47 Meters Down : comment s'est déroulé le tournage subaquatique ?

47 Meters Down : comment s'est déroulé le tournage subaquatique ?

« 47 Meters Down » est un film de requins qui s'avère être une série B agréable. Retour sur ce tournage difficile pour les actrices, qui plongeaient pour la première fois.

Sorti le 22 septembre 2017, 47 Meters Down est un film de requins sans prétention et relativement efficace. Réalisé par Johannes Roberts, le long-métrage réunit notamment Mandy Moore, Claire Holt et Matthew Modine. Pour un budget de 5,3 millions de dollars, le film en a rapporté plus de 67 millions. Film britannique, tourné dans les installations londoniennes et dominicaines des prestigieux studios Pinewood, il a tout du succès façon Blumhouse, avec un réalisateur à fort potentiel et un tout petit budget. Retour sur le tournage musclé de 47 Meters Down.

Un vrai tournage aquatique

Parfois, les tournages de films sous-marins ne sont pas faits en immersion. Par exemple, le récent Underwater n'a pas été filmé sous l'eau mais bien en studios. Les effets aquatiques et la sensation d’être immergée étaient ajoutés en post-production. Mais Johannes Roberts a voulu créer un certain réalisme et a donc réellement tourné en situation de plongée pour 47 Meters Down. Mais le cinéaste n'a pas réellement immergé ses caméras sur place, au Mexique, là où se déroule l'action. Il a tourné la plupart de ses séquences subaquatiques dans un bassin géant pendant 5 semaines, dans les studios londoniens, et les plans filmés en surface en République dominicaine.

47 Meters Down jeudi 23 avril sur TMC : comment s'est déroulé le tournage subaquatique ?

Un tournage très éprouvant pour les deux actrices, qui n'avaient jamais plongé auparavant. Elles ont tout appris pendant la production, ce qui n'était pas une mince affaire. C'est en tout cas ce que confirmait Claire Holt à Allociné pendant la promotion de 47 Meters Down :

Nous étions terrifiées et au début on se demandait vraiment dans quoi on s'était embarquées. Finalement, nous sommes très heureuses d'avoir tenu jusqu'au bout malgré ces conditions inhabituelles. Nous sommes aujourd'hui très fières de cette expérience.

Mandy Moore racontait elle, à GQ, que les plongées étaient intenses :

Nous allions à 6 mètres de profondeur, ce qui est déjà assez profond. On restait dans le bassin le temps de vider nos bouteilles, selon la manière dont on respirait cela allait d'une heure à une heure et demie. Il fallait vraiment contrôler sa respiration, et trouver un endroit mental où aller pendant les moments où les caméras ne tournaient pas, parce que c'était la seule chose à faire possible !

Sans être le chef-d’œuvre du siècle, 47 Meters Down est un divertissement efficace qui mérite un coup d’œil. Depuis, une suite (beaucoup moins réussie) a vu le jour en 2019, intitulée 47 Meters Down Uncaged, toujours réalisée par Johannes Roberts.

 

Voir aussi

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

Depuis sa fusion avec Discovery, la Warner fait le ménage dans son organigramme ainsi que dans son planning de sortie de films. Dans ce capharnaüm, "Batgirl" en a tristement fait les frais en étant annulé à la surprise générale. "The Flash" pourrait-il connaître le même sort ?