ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

300 : ce moment culte improvisé par Gerard Butler

300 : ce moment culte improvisé par Gerard Butler

Sorti en 2006, "300" est l’un des péplums les plus cultes du XXIème siècle, avec une esthétique unique et un Gerard Butler au sommet. Et l’une de ses scènes les plus iconiques n'était à l'origine pas du tout prévue...

300, un film culte sur la légende des soldats spartiates de Leonidas

En 2006, Zack Snyder dévoile un film à l’esthétique particulièrement originale, qui le fera connaître du grand public. Basé sur le roman graphique de Frank Miller, 300 raconte très librement l’histoire du roi Leonidas et des spartiates s’étant sacrifiés pour repousser les Perses lors de la bataille des Thermopyles, en 480 av. J.C.. Alors que l’immense armée du roi de Perse Xerxès 1er se rapproche à grands pas de sa cité, détruisant tout sur son passage, le roi de Sparte, Leonidas, décide de s’y opposer. Il rassemble ses 300 soldats les plus loyaux et décide d’affronter l’armée perse aux Thermopyles, un étroit passage qui permettra aux redoutables guerriers spartiates de compenser leur faible nombre pendant la bataille…

C’est Gerard Butler qui incarne Leonidas dans 300, livrant une performance habitée dans la peau du Roi spartiate. Lena Headey, vue depuis dans Game of Thrones dans la peau de Cersei, y joue la Reine Gorgo, son épouse. Parmi les guerriers spartiates qui accompagnent Leonidas aux Thermopyles, Vincent Regan joue son fidèle capitaine, David Wenham incarne Dilios et Michael Fassbender Stelios. Dominic West fait aussi partie de la distribution du film, dans le rôle du politicien spartiate Theron, qui tente de dissuader Leonidas de partir en guerre contre Xerxès. Quant à ce dernier, il est interprété par Rodrigo Santoro.

Une réplique culte modifiée par Gerard Butler

Dans le rôle de Leonidas, Gerard Butler propose une performance bluffante. L’acteur écossais s'immerge complètement dans le personnage du roi spartiate. Et c’est aussi à lui que l’on doit un des moments les plus cultes du film. Vers le début du long-métrage qui a rendu Snyder connu du grand public, un messager grec se rend à Sparte pour proposer à Leonidas de se soumettre à Xerxès en échange de la vie sauve et de quelques avantages. Après avoir pris un léger temps de réflexion, le Roi sparte décide de refuser l’offre du messager, et le lui fait violemment savoir.

300
300 © Legendary Pictures

Après avoir sorti son épée, Leonidas lui hurle « Nous sommes des Spartiates », avant de le pousser dans un puits particulièrement profond avec les hommes qui l’accompagnaient. La séquence est l’une des plus cultes du film, pourtant riche en moments marquants. Mais à l’origine, le moment en question ne devait pas se dérouler ainsi. Dans le scénario de départ du film, la réplique devenue culte devait être dite fermement mais beaucoup plus calmement avant que le Roi de Sparte ne pousse le messager perse du pied, comme c’est le cas dans le roman graphique de Frank Miller.

Mais après l’avoir essayée de cette manière pendant quelques prises, Gerard Butler voulait tenter autre chose. Comme il l’a raconté dans une interview pour GQ dans laquelle il est revenu sur les principaux rôles de sa carrière, l’acteur a alors eu l’idée de la hurler face au messager perse avant de le frapper à la poitrine avec le pied. Après l’avoir fait, il pensait lui-même qu’il s’était peut-être un peu trop emporté, et que le réalisateur choisirait plutôt l’une des prises précédentes. Mais Zack Snyder a tellement aimé le rendu de la prise improvisée qu’il a décidé de la garder dans le film. C’est donc à l’interprète de Leonidas que l’on doit ce moment culte de 300.

300
300 © Legendary Pictures

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.