Momoa et Cyborg, bonne surprise du film, tirent leur épingle du jeu.

Aubin Bouillé (15 décembre 2017)

Voir aussi

Avengers Infinity War : le caméo légendaire auquel nous n’avons pas eu droit

Si il y a bien un personnage que l'on n'attendait pas pour un caméo, c'est bien celui qui avait eu les faveurs des frères Russo !

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis